TROPHEE ANDROS : OUVERTURE GAGNANTE POUR DAYRAUT ET SKODA

 DAYRAUT ET SKODA DEMARRENT EN TETE

A l’issue du premier week-end du Trophée Andros, c’est Jean Philippe Dayraut et sa Skoda du Team AS Events qui pointent déjà en tête du classement général provisoire.

Victorieux lors de la première Course, le vainqueur de l’édition 2009 repart de Val Thorens avec quatre points d’avance sur la Dacia Duster d’Alain Prost et aussi sur la Renault Clio de Jean-Baptiste Dubourg.

En scorant 60 points samedi, soit le maximum possible, JeanPhilippe Dayraut a parfaitement entamé la défense de son titre. Le pilote Skoda, après avoir tout tenté lors de la finale II face à Alain Prost, a finalement sagement décidé de ralentir pour … perdre son lest !

Ainsi, s’il ne possède « que » quatre points d’avance sur le "Professeur", Jean Philippe n’embarquera que … 10kg en Andorre.

 

Questionné, Jean-Philippe Dayraut, a répondu :

« Val Thorens est un circuit que j’aime bien. Il ne m’a guère souri dans le passé, mais curieusement, depuis deux ans que je pilote une Škoda, j’ai trouvé le chemin de la victoire. Depuis la saison dernière, notre Fabia a progressé, elle reste très fiable, l’équipe AS Events est toujours très efficace et la victoire est là. Je suis content qu’Alain Prost ait gagné la 2e course, il a une bonne voiture, il était le plus léger de nous tous le 2e jour et il était particulièrement motivé après une première journée ratée. Ce sera mon rival n° 1. Mais il faudra aussi compter avec Olivier Panis. Il n’a pas eu de chance le premier jour, mais s’est déjà hissé sur la 2e marche du podium dimanche».

 

Malheureux samedi – il avait dû abandonner avant même le premier virage – Alain Prost a offert au Dacia Duster son tout premier succès sur l’Andros ce dimanche, en dominant les manches qualificatives puis sa finale.

De quoi pointer à la deuxième place du Scratch, à égalité de points avec Jean-Baptiste Dubourg. « JB » a été l’un des hommes forts du week-end à Val Thorens, démontrant le potentiel de la Clio du DA Racing.

 Contrairement à Prost, qui embarquera 60kg, il n’aura pas de lest, lui, lors de la prochaine course à Andorre.

En 2008, Jean-Baptiste repartait de Val-Thorens avec la deuxième place du Trophée Andros.

« L’idéal serait de réaliser la même opération, mais rien n’est facile »,

avouait Jean-Baptiste. Et pourtant, dès la première manche qualificative de samedi, « JB » s’installait en haut de la feuille de temps. Le seul qui parvenait à déloger le pilote du DA Racing de la première place était … Jean-Philippe Dayraut.

 « JB » dominait largement la première finale Elite Sup I avant d’être victime d’un bris de transmission qui le reléguait au troisième rang de cette finale. Cependant, Jean-Baptiste marquait assez de points pour monter sur la deuxième marche du podium de la Course 1 entre Jean-Philippe Dayraut et Bertrand Balas. Dimanche, le pilote de la Clio embarquait 40 kg de lest, un handicap qui n’empêchait pas Jean-Baptiste de prendre la quatrième place de la Course 2. Cette performance le hisse à la deuxième place (à égalité de points avec Alain Prost) du classement provisoire du Trophée. 

Excusez du peu !!! 

« L’équipe technique a réalisé un super travail, se réjouissait Jean-Baptiste. Nous pouvons encore faire évoluer la Clio et la rendre encore plus performante. »

 

 

 

Au volant de la Toyota Auris du Groupement des Concessionnaires Toyota, le Grenoblois Bertrand Balas a parfaitement joué son rôle d’outsider, avec une troisième place dans la Course 1. Il ne pointe qu’à six points du leader et devance deux des candidats déclarés au titre.

