F1 : BERNARD REY CONFIRME LA POURSUITE DES ACTIVITES DE RENAULT EN GRAND PRIX

 

Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue ce mercredi après-midi au Square Com, propriété de Renault et situé à Boulogne à deux pas du siège social de l’entreprise qui se trouve un peu plus loin sur le Quai Le Gallo, les responsables actuels de l’écurie Renault F1 Team, Bernard Rey et Jean François Caubet, se sont exprimés afin de faire le point sur la situation.

Et ce au lendemain de la signature de la lettre d’intention liant le constructeur Français au fonds d’investissement Luxembourgeois, Genii Capital

Tout d’abord, Bernard Rey, le Président de Renault F1 Team, se félicite de l’arrivée de ce nouveau partenaire :

 « Je suis très heureux d’accueillir Genii Capital en tant que nouveau partenaire stratégique et je suis certain que son enthousiasme et ses compétences commerciales enclencheront une nouvelle dynamique pour l’équipe, le personnel et nos partenaires. Nous nous réjouissons tous ensemble à l’idée de nous lancer une fois encore dans la compétition au plus haut niveau de Formule 1. »

Et il poursuit :

« Je voudrais insister sur un point, notre notion de responsabilité en choisissant contrairement à d’autres grands constructeurs récemment partis – Honda, BMW et Toyota – de poursuivre notre engagement.  En retenant parmi plusieurs offres celle de Genii nous pensons avoir trouvé une firme qui sache mieux que nous gérer les sponsors. Et assurer ainsi la présence du nom de Renault en F1 »

LES MONOPLACES RENAULT POUSSEES VERS …LA PISTE !!!

Derrière Genii,  se trouvent deux hommes d’affaires très crédibles et fort dynamiques : Gérard Lopez et Eric Lux. Le premier est l’un des fondateurs de Mangrove Capital Partners, qui misa en son temps sur la réussite de Skype.

Gérard Lopez et Eric Lux sont associés au sein de Gravity Sport, une structure de management de pilotes. Avec Genii, ils soutiennent plusieurs projets, dont un concerne un concept innovant de moteur propre.

Pour les deux hommes, l’acquisition de l’écurie Renault F1 n’est pas une fin en soi ! Mais elle leur apporte une plate-forme internationale de développement pour leurs différentes activités de capital-risque et ce même si la F1 est considérée plutôt comme se trouvant réellement en retard et très à la traîne en termes de synergies sur les nouvelles technologies.

Ce constat, c’est Gérard Lopez  lui –même qui l’a fait la semaine dernière lors du Motorsport Business Forum de Monaco.

 

On sait que Renault, qui a choisi délibérément d’emprunter le chemin du… zéro émission pour l’avenir avec l’arrivée dès  le début de l’année 2011 de quatre modèles électriques, attend également beaucoup des instances dirigeantes, la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) en ce sens, comme n’a pas manqué de le rappeler et de le souligner Bernard Rey :

 « Notre annonce confirme aussi l’engagement et la confiance de Renault dans les instances administrant les événements sportifs pour qu’elles améliorent le développement écologique de la Formule 1 »

Et le Président de Renault F1 de conclure :

 « Renault va pouvoir divertir ses fans, tout en encourageant un championnat plus sobre et plus sûr. Nous montrerons les compétences de Renault dans la conception de voitures fiables, performantes et économes en carburant ».

De son côté, Jean François Caubet, à encore ajouté :

«  L’accord entre Renault et Genii sera effectif le lundi 4 janvier 2010. »

Au cours de cet entretien, il nous a aussi été confirmé ‘’l’accord avec l’équipe Red Bull pour la fourniture de moteurs en 2010 mais au delà si Red Bull le désire’’.

D’autres équipes pouvant aussi à partir de 2011 si elles le souhaitent devenir à leur tour, elles aussi clientes des moteurs Renault !

«On est allé quatre fois en comité de direction

 pour défendre le dossier  »,  a encore  soufflé 

Jean François Caubet

Concernant l’identité du second pilote appelé à épauler la recrue en provenance de chez BMW, le jeune Polonais Robert Kubica, Jean François Caubet s’est contenté de nous lâcher :

«  Nous avons eu un échange téléphonique hier mardi avec les dirigeants de Genii pour évoquer l’identité de celui qui nous rejoindra. »

Il ne nous en a pas dit beaucoup plus sur les noms des pilotes potentiels, si ce n’est toutefois une information :

« Le Belge Jérome d’Ambrosio managé par Genii a été rajouté à la liste !  »

Comme on le voit, Et Bernard Rey et Jean François Caubet ont donc visiblement réussis la première partie du challenge exigé par le tout puissant Président de Renault, Carlos Ghosn !

A savoir dénicher un partenaire qui assure tout, dans le futur ou partie à court terme, du financement de l’écurie Renault alignée en Grand Prix.

Mais le véritable défi consiste à retrouver rapidement le chemin des podiums et des victoires.

Car en Formule 1, la performance reste le seul juge de paix !!!

Pour sa part, le PDG de Genii, Eric Lux a déclaré:

«Nous sommes ravis d’avoir été choisi comme partenaire stratégique de Renault pour l’équipe Renault F1 Team. Notre vision à long terme pour cette initiative vise à conforter le retour de Renault au premier plan de la Formule 1. En collaboration avec Renault, nous avons l’intention de diriger l’équipe avec les mêmes valeurs que n’importe lequel de nos autres investissements.

Et ce en privilégiant les objectifs pour obtenir des performances ambitieuses sans pour autant négliger la rentabilité. Nous croyons fermement que les performances sur les pistes peuvent être compatible avec les performances des entreprises, et nous utiliserons tout nos esprits d’entreprise et commercial  et notre savoir-faire pour atteindre cet objectif. »

Un prochain point presse est d’ores et déjà prévu pour le début de l’année 2010. Il nous sera alors fourni le nouvel organigramme de la nouvelle structure Genii –Renault F1 et l’identité du deuxième pilote.

Gilles Gaignault

Photos : Team

 

F1

About Author

admin

Leave a Reply