RALLYE DU VAR : SUCCES FINAL DU COUPLE LOEB ET CANIVENQ CHAMPION DE FRANCE

Sébastien et sa femme Séverine Loeb au volant de la Citroën C4 WRC ont remporté ce dimanche en fin de matinée à Sainte Maxime le 55e Rallye du Var, leur toute première victoire en couple dans un rallye officiel.


De son coté, Guillaume Canivenq en finissant sixième avec sa Peugeot 207 S2000, s’est assuré du titre et est devenu Champion de France des Rallyes 2009 succédant ainsi à Dany Snobeck, sacré l’an dernier.

Parti dimanche matin, sous une pluie battante et sur des routes détrempées, avec 34 secondes de retard sur la Ford Focus WRC du Belge, Pieter Tsjoen, après sa lourse pénalisation de trois minutes de la veille au soir, Sébastien Loeb n’a eu besoin que de deux épreuves spéciales, La Garde Freinet (ES9, 10 km) et Vidauban (ES10, 32 km), pour reprendre le commandement de ce Rallye du Var.

Et il regagnait finalement Sainte Maxime en grand vainqueur précédant finalement la Peugeot de Stéphane Sarrazin et celle de Patrick Henry.

Cedric Robert finissant quatrième devant le Belge, Pieter Tsjoen seulement cinquième à 3’03’’ !!!

Suivent Guillaume Canivenq et Dany Snobeck

Malgré une pénalité devenue anecdotique, Sébastien et Séverine Loeb remportent donc le Rallye du Var. En terminant ce dernier rallye de la saison au sixième rang, Guillaume Canivenq et sa Peugeot 207 Super 2000 du Team Barroso Yacco s’assurent brillamment du titre de Champion de France des Rallyes.

Le Team GPC Motorsport pour sa part remporte le titre Team.

En présence de nombreuses stars, avec Sébastien Loeb et Robert Kubica en tête d’affiche, le Championnat de France des Rallyes s’est joué sur les routes du 55e Rallye du Var, dernière épreuve de la saison.

 Après une première épreuve spéciale sur routes humides, la deuxième étape s’est déroulée sous un grand soleil avant que, dimanche, des orages ne bouleversent l’ordre établi.


Délaissant son habituel copilote Daniel Elenaengagé comme …pilote sur une Citroën C2-R2 MAX-, Sébastien Loeb avait souhaité participé au Rallye du Var. Il a donc reçu le soutien de l’équipe officielle Citroën Total World Rally Team et s’est, une fois n’est pas coutume, fait assister de sa femme Séverine, dans le rôle parfois ingrat du copilote. Surtout lorsqu’on effectue une … simple P’tite pige !!!

Si tout s’est parfaitement déroulé durant les huit premières épreuves spéciales, avec huit meilleurs temps, une bête erreur de pointage samedi soir a coûté trois minutes au plus brillant rallyman de la planète.

Deuxième du classement général ce dimanche matin, au départ de la dernière étape, les Loeb ont repris l’avantage sous la pluie pour s’imposer avec près de deux minutes d’avance sur Stéphane Sarrazin et Jacques-Julien Renucci.


C’est la seconde victoire de Sébastien Loeb au Rallye du Var après celle acquise en 2000.

Longtemps deuxièmes, le tandem Brice Tirabassi – Eric Clément qui disposait de la Subaru Impreza WRC  a également reçu samedi soir une lourde pénalité, et également de trois minutes ! Leur course s’est hélas pour eux finalement terminée dimanche matin dans La Garde Freinet (ES9).

 

Face aux pilotes des WRC, Stéphane Sarrazin le pistard, spécialiste du pilotage de l’impressionnante 908 HDi Peugeot, s’est montré à son avantage sous la pluie au volant de sa … 207 Super 2000 Peugeot !
Avec un meilleur temps absolu dans l’ES9 et un meilleur choix de pneumatiques que Patrick Henry pour terminer le rallye, le pilote Peugeot se place au deuxième rang final.

Une sacrée perf …

Leaders surprise au terme de la deuxième étape, l’équipage Belge, Pieter Tsjoen – Eddy Chevaillier avec la Ford Focus RS WRC a été victime du véritable déluge qui s’est abattu sur le Rallye ce dimanche. Maintes fois ralentis par la pluie et la buée, ils ont concédés énormément de temps et reculent de la place de leader … au cinquième rang à l’arrivée !