 « C’est un week-end très positif la Toyota Auris est saine. Je suis satisfait pour le Groupement des Concessionnaires Toyota, d’avoir placé la Toyota Auris sur le podium dès la première course »,

analysait Bertrand.

Cinquième, Olivier Panis pour ses grands débuts au volant de la Skoda, est monté sur la deuxième marche du podium lors de la Course 2. De quoi oublier un samedi compliqué. Il aura toutefois 40kg de lest en Andorre.

 

Olivier Panis qui, lui, précise : 

« La voiture, l’équipe, tout est nouveau pour moi. Je dois trouver mes marques et comprendre les réactions de la Škoda aux différents réglages. Avec l’aide de mon ingénieur et de toute l’équipe, nous avons beaucoup progressé durant le week-end. Notre 2e place dimanche a constitué à la fois une récompense et un encouragement. Je suis particulièrement motivé avant l’étape d’Andorre, où j’ai remporté l’an dernier ma première victoire dans le Trophée Andros. J’espère être en mesure de confirmer dimanche prochain ».

 

Sixième, Franck Lagorce a été l’un des  pilotes malheureux de ce premier meeting, avec plusieurs problèmes de transmission. Il a pourtant été l’un des plus rapides, avec notamment le deuxième rang des manches qualificatives II.

Le tandem ‘’Clio 3-Lagorce’’ se montrait offensif dès les premiers chronos du week-end. En plus de sa générosité= naturelle et de son sens de l’attaque « Francky » confirmait ses ambitions. Malheureusement, la mécanique et particulièrement la ligne de transmission décidait de contrarier ses projets, Franck accrochait à deux reprises la cinquième place :

« Nous avons une bonne équipe qui a su montré sa réactivité. Les chronos que nous avons réalisés avec « JB » nous permettent de dire que la performance est au rendez-vous. De mon côté, je regrette le manque de réussite qui m’a poursuivi sur les deux jours. Incontestablement, c’est le plus mauvais week-end de ma carrière. C’est dommage car nous pouvions frapper fort dès la première course. Le côté positif est que le problème sera résolu le week-end prochain et là, je n’aurai plus de questions à me poser. »

 

Ils sont donc ce dimanche soir, six pilotes regroupés en seulement dix points, sans oublier Benjamin Rivière, septième, qui a montré qu’il faudra compter sur la Fiat Stilo de l’équipe SpeedAventure.

  

Au Classement Indépendant, Didier Thoral mène la danse avec la Toyota du Team Tarrès. Il possède onze unités d’avance sur la BMW de l’équipe Stéphanoise SaintéLoc, de Gérald Fontanel, et douze sur celle aux couleurs de Pailler Compétition pilotée par Hervé Knapick.

Du côté du Classement Promotion, c’est une féminine qui est en tête :  Anne-Sophie Lemonnier précède de cinq longueurs Patrick Desmonnet.

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Bakalian

 

Course 2, dimanche 6 décembre   

1. Alain Prost, 80 pts – 2. Olivier Panis,74 pts – 3. Hervé Knapick, 71 pts – 4. Jean-Baptiste Dubourg, 71 pts – 5. Franck Lagorce, 70 pts – 6. Jean-Philippe Dayraut, 70 pts 

  

Course 1, samedi 5 décembre 

 

1. Jean-Philippe Dayraut, 80 points – 2. Jean-Baptiste Dubourg, 75 pts –  3. Bertrand Balas, 74 pts – 4. Benjamin Rivière, 73 pts – 5. Franck Lagorce, 70 pts – 7. Olivier Panis, 67 pts –  8. Alain Prost, 66 pts   

 

 

 Le classement général provisoire

1. Jean-Philippe Dayraut (Skoda Fabia) 150 points
2. Alain Prost (Dacia Duster)
146 pts
.   Jean-Baptiste Dubourg (Renault Clio)
146 pts
4. Bertrand Balas (Toyota Auris)
144 pts
5. Olivier Panis (Skoda Fabia) 141 pts
6. Franck Lagorce (Renault Clio) 140  pts
 

Trophée Andros

About Author

admin

Leave a Reply