RALLYE DU VAR : LE BELGE PIETER TSJOEN SUPPLEE LOEB PENALISE !!!

 

Comme lors de la première étape vendredi, Sébastien et Séverine Loeb (Citroën C4 WRC) ont continué ce samedi d’aligner les meilleurs temps sur les routes du Rallye du Var.

Mais un pointage en avance !!! avant l’arrivée de la deuxième étape leur coûte au final trois lourdes minutes de pénalité !

 
Du coup, le Champion de Belgique, Pieter Tsjoen qui conduit une Ford Focus RS WRC récupère la première place au classement général provisoire. Patrick Henry sur la Peugeot 307WRC du Team GPC Motorsport occupe la troisième place

.
Quant au leader du Championnat, Guillaume Canivenq au volant de sa Peugeot 207 Super 2000 du Team Barroso Yacco, sa septième position actuelle l’autorise à conserver toutes ses chances car il reste le mieux placé pour décrocher le titre de Champion de France des Rallyes 2009, ce dimanche à l’arrivée à Ste Maxime.

Sébastien et Séverine Loeb ont pris possession de leur Citroën C4 WRC dès 7h40 ce samedi matin. Pour l’ensemble des concurrents, 97,98 kilomètres chronométrés étaient à parcourir pour cette seconde étape courue sous un chaud soleil d’automne.

 
Fidèle à son rang et faisant ainsi honneur à son nouveau titre de Champion du monde, conquis il y a deux semaines sur les routes du Pays de Galles, Sébastien Loeb a une nouvelle fois régalé les dizaines de milliers de spectateurs massés tout au long des cinq épreuves spéciales de la journée.
Au volant de son habituelle Citroën C4 WRC avec laquelle il vient de remporter son sixième titre mondial, Sébastien Loeb a signé tous les meilleurs temps pour terminer l’ES8 avec plus d’une minute d’avance

.
Mais en pointant avec …trois minutes d’avance au CH 08A, l’équipage leader s’est vu infliger une pénalité de … trois minutes qui le relègue au deuxième rang à 34’’3 de Tsjoen, le nouveau leader

Autre ancien Champion de France au départ, Brice Tirabassi s’est également illustré sur les routes de sa région. Avec sa Subaru Impreza WRC de dernière génération, le Maximois s’est même approché à moins de … cinq secondes de Loeb dans les 32,11 kilomètres de Vidauban (ES7).

Deuxième au terme de la dernière épreuve spéciale du jour, Tirabassi a également et incroyablement reçu lui aussi… trois minutes de pénalité, au même CH que le couple Loeb, et tombe ainsi bétement au sixième rang !!!

Quatrièmes ce matin, l’équipage Pieter Tsjoen – Eddy Chevaillier et leur Ford Focus RS WRC ont d’abord pris l’avantage sur la paire Patrick HenryMagali Lombard (Peugeot 307WRC) avant de profiter des pénalités des deux premiers pour s’emparer incroyablement de la tête de l’épreuve.

Au milieu de cette distribution de pénalité, la paire Patrick Henry et Magali Lombard termine eux la journée au troisième rang et le tandem peut encore rêver d’un nouveau titre National ce dimanche.

Malgré une crevaison, le duo Guillaume Canivenq – Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000) aux couleurs du Team Barroso Yacco est finalement parvenu à conserver sa septième place ! Position suffisante pour aborder la dernière journée avec sérénité dans l’optique de glaner le titre.

 
Sauf si Patrick Henry actuellement troisième parvient à gagner une place supplémentaire, cette septième position peut permettre à l’Aveyronnais de succéder à Dany Snobeck au palmarès du Championnat de France des Rallyes.

 
Autre prétendant au titre, Emmanuel Guigou occupe pour sa part une brillante huitième position, en tête de l’impressionnant peloton des Clio R3, mais hélas insuffisante pour contrarier Canivenq ou Henry.

Détenteur du record du tour du circuit des 24 Heures du Mans, le pilote de la 908 HDi Peugeot, Stéphane Sarrazin rappelle qu’il fut – lui aussiChampion de France des Rallyes, en occupant à la veille de l’arrivée la quatrième place et en menant la catégorie Super 2000 devant… Cédric Robert et Guillaume Canivenq !!!

Belle performance …

Quant au pilote de Grand Prix, le Polonais Robert Kubica recruté par Renault pour remplacer Fernando Alonso, au volant de sa Petite Clio, il est toujours en course, occupant une trés honorable 26éme place


Trophée BFGoodrich : Cédric Robert sur sa lancée

Vainqueur de la manche du Trophée BFGoodrich au Touquet et deuxième aux Cévennes, Cédric Robert continue de s’illustrer dans la catégorie. Au volant de son Abarth Grande Punto Super 2000 du Team GPC Motorsport, il devance Guillaume Canivenq, Emmanuel Guigou, Marc Amourette et Olivier Courtois.

