TROPHEE ANDROS : DEUX VICTOIRES, UN DOUBLE : DAYRAUT ET ŠKODA FONT LE BREAK !!!

Vendredi la première des deux manches du quatrième rendez-vous hivernal du Trophée Andros et prévues sur le circuit d’Isola 2000, dirigé par l’ancien pilote Arnaud Trévisiol avait du être annulée et finalement reportée à ce dimanche !

La seconde ayant pu se courir hier samedi dans des conditions redevenues normales et acceptables après les très importantes chutes de neige du milieu de la semaine.

Samedi, le tout premier doublé de la jeune histoire  de la firme Tchèque Škoda dans le Trophée Andros, a été suivi ce dimanche d’une cinquième victoire de Jean-Philippe Dayraut en huit courses déjà disputées cette saison ! 

Performances qui placent le pilote Škoda en position vraiment extrémement favorable pour remporter son second Trophée dans quelques semaines lors de l’ultime épreuve qui se déroulera en Auvergne à Super Besse .

Et dire que l’étape d’Isola a failli comme on l’a dit, être annulée en raison des fortes chutes de neige qui ont isolé la station pendant 48 heures !

C’eût été dommage pour le Team Škoda, qui a signé, samedi et dimanche dans le massif du Mercantour, son plus beau résultat à ce jour, depuis ses débuts dans le Trophée Andros, il y a seulement… 13 mois !

Le somptueux tableau de chasse peut se résumer ainsi :

Doublé Jean-Philippe Dayraut-Olivier Panis samedi soir, nouvelle victoire de Jean-Philippe et quatrième place d’Olivier dimanche…

On n’y a vu que du vert, du blanc et du noir dans les Alpes Maritimes, couleurs de Škoda qui sont aussi celles prises par le Trophée :

Jean-Philippe Dayraut ayant porté son avance à 25 points sur Alain Prost à trois épreuves du but, tandis qu’Olivier Panis est lui revenu en quatrième position, à trois longueurs seulement de Franck Lagorce.

« Démonstration du Team Škoda», « Dayraut l’ogre des glaces », « Les Škoda au dessus du lot », les qualificatifs n’ont pas manqué aux speakers du Trophée Andros pour saluer les performances du Team Škoda !

Laissons le dernier mot à Paul Belmondo, enfin revenu aux affaires à Isola il jouait au théâtre lors des premiers rendez vous de l’Andros -, et équipier ce week-end de Jean-Philippe:

« Ce gars-là, quand on fait le tour du circuit à pied avec lui, il vous explique tout naturellement ce qu’il faut faire : tu serres la corde ici, tu calmes la voiture là, tu charges à fond le virage d’après. Cela parait très simple. Mais une fois au volant, lorsqu’on essaye de reproduire ses conseils, on se retrouve largué à six ou sept secondes. C’est vraiment un phénomène !»

Un phénomène qui a fait un grand pas, hier, vers son second titre en Andros…

Jean-Philippe Dayraut (deux fois 1er), raconte :

« C’est la première fois que je gagne les deux courses du week-end avec le lest maximum de 60 kg. Encore mieux qu’à Serre Chevalier la saison dernière. Si nous avons été capables d’un tel exploit, c’est parce que nous avons encore progressé par rapport aux premières courses de la saison. Comme la voiture est un peu plus docile tout en restant très efficace, cela permet de se concentrer sereinement sur son pilotage. Personnellement, le circuit d’Isola me posait un problème particulier : il fallait rester performant en adoptant un pilotage moins spectaculaire. Le tracé, étroit et technique, ne me permettant pas de me livrer à fond, dans mon style habituel. J’ai réussi à être le plus rapide à chaque fois en étant plus sobre. Rare ont été ceux qui n’y sont pas allés de leur petite touchette ce week-end. J’y ai échappé, et le fait d’avoir gagné en finesse n’est pas la moindre de mes satisfactions… en dehors du fait d’avoir creusé l’écart sur Alain (Prost) en tête du Trophée, bien sûr !»

 

Quant à l’ancien pilote de GP, brillamment reconverti aux courses sur neige et glace, Olivier Panis (2e et 4e), lui, il se réjouissait de ses bonnes places :

« Ce résultat me redonne confiance. J’ai un peu douté avant Noël : j’avais du mal à assimiler le pilotage d’une voiture très différente de celle que je connaissais auparavant. J’ai tâtonné dans mes réglages, sans jamais trouver la solution pour obtenir le grip maximum. Mais j’espère avoir mangé mon pain noir. A l’Alpe d’Huez, début janvier, nous avons effectué un véritable travail d’équipe, tout à fait dans les valeurs de Škoda. J’ai conduit la voiture de Jean-Philippe, je lui ai fait essayer la mienne. Nous avons travaillé en amis, comparé nos styles, il m’a aidé à modifier le mien en fonction du mode d’emploi de la voiture. Ses remarques ont été confirmées par les relevés d’acquisition de données électroniques. S’il l’on ajoute les améliorations techniques validées par le Team pour cette course, le résultat d’Isola est assez logique, finalement. Mais je peux vous dire que cela fait du bien ! »

 Le ‘’ Ptit’’ nouveau cet hiver au sein du Team Škoda, Paul Belmondo (14e et 19e), poursuivait :

« Je m’attendais à souffrir davantage pour ma reprise de contact avec le Trophée Andros et le Team Škoda, sur un circuit où j’avais enregistré mon moins bon résultat l’an dernier. J’ai signé d’entrée des temps corrects, j’ai progressé à chaque run, et je suis donc plutôt satisfait. En particulier d’avoir été en mesure de rivaliser avec des pilotes qui ont déjà une demi-saison d’entraînement. »

Christian Colinet

Photos : Bernard Bakalian

Le résultat de la première course, samedi 9 janvier 

1. Jean-Philippe Dayraut (Škoda Fabia), 80 pts – 2. Olivier Panis (Škoda Fabia), 76 pts – 3. Bertrand Balas (Toyota), 72 pts – 4. Alain Prost (Dacia), 74 pts – 5. Franck Lagorce (Clio), 71 pts …10. Grégoire Demoustier (Škoda Fabia), 65 pts… 14. Paul Belmondo (Škoda Fabia), 57 pts, etc.

Course 2, dimanche 10 janvier

1. Jean-Philippe Dayraut (Škoda Fabia), 80 pts – 2. Franck Lagorce (Clio), 77 pts – 3. Alain Prost (Dacia), 73 pts – 4. Olivier Panis (Škoda Fabia), 73; 5. Pierre Llorach, 72 pts …12. Grégoire Demoustier (Škoda Fabia), 60 pts … 19. Paul Belmondo (Škoda Fabia), 50 pts  

Le classement général après Isola 2000

1. Jean-Philippe Dayraut (Škoda Fabia) : 618 pts – 2. Alain Prost (Dacia): 593 points – 3. Franck Lagorce (Clio): 574 points – 4. Olivier Panis (Škoda Fabia) : 571 points – 5. Jean-Baptiste Dubourg : 567 points – 6. Bertrand Balas (Toyota) : 552 points 

Prochaine course : Lans-en-Vercors.

Vendredi 15 janvier (16h00-0h15), samedi 16 janvier (18h00-0h15).

Trophée Andros

About Author

admin

Leave a Reply