Dommage pour eux car jusqu’alors les deux Belges avaient réalisés quasiment un sans faute.

Canivenq Champion de France devant Patrick Henry et Emmanuel Guigou

Troisièmes au départ de la dernière journée, Patrick Henry et Magali Lombard et leur Peugeot 307WRC du Team GPC Motorsport ont tenté le tout pour le tout en montant des gommes slicks alors que la pluie s’intensifiait !!!

L’équipage du Team GPC Motorsport avait pour mission de gagner des places pour espérer remporter le titre national. Sans pouvoir défendre réellement ses chances dans ces conditions, le Champion de France 2007 monte tout de même sur le podium en passant Cédric Robert dans le dernier chrono.

Mais le titre de Champion de France des Rallyes 2009 revient au final à Guillaume Canivenq (Peugeot 207 Super 2000 – Team Barroso Yacco). Calme tout le week-end et concentré sur son objectif, l’Aveyronnais a pu surmonter une crevaison pour terminer au sixième rang, position suffisante pour lui assurer du titre. Il termine cette saison avec trois podiums et une victoire en ayant impressionné tous les observateurs au volant de sa Super 2000.

Autre prétendant au titre au départ du Rallye du Var, Emmanuel Guigou (Renault Clio R3) se place lui au huitième rang de cette dernière épreuve en devançant tous les concurrents du Clio R3 West European Trophy. Grâce à cette performance, le Vice Champion de France des Rallyes Terre 2008 termine au troisième rang du Championnat de France des Rallyes 2009.

Au bénéfice du spectacle et de la médiatisation, la présence de Sébastien Loeb, de Stéphane Sarrazin et d’autres pilotes de classe mondiale comme le pilote de GP le Polonais, Robert Kubica n’a pas nuit au bon déroulement du Championnat de France.

Si le classement final du Rallye du Var avait été établi sans tenir compte de la présence de ces stars, Guillaume Canivenq aurait également remporté le titre de Champion de France devant Patrick Henry et Emmanuel Guigou.

 

Championnat Team : le Team GPC Motorsport remporte le titre

Avec Yoann Bonato (1er N4) et Patrick Henry (2e A8W), le Team GPC Motorsport remporte la dernière manche de la saison et le titre de Champion de France Team. Au classement final, le Team GPC Motorsport (109 points) devance le Team Barroso Yacco (106 points) et le Team MSR by GBI.com (87 points).

Trophée BFGoodrich : deuxième victoire de Cédric Robert

Dans les différentes catégories, outre Sébastien Loeb en Groupe A et Emmanuel Guigou en Groupe R, Yoann Bonato (Mitsubishi Lancer Evo IX) terminait premier du Groupe N (21e du classement général), Christian Astier (Citroën Xsara VTS) gagne le Groupe F2000.

Volant Peugeot 207 : Cyril Audirac gagne un Volant

Même si Pierre Marché gagne cette dernière manche de la saison, le ’’Volant Peugeot 207’’ revient à Cyril Audirac, deuxième dans le Var. En profitant de l’abandon de Germain Bonnefis durant la deuxième étape.

 

Clio R3 West European Trophy : Arzéno sur le fil

Retardé en début de course par une crevaison, Mathieu Arzeno a multiplié les meilleurs temps pour effacer son retard durant trois jours de course pour s’imposer sur le fil face à Pierre Campana et Eric Mauffrey. Les Français trustent les trois premiers rangs de cette finale européenne. Déjà vainqueur du Touquet, Cédric Robert (Abarth Grande Punto Super 2000) s’impose une nouvelle fois sur les routes du Rallye du Var. Au quatrième rang du classement général, il devance Guillaume Canivenq et Emmanuel Guigou. Au terme de cette saison, Guillaume Canivenq gagne le Trophée BFGoodrich devant Emmanuel Guigou et Cédric Robert.

