F1 : LA FIA FAIT APPEL DANS L’AFFAIRE BRIATORE

 LE SIEGE DE LA FIA PLACE DE LA CONCORDE A PARIS

La FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) a annoncé ce lundi qu’elle avait choisi et décidé de "préparer un recours en appel" à la suite du jugement du TGI (Tribunal de Grande Instance) de Paris, rendu le 5 janvier "déclarant irrégulière" sa décision, prise à l’encontre de Flavio Briatore, pour son implication dans l’affaire dite du Crashgate, lors du GP de Singapour en septembre 2008

Pour tout dire, ce n’est franchement pas une surprise car tout le milieu de la F1, attendait cette décision du pouvoir sportif.

LE PALAIS DE JUSTICE PARISIEN

Et l’affaire est partie pour s’ensiler car assurément, on n’a sans doute pas fini d’entendre parler de ‘’l’Affaire’’ Flavio Briatore !

En effet, la FIA va donc faire appel de la décision de la justice Française, laquelle avait donné raison à l’Italien, radié par le Conseil mondial de la Fédération Internationale de l’Automobile.

Le jugement de la 5e chambre civile du Tribunal de Grande Instance, présidée par Christian Hours, a on le sait, annulé la radiation à vie de l’ancien patron de l’écurie Renault F1, lui permettant ainsi d’exercer à nouveau une activité en relation avec la compétition automobile.

Le Président de la FIA a consulté le Sénat de la FIA et les avocats de la FIA, au sujet de la décision du TGI du 5 janvier.

A la suite de ces contacts, il a été décidé à ‘’ l’unanimité ‘’ de préparer un recours en appel.

Tant que l’appel sera en cours, la décision du Conseil Mondial du Sport Automobile du 21 septembre 2009, continuera à produire tous ses effets, précise la FIA .

Laquelle ajoute :

« Lors de sa campagne électorale l’été dernier, Jean Todt,  le tout nouveau Président de la FIA – élu le vendredi 23 octobre dernier en remplacement de Max Mosley – et son équipe avaient annoncé de nouvelles mesures en faveur d’un changement constructif, notamment l’introduction d’une procédure disciplinaire"  

Et elle conclut :

« Les travaux en la matière sont bien avancés. Une fois mise en place, cette procédure répondra aux questions identifiées dans le jugement du Tribunal. Néanmoins, un appel s’impose. Toutefois, compte tenu de l’incertitude qui pourrait subsister pour certains pilotes pouvant être affectés par cette décision, le Président de la FIA et le Sénat ont décidé que, dans l’attente du résultat de l’appel de la FIA, les Superlicences continueront d’être délivrées selon les modalités habituelles aux pilotes répondant aux critères d’obtention »

Christian Colinet

 

Photos : Bernard Bakalian

FIA

About Author

admin

Leave a Reply