DAKAR 2010 : LES ITALIENS D’APRILIA REVIENNENT EN FORCE AVEC ‘’ CHALECO ‘’

 

 

Longtemps les invincibles KTM autrichiennes ont monopolisé la longue liste des engagés, tant la firme semblait disposer de la machine IM BA TTA BLE !

Mais avec la toute nouvelle réglementation instaurée au cours de l’été dernier par ASO, le promoteur du Dakar, il semble bien que ce choix et cette, très, très bonne décision, ait au fil des mois, donné bien des idées a la concurrence.

On le sait, Yamaha est présent avec son pilote fétiche, David Frétigné. Honda aussi. Egalement la toute nouvelle marque Française Sherco avec le très populaire David Casteu.

Et parmi les inscrits, on note aussi,  »divine surprise » la présence de la très prestigieuse marque transalpine, Aprilia !

Que l’on n’avait plus revu de façon officielle depuis… 1989 

Vingt ans !!!

Deux décennies d’absence pour la firme de Noale située prés de Venise.

Laquelle en outre effectue son ‘’ come back ‘’ par la grande porte, ayant enrôlé l’un des tous meilleurs pilotes du monde, inamovible animateur des derniers Dakar 

le Chilien Francisco Lopez dit ‘’ Chaleco ‘’

Ce dernier débarque  chez Aprilia avec dans … son porte bagage, son fidèle lieutenant, l’Espagnol Gérard Farrés, déjà porteur d’eau chez KTM.

Outre ces deux pilotes habitués des pistes du Dakar, Aprilia a aussi retenu deux excellents enduristes Italiens. Le San marinais, Alex Zanotti et Paolo Ceci de Modène, en Emilie Romagne.

L’équipe sur le terrain sera supervisée par le Team-manager, Filippo Assirelli à l’origine de la renaissance de cette formation Aprilia.

La machine retenue pour rouler sur les pistes tourmentées et sinueuses à souhait est une 450cc, bicylindres, issue de la moto ‘’type enduro ‘’. Et, développant 58cv.pour 155 kilos.

Lors de sa conférence de presse qui s’est tenue à la veille du départ, Filippo Assirelli nous a déclaré :

«Pour Aprilia, notre venue cette année  est un peu un découverte de la course. Nous avons un programme de trois ans. Néanmoins avec le recrutement d’un pilote aussi chevronné et expérimenté comme le très rapide Chaleco, j’espère bien que nos couleurs vont briller. L’objectif premier reste de finir l’épreuve afin d’emmagasiner le maximum d’expérience pour le futur »

GERARD FARRES

De son côté, Fransisco Lopez alias Chaleco a ajouté :

«  Lors des premières étapes, je roulerais à ma main sans prendre trop de risques afin de mieux se familiariser avec cette nouvelle machine. En effet après le Rallye des Pharaons ou je remporté deux étapes – il se classera finalement huitième –ensuite, j’ai participé à des séances de tests en Italie, à côté de Pordenone dans le Frioul ou j’ai véritablement découvert  la nouvelle moto. A la suite de ces journées, j’ai demandé un certain nombre de modifications en vu du Dakar. Pour cette année, le but est de finir le Rallye et en tout cas d’être toujours présent lors de la traversée de mon pays, le Chili. En tout cas la moto telle qu’elle est après les modifications me semble vraiment bien et la puissance  et le couple entièrement satisfaisants. » 

Enfin, ‘’Chaleco ‘’

« Se dit ravi de pouvoir compter sur le soutien en porteur d’eau d’un pilote aussi brillant et lui aussi expérimenté que ce jeune Gérard Farrés  »

En tout cas, l’ambiance avant le départ ce vendredi à Buenos aires est au beau fixe, au sein de l’équipe Aprilia.

Laquelle n’a rien à perdre cette année ou elle est venue avant tout pour apprendre…

Gilles Gaignault

Photos : Edoardo Bauer

 

 

Dakar

About Author

admin

Leave a Reply