Les réactions

Guillaume Canivenq (Team Barroso Yacco) :
« C’était une saison difficile. Il a fallu l’aide de beaucoup de personnes pour gagner ce championnat. C’est énorme. Je n’y crois pas encore ! Je n’ai pas fait d’erreur mis à part une crevaison hier. »

Patrick Henry (Team GPC Motorsport) :
« Ce fut un rallye très difficile. Nous avions pris des pneus slicks ce matin. Nous sommes contents de rallier l’arrivée. Nous avons pris la pluie dans la dernière, avec les pneus pluie, c’est beaucoup mieux. Je suis content de terminer derrière Sébastien et Stéphane. Je suis fier d’être sur le podium du Rallye du Var. »

Emmanuel Guigou :
« Nous nous sommes faits plaisir avec l’auto. Nous avons roulé très vite les deux premiers jours. Aujourd’hui, l’agilité de la Clio nous a permis d’éviter les pièges. Nous clôturons une très belle année. Troisième du Championnat, c’est vraiment bien. »

Sébastien Loeb :
« Ce fut un grand moment. Ce sont de très belles spéciales. Nous avons connu toutes les conditions météos. Hier, nous avons eu une très belle journée et aujourd’hui, nous avons eu beaucoup d’eau sur la route. Séverine m’a rajouté un challenge. Il y avait beaucoup de monde sur les spéciales. Comme il n’y avait pas de manche du Championnat du Monde en France, c’était une bonne occasion de rouler devant notre public. »

Séverine Loeb :
« C’était un super week-end. J’ai pris beaucoup de plaisir dans la voiture. J’ai fait une grosse bêtise hier en pointant en avance mais mon chéri a rattrapé tout ça ce matin ! Vivement le prochain rallye. »

Stéphane Sarrazin :
 « C’était un week-end fantastique. Nous avons pris beaucoup de plaisir. Nous nous sommes régalés. C’est top d’avoir fait un scratch ce matin. Nous avons eu des conditions très difficiles. J’adore le rallye et le circuit. J’ai la chance de faire les deux et j’espère que je pourrai continuer. »

Mathieu Arzeno :
« Toute la saison a été plutôt bonne pour nous. Aujourd’hui, c’est une consécration. C’était le plus beau plateau de la saison. Je remercie mon équipe, mon père et tous ceux qui m’ont soutenu cette saison. J’espère que ça engendrera de bonnes choses pour la suite. Si avant le départ du rallye, je ne savais pas encore si je devais choisir entre le rallye et le circuit, je suis certain d’être convaincu maintenant. »

Cyril Audirac :
« Je suis content d’être là. Ça fait longtemps que j’attends un tel résultat. J’espère qu’il y aura une belle récompense chez Peugeot, comme ce fut le cas lors des autres années. Le plus dur fut de réunir les budgets cette année. Je n’ai pas pu participer à la première épreuve pour cette raison. Heureusement que j’ai gagné le Limousin puis quelques deuxièmes places pour continuer »


Gilles Gaignault
Photos : FFSA et Constructeurs

Le classement général final de ce Rallye du Var

1. Sébastien Loeb-Séverine Loeb (France) : Citroën C4 WRC) en 2 h 31’176
2. Stéphane Sarrazin-Julien Renucci (France) : Peugeot 207 S2000) à 1’56"5
3. Patrick Henry-Magali Lombard (France) : Peugeot 307 WRC) à 2’27"1
4. Cédric Robert-Matthieu Duval (France) : Fiat Abarth Grande Punto) à 2’38"6
5. Pieter Tsjoen-Eddy Chevaillier (Belgique) : Ford Focus WRC) à 3’03"4
6. Guillaume Canivenq-Sébastien Grimal (France) : Peugeot 207 S2000) à 3’53"7
7. Dany Snobeck-Gilles Mondésir (France) : Peugeot 307 WRC) à 4’19"6

Championnat de France des Rallyes Pilotes – Classement officieux après le Rallye du Var

1. Guillaume Canivenq (Team Barroso Yacco) : 91 points
2. Patrick Henry (Team GPC Motorsport) : 88 points
3. Emmanuel Guigou : 77 points
4. Thomas Barral : 61 points

Championnat Team – Classement officieux après le Rallye du Var

1. Team GPC Motorsport : 109 points
2. Team Barroso Yacco : 106 points
3. Team MSR by GBI.com: 87 points

Trophée BFGoodrich – Classement officieux après le Rallye du Var

1. Guillaume Canivenq (Team Barroso Yacco) : 54 points
2. Emmanuel Guigou : 38 points
3. Cédric Robert : 30 points
4. Jean-Sébastien Vigion (Team Barroso Yacco) : 26 points

Volant Peugeot 207 – Classement officieux après le Rallye du Var

1. Cyril Audirac : 90 points
2. Germain Bonnefis : 83 points
3. Laurent Reuche : 68 points
4. Pierre Marché : 63 points


Sport

About Author

gilles

Leave a Reply