PARIS NICE AUTOMOBILE : TROIS JOURS DE PUR PLAISIR ….

Disputé sur des routes et des circuits de légende, le PARIS NICE Automobile redonne vie depuis 2009, à un événement automobile d’avant-guerre.

La prochaine édition, qui aura lieu du 25 au 27 mars 2010, conserve le même format très condensé qui permet au plus grand nombre d’y participer.

Grande classique d’avant-guerre, le PARIS NICE Automobile a revu le jour en 2009 grâce à l’ASA Classic dirigée par Jean-Paul Hoepfner. La première réédition, organisée avec le concours de PROMAUTO a enregistré plus de quarante engagés dans les catégories VHC (Compétition) ou VHRS (Régularité Sportive sur route fermée).

ERIC COMAS LE VAINQUEUR DE L’EDITION 2009…

Tous ont apprécié l’épreuve et son format condensé qui a l’avantage de prendre peu de temps et de limiter les coûts de participation. Le montant de l’engagement se limite à 3 350 € par équipage dans sa formule tout compris et à 2 650 € sans les nuits d’hôtel et les repas.

Difficile, dans ces conditions, de résister à l’envie de casser sa tirelire pour avoir l’opportunité de disputer des épreuves de classement sur routes fermées, de tourner sur de prestigieux circuits, retrouver le plaisir de conduire sur de beaux parcours de liaison et profiter aussi de l’ ambiance particulièrement conviviale desépreuves organisées par PROMAUTO Classic Rally.

Comme en 2009, le rallye s’élancera de Montlhéry un jeudi matin pour rejoindre la Promenade des Anglais, à Nice, deux jours plus tard. L’itinéraire de ville à ville sera dense et varié. Deux courses de côte (Sancerre et Mont-Dore) trois circuits (Magny-Cours, Charade et le Luc, sans compter l’anneau de Montlhéry où il sera possible rouler librement) et trois épreuves spéciales légendaires (St Pierre-Lalouvesc, Col de Fontbelle et Col du Corobin) figurent au programme de ces trois journées de rallye qui verront les concurrents accomplir plus de 1 300 kilomètres en passant par les villes étapes de Montlhéry, Vichy, Montélimar et Nice.

L’an dernier, le PARIS NICE Automobile avait été le théâtre d’une belle bataille entre la Porsche 911 de Jean-Claude Andruet et la Berlinette Alpine d’Erik Comas, finalement victorieuse.

Si le spectacle promet d’être de nouveau de qualité en tête de la course, le plaisir de conduite automobile et la convivialité seront de nouveau au centre des débats pour tous les participants.

Christian Colinet

Photos : Organisation

 

Le programme

Mercredi 24 mars : vérifications administratives et techniques dans le Domaine de Segrez, près de Montlhéry.

Jeudi 25 mars : essais libres le matin sur le circuit de Montlhéry puis départ en direction de Sully-sur-Loire. Course de côte à Sancerre. Epreuve sur circuit à Magny-Cours. Arrivée de l’étape et nuit à Vichy. Longueur totale : 400 km.

Vendredi 26 mars : épreuve sur le Circuit de Charade. Course de Côte du Mont-Dore. Epreuve spéciale St Pierre-Lalouvesc (Ardèche). Arrivée de l’étape et nuit à Montélimar. Longueur totale : 460 km.

Samedi 27 mars : parcours montagneux en direction de Sisteron. Epreuve spéciale du Col de Fontbelle. Epreuve spéciale Col du Corobin. Epreuve sur le Circuit du Luc. Arrivée à Nice (Promenade des Anglais). Longueur totale : 471 km.

Arrivée sur la Promenade des Anglais

 

Récapitulatif des épreuves de classement

 

Course de côte de Sancerre

Circuit de Magny Cours

Circuit de Charade

Course de côte du Mont Dore

E.S. de St Pierre-Lalouvesc

E.S. Sisteron-Col de Fontbelle-Thoard

E.S. du Corobin

Circuit du Luc

Sport

About Author

admin

Leave a Reply