UNE SACREE AVENTURE QUE CELLE DU BIG FROG !!! LA F1 QUI A DES AILES ….

Big Frog ?

Késako ???

Ce sujet n’a rien à voir avec le sport automobile. Mais à y regarder de plus près, pas si sûr !!

De quoi s’agit –t’il ?

De la participation d’une équipe 100% Française à la plus folle, la plus démente, la plus populaire aux USA des compétitions aéronautiques :

Les National Air Races de Reno dans le Nevada.

Une épreuve démentielle. Tout simplement diabolique…

Organisée chaque année depuis … 1913 en septembre.

Et remportée annuellement exclusivement par un pilote Américain. Sauf une fois ! Où la victoire est revenue à un … aviateur Français : Un certain Michel Detroyat

Lequel en septembre 1936 avait triomphé aux commandes de son Caudron à moteur Renault

Mais laissez nous vous raconter la raison pour laquelle nous vous en parlons.

A l’origine, le projet de participer à cette course est né il y a quatre ans dans l’esprit de quatre passionnés. Mais ce n’est que courant 2007 qu’ils vont le mettre à exécution et véritablement lancer cette aventure.

Les quatre hommes ?

Franck Doyen, un ingénieur spécialiste en composites carbone et concepteur de la fameuse Formule 1 ‘’ triplace ‘’

Willy Gruhier, est le pilote qui aura la lourde responsabilité de représenter le Team. Responsable d »une école de pilotage à Toussus le Noble au sud de Versailles. Il possède tous les brevets possibles et imaginables. Willy possède en effet plus de… 200 qualifications sur aéronefs divers !!! Il est pilote professionnel et pratique, entre autres, la voltige.

Frédéric Kurzac, un graphiste en charge de toute la logistique de l’opération

Et enfin, Jean Louis Bernardelli dit ‘’ Loulou ‘’ dans le milieu de la course automobile. Ancien brillant journaliste à Moto Revue puis membre de la grande équipe Auto moto sur TF1 créé par le regretté Jacques Bonnecarrére. Il fut des années durant l’inoubliable speaker des grandes soirées au POPB de Bercy pour les Super cross et Master de Karting montés par Philippe Streiff. On n’a pas oublié ses fameux «  Debout Bercy » qui enflammaient la salle en 1993 pour accueillir les deux Champions Alain Prost et Ayrton Senna, lors de la toute première édition du karting ! L’enceinte archi bondée avait suivi, offrant une interminable ‘’Standing Ovation ‘’ aux deux idoles.

Récemment reconverti à l’aviation il occupait le poste de Rédacteur en chef adjoint du magazine Info pilote, l’ami ‘’ Loulou ‘’ est en charge bien évidemment des relations publiques et de la communication.

C’est lui qui a trouvé des parrains d’exception !

Le très prestigieux et très médiatique trio composé d’Olivier Quesnel et des septuples Champions du monde de Rallyes, Sébastien Loeb et Daniel Elena

Mais également Pascale Alajouanine, Championne du monde de voltige.

Sans oublier Henri Pescarolo, passionné d’aviation et recordman du Tour du monde aérien,

 

 

Alors, venons-en aux faits.

La course de Reno on l’a dit aura lieu du 15 au 19 septembre 2010.

Elle se déroule selon un système de qualifications-finale. Les 24 pilotes de la série participeront en fonction de leurs temps en qualification à l’une des trois finales du dernier jour, la plus prestigieuse regroupant évidemment les 8 meilleurs temps.

Une semaine durant ces 24 avions s’affrontent quotidiennement sur un parcours en ovale développant environ 16 kilomètres. Par manches de cinq tours. Il faut passer à dix endroits aux alentours de 15 mètres de haut autour des poteaux dont la hauteur maxi est de… dix mètres !!!

La course s’effectue par manches en escadrille de huit avions. Au final, seuls les huit meilleurs seront retenus et qualifiés pour la grande finale le dimanche 19 septembre.

Les autres disputeront les finales secondaires.

 

Le départ de chaque manche s’effectuant à 1000 mètres d’altitude derrière un avion lanceur (le juge volant prononce alors la phrase culte « gentlemen, you have a race), les concurrents doivent alors plonger de… 900 mètres pour arriver sur le parcours en plein désert du Nevada

Sachez que pendant le déroulement de ces manches la vitesse moyenne atteint les… 700 Km/h !!!

Vous imaginez la montée d’adrénaline lorsque vous êtes entouré de sept furieux quasiment au bout de vos ailes à droite ou à gauche.

La seule obligation ? Pour dépasser en plein vol vos adversaires, vous devez impérativement exécuter cette manœuvre par la droite et au-dessus. Alors à plus de 700 à l’heure; a dix mètres du sol, cela n’a rien d’une partie de plaisir !!!

Angoisse permanente garantie…

Afin de se donner toutes les meilleures chances de réussir dans cette entreprise, l’équipe qui a acquis un exemplaire de l’avion victorieux ces dernières années un Nemesis NXT tout en carbone va effectuer pendant plusieurs mois son entrainement sur la base militaire de Mont de Marsan dans les Landes.

La un parcours rigoureusement identique à celui de Reno va être installé de manière à ce que Willy Gruhier débarque dans le Nevada, bien entrainé et aguerri

 

LUC PELON PATRON DE LA SMA

Le Nemesis Français sera propulsé par un moteur SMA conçu à Villaroche prés de Melun.

SMA ? Une filiale du Groupe SAFRAN ex SNECMA.

Ce moteur a été créé par une équipe d’ingénieurs de l’usine Renault F1, basée à Viry Chatillon dans l’Essonne.

Sa particularité ?

Il s’agit d’un moteur diesel !

Ce qui représente une énorme avancée dans le domaine de l’aviation de tourisme comme sur le plan environnemental en particulier dans le domaine de la consommation

Mais, direz-vous un tel projet cela doit coûter cher, non ?

Franck Doyen, nous explique :

« Yes, l’ensemble des prestations dont l’achat de l’avion nous revient à 6 millions d€, développement du moteur inclus »

Pour parvenir à réaliser cette fabuleuse opération et à garantir l’éventuel succès de cette formidable aventure, l’équipe est parvenue à convaincre et à rassembler quelques entreprises de renom, parmi lesquelles Dassault Systèmes, bien évidemment. Mais aussi d’autres sociétés de renom comme Picy Dévelopment qui développe la technologie ECRT, SMA et aussi l’Armée de l’Air.

Mais, l’équipe est encore à la recherche d’un sponsor majeur.

Comme on le voit, il s’agit d’une réelle aventure des temps modernes suivie annuellement par plus de 500.000 spectateurs et totalement méconnue en Europe ou l’on ignore tout de son existence pourtant couverte par les plus grandes chaines de TV aux USA !!!

Autre monde, autre vie…

Nous suivrons le déroulement de la préparation de cette aventure inouïe de BIG FROG, traduisez la Grosse grenouille surnom des Français chez nos amis Anglais et Américains

BIG FROG A L’ATTAQUE DES YANKEES …

Ou la très belle histoire de la rencontre de quatre fadas tous passionnés de grands défis !!

Qui se sont lancés dans une folle aventure…qu’autonewsinfo suivra avec une trés grande attention, tant ce projet est séduisant et unique

 

 

Gilles Gaignault

Photos : Big Frog

Un grand défi Français, sportif, technologique et environnemental :

Démontrer qu’il est possible de s’imposer dans la course la plus rapide du monde, tout en étant plus respectueux de l’environnement, tel est le pari osé mais passionnant qu’ont fait les hommes du défi Français BIG FROG

Sport

About Author

admin

Leave a Reply