Volant Peugeot 207 : Audirac prend l’avantage

Après la casse mécanique de Germain Bonnefis dans la matinée (transmission), Cyril Audirac a pris l’avantage pour remporter le Volant Peugeot 207. Encore sous la menace de Laurent Reuche, Audiracactuellement leader devant Pierre Marché – doit encore terminer la course pour gagner le volant promis au lauréat.


Clio R3 West European Trophy :  Pierre Campana devant

En tête depuis la première journée, Pierre Campana a conforté sa position ce samedi dans le Trophée Européen. Le Corse devance le Hollandais Kevin Abbring et les Français, Eric Mauffrey et Mathieu Arzeno. Ce dernier, ralenti par une crevaison vendredi, s’est montré le plus performant aujourd’hui. Au général le protégé d’Ange Pasquali apparait à une sensationnelle onzième place !

En Groupe N, avantage à Robert Abadie (Mitsubishi Lancer Evo 10), 19e du classement général, devant Yoann Bonato (Mitsubishi Lancer Evo IX.
Christian Astier (Citroën Xsara VTS) est en tête lui du Groupe F2000 et Laurent Kieffer (Porsche 996 GT3) du Team 2HP Compétition se trouve au premier rang du Groupe GT de Série.

Le 55e Rallye du Var se termine ce dimanche  avec trois épreuves spéciales. Départ de Sainte-Maxime à 6h00, arrivée finale à 11h36.

Gilles Gaignault

Photos : FFSA et Olivier Guigues

Le classement général provisoire

1  TSJOEN Pieter – CHEVAILLIER Eddy (Ford Focus RS WRC A8W) : 1h39’49’’4
2 LOEB Sébastien – LOEB Séverine (Citroën C4 WRC A8W) à 34’’3
3 HENRY Patrick – LOMBARD Magali (Peugeot 307 WRC) à 41’’3
4 SARRAZIN Stéphane – RENUCCI Jacques-Julien (Peugeot 207 S2000) à 1’08’’5
5 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu (Fiat Abarth Punto S2000)  à 1’32’’9
6 TIRABASSI Brice – CLEMENT Eric (Subaru Impreza S14 WRC A8W) à 1’43’’4
7 CANIVENQ Guillaume – GRIMAL Sébastien (Peugeot 207 S2000)  à 3’01’’2
8 SNOBECK Dany – MONDESIR Gilles (Peugeot 307 WRC) à 3’43’’2
9 GUIGOU Emmanuel – MARTY David Renault (Clio R3 Maxi R3)  à 4’36’’
10 AMOURETTE Marc – MARIE Gwenola (Citroën C2 Super 1600 ) à  6’09’’2

11 CAMPANA Pierre – De Castelli Sabrina (Renault Clio R3) à 6’29 »3

26. Kubica-Kusnierz (Renault Clio R3) a 10’53"1
62. Elena-Campana (Citroen C2 R2 Max) a 18’31"7

Meilleurs temps
Sébastien Loeb – Séverine Loeb (Citroën C4 WRC) : 8
Leaders
ES1 à 8 : Sébastien Loeb – Séverine Loeb (Citroën C4 WRC).

Principaux abandons

 MAURIN Julien  – THIMONIER Gilles (Peugeot 207 S2000) : Mécanique dans ES07
 BURRI Olivier – REY Stephane (Fiat Grande Punto S2000) : Mécanique entre ES04 et ES05
 LOIX Freddy – MICLOTTE Frederic (Renault Clio R3) : Mécanique dans ES03
 PRINCEN Kris – EELBODE Bram (Renault Clio R3) : Sortie de route sans gravité dans ES04
 BETTI Luca – MATTIODA Alessandro (Renault Clio R3) : Mécanique fin étape
 BARBE Brett – DEVIENNE Philippe (Renault Clio R3) : Mécanique entre ES07 et ES08
 PERRIN Benjamin – PERRIN Quentin (Renault Clio R3 Maxi) : Sortie de route dans ES01
 FRA Jonathan – BRONNER Kévin (Renault Clio R3) : Sortie de route sans gravité dans ES03
 NANTET Gilles – BELLEVILLE René (Porsche GT3 996GT) : Sortie de route sans gravité ES04
 DUMAS Romain -ZAZURCA Guilhem (Porsche 996 GT 3) : Mécanique dans ES04
 MUNSTER Emmanuel – SERRE Pascal (Lotus Exige) : Sortie de route sans gravité dans ES04
 LIONS Franck – KLINGER Nicolas (Mitsubishi Lancer Evo 9) : Sortie de route ES05
 FAURE Gilles – ARNAUD Lionel (Opel Corsa) : Mécanique dans ES04
 LEANDRI Jean-Mathieu – MUZI Alexandre (Citroën C2 R2 Max) : Mécanique fin étape
 DELOY David – OGIER Cédric (Renault Clio RS) : Mécanique fin étape
 COUVAL Guillaume – GERARD Vincent (Renault Clio Ragnotti) : Mécanique avant ES04

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply