NISSAN CUBE : UNE DROLE DE PETITE VOITURE BIEN RIGOLOTTE

 

 LA CUBE DEVANT LA CELEBRE PORTE DE BRANDEBOURG…

Dans un style décalé mais c’est la tendance et conjuguant le rétro avec le moderne et jouant sur l’asymétrie de sa ligne, la nouvelle Cube de Nissan attire immédiatement la sympathie.

L’habitacle est lui aussi parfaitement surprenant tout en restant franchement très fonctionnel. Animée par des motorisations de 110 ch., cette Cube se révèle extrémement maniable et vive principalement en ville, son domaine de prédilection.

Bien équipée dès sa version de base, son tarif démarre à 17.400 €. De quoi séduire une petite famille en quête d’exotisme! 

Et qui désire une auto différente…

Nissan avait surpris en proposant des 2002, la très carrée Cube !

ET DEVANT CE QUI RESTE DU MUR DE BERLIN !!!

Voici sept ans, fut révélée une petite auto d’un genre nouveau, à la grande surprise des automobilistes japonais.

C’était… Cube seconde génération, une approche de la conduite urbaine sous un angle inédit. Un angle droit… qui devint rapidement un objet culte.

C’est maintenant au tour de l’Europe d’avoir l’opportunité de découvrir ce véhicule à part. Le très particulier Cube est en effet en passe de devenir un phénomène mondial, au-delà de sa carrière initialement japonaise.

Le succès fut immédiat auprès des automobilistes japonais.  Hélas, dommage, cette jolie  »Ptite » bagnole, mignonne tout plein n’avait pas été exportée hors de ses frontières natales.  

Ce qui n’est pas le cas de la dernière génération, plus grande, plus ronde, plus aboutie, bien motorisée et surtout entièrement remaniée pour favoriser l’adaptation à une conduite à gauche.

Incontestablement, la Cube ressemble à une boîte aux coins arrondis, longue de 3,98 m, large de 1,69 m et haute de 1,67 m, mais le designer a su lui donner une personnalité très marquée avec une face avant rappelant un bouledogue ayant chaussé des lunettes et une face arrière évoquant la chute de rein de …. Jennifer Lopez, d’après l’avis de ses géniteurs !

De quoi séduire les amis des bêtes,  les femmes et peut-être aussi les jeunes en général grâce à sa ligne douce et originale. 

 « Vous voulez du nouveau ? Essayez cube. Très différent de tout autre véhicule en circulation aujourd’hui, cube exerce une attirance toute particulière sur les êtres. Non sur ceux qui aiment paraître, mais sur les originaux sans préjugés, épris de style sur les gens qui considéreront  cube comme un prolongement de leur personnalité. »

Ainsi s’exprime Simon Thomas, le Vice président de Nissan Europe.

Alors, le Cube, c’est koi ?

Pardon, quoi :

– Le premier Cube à être commercialisé hors du Japon

Un design d’icône peaufiné pour la troisième génération

Une carrosserie asymétrique pour une meilleure visibilité arrière

Un dessin arrière différent pour les modèles à conduite à gauche et à droite

Un habitacle spacieux digne d’un salon

Des variantes Diesel, essence, boîte manuelle et transmission CVT

Début de commercialisation européenne fin janvier 2010

Aujourd’hui, il est donc enfin bien là, en Europe. Dévoilé au Salon de Los Angeles 2008 et présenté en avant première européenne au Salon de Genève 2009, Cube  »troisième » génération est le premier véhicule de sa lignée à être commercialisé en dehors du Japon.

C’est aussi le premier à être disponible en conduite à gauche ou à droite !!!

 

Bien qu’il partage une silhouette largement identique à celle de son prédécesseur, Cube  »troisième » du nom est foncièrement nouveau. Le style carré demeure, mais adouci par davantage de courbes et de formes géométriques qui puisent leur inspiration dans des sources extérieures très diverses.

En même temps, l’assise élargie et l’empattement allongé en imposent davantage en dynamique.

 

« Le nouveau Cube est une approche de la voiture différente. En fait, on l’a décrit comme l’anti-voiture, un véhicule autant destiné aux sceptiques qu’aux passionnés. C’est une voiture pour anticonformistes, qui peut faire craquer des gens de tous âges et détient une place unique sur le marché »

C’est ce que nous rappelle Simon Thomas.

Le Cube dévoile aussi et surtout cette  face arrière complètement atypique !

Un design réellement anticonformiste

Car la particularité de la Nissan Cube est surtout évidente dans sa partie arrière et … l’asymétrie de ses vitres, complétement originale.

En effet, la vitre de la 5ème porte se prolonge sur le côté et semble ne faire qu’une avec la vitre du passager arrière opposé au conducteur. En fait, une petite vitre de custode offre à ce dernier une visibilité supplémentaire bien utile pour se faufiler en ville et faciliter une manœuvre de stationnement.

De plus, la Cube ne dispose pas d’un hayon, mais d’une porte qui s’ouvre selon trois positions fixes, côté trottoir, pour permettre le chargement dans un espace réduit. Ses charnières sont camouflées dans le montant arrière, côté conducteur, qui dispose d’un rangement à la place de la vitre de custode.

Il est vrai que sur un véhicule haut comme la Cube, le hayon ne serait pas très facile à fermer pour les personnes de petite taille. Pour les pays avec conduite à droite, le système est inversé afin de respecter cet aspect pratique. La rampe de feux arrière copie le traitement des projecteurs avant et souligne agréablement la largeur de la voiture

En conclusion, nous avons adoré lors de notre rapide découverte à Berlin, cette très jolie Nissan .

Nul doute qu’elle saura séduire et conquérir la clientèle des femmes mais aussi  celle des hommes modernes et qui aspirent parfois à la différence.

En tout cas à l’heure de la … DIFFERENCE, cette Nissan Cube est complétement  » tendance  » et dans  » l’air du temps  » et elle devrait assurément connaitre un certain succès !

Gilles Gaignault

Photos : Philippe Lacroix

Sport

About Author

admin

Leave a Reply