INDYCAR : LA SUISSESSE SIMONA DE SILVESTRO TESTEE PAR LE TEAM HVM

 

Invitée à  Sebring pour participer à un test au volant d’une monoplace du Team HVM de Keith Wiggins bien connu dans le milieu des GP de F1 dans les années 80 -, la jeune Suissesse Simona De Silvestro, pourrait bien débuter comme coéquipière du Hollandais Robert Doornbos, en 2010 dans le très réputé Championnat Indycar, l’équivalent aux USA de la F1 en Europe.

Rappelons qu’après s’être illustré en karting dans la catégorie Reine et notamment en France ou elle participait aux Grands Prix FFSA en 2003, Simona s’est ensuite exilée outre Atlantique  pour s’y lancer dans le sport automobile

SIMONA VICTORIEUSE ICI A LIME ROCK

Il y a quelques semaines, elle est même devenue ‘’la’’ pilote à avoir gagné le plus grand nombre de courses en monoplace sur les circuits nord-américains. Devançant les réputées Britannique Katherine Legge ou la sulfureuse  Américaine Danica Patrick !

Premier exploit d’une carrière qui s’annonce des plus prometteuses car la jeune Vaudoise à a peine 20 ans.

La saison passée au sein du Team Stargate Worlds, le bilan de la «Petite Suissesse» parle de lui-même:

Neuf podiums dont quatre victoires en Formule Atlantic, l’antichambre de l’Indycar !!!.

 

Exilée on l’a dit aux Etats-Unis depuis quatre ans, la  jeune Vaudoise y a fait son trou :

« Cela se passe vraiment très bien depuis mon arrivée en 2006 »  

 

Cette saison, la native de Thoune a définitivement fini par convaincre les plus septiques

 En 2009, elle totalise on le sait quatre victoires, quatre polepositions et neuf podiums. Malgré ces exploits à répétition, Simona est passée à côté du  » Grand bonheur  » au classement final.

Cinquième des essais chronométrés à Laguna Seca lors de l’ultime épreuve du calendrier , la Suissesse a été proprement poussée hors de la piste par l’un de ses rivaux, comme elle nous le raconte :

 « C’est très dur d’être devant toute la saison et de se voir ainsi bêtement  éliminée par quelqu’un qui n’avait rien à gagner  »  

 

Simona qui comptait au départ de cette dernière course huit points d’avance sur son dauphin a donc dû s’incliner. Se faisant dépasser par les Américains John Edwards  et Jonathan Summerton :

 « Malgré cette énorme déception ma saison reste très positive. J’aurais cependant bien aimé terminer sur une bonne note »

 

 

 

Mais le rêve américain n’est pas une fin en soi pour Miss de Silvestro. Comme pour tout mordu et passionné de compétition automobile né sur le  » Vieux Continent « , c’est bien sur, les Grands Prix de Formule 1 qui restent son objectif et son Graal absolu.

Néanmoins, Simona garde bien les pieds sur terre :

« A l’heure actuelle, je ne suis pas du tout certaine que revenir en Europe soit la  bonne solution. Le Championnat Indy reste le plus intéressant. Ici aux States c’est de loin la plus prestigieuse des compétitions. Rentrer en Europe pour rouler en GP2 sans intéresser au préalable une équipe de F1, ce serait  vraiment comme jeter l’argent par les fenêtres.  »

Waouh, Mademoiselle n’a pas peur des mots !!!

En attendant d’avoir peut-être un jour prochain la possibilité d’être appelée par un Team de F1, Simona va pour le moment gouter aux joies du pilotage d’une monoplace d’Indycar !

C’est déjà une sacrée étape car n’oublions pas que la course la plus réputée et la plus dotée au monde, les très prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis font partie de ce Championnat

Alors, après les désormais devenues célèbres Janet Guthrie, Sarah Fisher, Milka Duno et surtout Danica Patrick – première femme à s’imposer en Indycar à Motegi en 2008 , il n’est pas interdit d’imaginer très prochainement Simona de Silvestro, crever à son tour le devant de la scène  et briller en Indycar.

Après tout, un certain Jacques Villeneuve avant de devenir Champion du monde de F1 en 1997 avait lui aussi débuté par la Formule Indycar remportant et le Championnat et les 500 Miles !!!

Gilles Gaignault

Photos : Formule Atlantic Série 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply