RALLYE DU VAR : SEBASTIEN LOEB MONTRE LA VOIE …

 

Pour la sixième fois Champion du Monde des Rallyes cette saison en compagnie de son fidèle Daniel Elena, Sébastien Loebexceptionnellement accompagné par sa femme Séverine ce week-end – termine  ce vendredi soir la première étape du Rallye du Var 2009 au premier rang avec son habituelle Citroën C4 WRC.

Il devance le tandem Brice Tirabassi Eric Clément (Subaru Impreza WRC) et  le duo Patrick Henry – Magali Lombard (Peugeot 307WRC – Team GPC Motorsport).

Septième du classement général provisoire, Guillaume Canivenq (Peugeot 207 Super 2000 – Team Barroso Yacco) reste à l’issu de cette première journée le mieux placé pour remporter le titre national dimanche à Ste Maxime.

Le départ de la 55e édition du Rallye du Var a été donné ce vendredi après-midi de Sainte-Maxime. Après une première épreuve spéciale disputée sur des routes humides, la suite de la première étape s’est déroulée sur des portions très majoritairement sèches.

Sainte-Maxime accueille une affluence record pour cette 55e édition du Rallye du Var en présence de nombreuses stars. En plus des prétendants au titre de Champion de France que sont Guillaume Canivenq, Emmanuel Guigou et Patrick Henry, le sextuple Champion du Monde Sébastien Loeb, le pilote Renault F1, Robert Kubica, le pilote Peugeot, Stéphane Sarrazin, le pilote Porsche, Romain Dumas et les anciens Champions de France, Dany Snobeck, Brice Tirabassi et Patrick Bernardini sont au départ.

Sans surprise, Sébastien et Séverine Loeb, à bord de la Citroën C4 WRC officielle, signent les trois meilleurs temps mis en jeu durant cette première étape. Juste derrière, Brice Tirabassi et Eric Clément (Subaru Impreza WRC) réalisent un début de course remarquable. Trois fois deuxièmes, ils rentrent à Sainte-Maxime avec 31’’1 de retard sur les leaders.

Victimes d’une crevaison dans les 33 kilomètres de Collobrières, Dany Snobeck et Gilles Mondesir (Peugeot 307WRC -Team Bozian Racing) perdent deux minutes et terminent  hélas la journée hors du Top 10.

Patrick Henry et Magali Lombard, qui retrouvent la Peugeot 307WRC du Team GPC Motorsport à l’occasion de cette dernière épreuve du Championnat de France des Rallyes, occupent ce soir la troisième place du classement général. Les Champions 2007 mettent ainsi Guillaume Canivenq sous pression pour l’obtention du titre de Champion de France, dimanche.

Actuellement leader du championnat, Guillaume Canivenq occupe en effet la septième place du classement général, troisième de la classe A7S. Une position pour le moment suffisante pour l’Aveyronnais.

Autre candidat au titre, Emmanuel Guigou termine l’étape au dixième rang en menant la classe R3. Dans cette catégorie, il devance le jeune espoir Pierre Campana, leader de la dernière manche du Clio R3 West European Trophy devant le Belge Kris Princen et le Néerlandais Kevin Abbring.

Derrière le trio de tête du classement général, le vainqueur du Rallye Le Touquet – Pas de Calais , Pieter Tsjoen place sa Ford Focus RS WRC au quatrième rang devant Cédric Robert et Matthieu Duval (Peugeot 207 Super 2000 – Team GPC Motorsport).

Déjà impressionnant dans les Cévennes, Romain Dumas occupe la première place du Groupe GT de Série (18e du général) avec une Porsche 996 GT3. Il devance de 11’’2 une autre Porsche pilotée par Gilles Nantet.

Le Polonais Robert Kubica, futur pilote Renault en F1, a bien attaqué ce rallye, au volant de sa petite Clio R3, puis a été retardé par de légers problèmes de freins. Il pointait après trois spéciales à une trés honorifique 24e place

En Groupe N, avantage à Robert Abadie (Mitsubishi Lancer Evo 10 -Team Barroso Yacco) devant Yoann Bonato (Mitsubishi Lancer Evo IX – Team GPC Motorsport). Christian Astier (Citroën Xsara VTS) est en tête lui du Groupe F2000.
 

Trophée BFGoodrich : Robert devant Canivenq

Cinquième du classement général, Cédric Robert (Abarth Grande Punto Super 2000)  occupe la première place de la dernière manche du Trophée BFGoodrich devant Guillaume Canivenq (Peugeot 207 Super 2000 ) et Julien Maurin (Peugeot 207 Super 2000).

Volant Peugeot 207 : Bonnefis vers le Volant

Déjà leader du Volant Peugeot 207 avant cette dernière épreuve, Germain Bonnefis est le meilleur représentant des Peugeot 207 RC Rallye devant Cyril Audirac et Pierre Marché.

Le 55e Rallye du Var se poursuit ce samedi  avec cinq épreuves spéciales. Départ de SainteMaxime à 7h40, arrivée à 17h40.

A l’arrivée voici les déclarations des principaux concurrents :

:

Sébastien Loeb (Citroën C4 WRC) :
« Tout s’est très bien passé. Les pneus étaient un peu trop tendres dans la deuxième boucle. Nous n’en avons plus d’autres pour le reste du rallye. On nous avait annoncé des routes humides, je croyais avoir fait le bon choix. »

Brice Tirabassi (Subaru Impreza WRC) :
« Nous avons perdu un peu de temps au départ de la première spéciale. Ensuite, je suis resté un peu trop sage avec les pneumatiques, notamment à la fin de Collobrières. »

Patrick Henry (Peugeot 307WRC ) :
« Les choix de pneumatiques étaient délicats. Je suis satisfait, nous n’avons pas mal roulé. C’était difficile de se remettre dans la 307WRC après avoir roulé dans la 206WRC. »

Guillaume Canivenq (Peugeot 207 Super 2000) :
« Nous n’avons pas pris de risques. Nous n’avions pas les bons pneus dans la dernière. Nous avons joué la sécurité. Nous avons limité la casse. L’objectif est de marquer de précieux points. »

Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 Super 2000) :
« Nous nous sommes faits plaisir. Nous avons fait un bon choix de pneus pour la première spéciale mais peut-être un peu trop soft dans les suivantes mais nous avons joué la sécurité. Nous n’avions pas roulé depuis le Monte-Carlo, c’est bien de revenir ainsi. »

Emmanuel Guigou (Renault Clio R3) :
« Ce fut une super bonne journée. Ce n’était pas facile mais nous avons bien roulé. Nous sommes en tête des Clio et il est difficile de faire mieux au classement général. »

Robert Kubica (Renault Clio R3) :
« C’était très difficile. J’ai perdu du temps avec des soucis de freins. Ensuite, j’ai essayé de finir. Ce fut une première étape mouvementée. »

Germain Bonnefis (Peugeot 207 RC Rallye) :
« J’ai fait de très bons chronos. Mon objectif est de faire des bons temps pour être le meilleur performeur du Volant Peugeot 207. Ça changerait la physionomie de la course d’avoir cinq points d’avance. »

Gilles Gaignault
Photos :  Citroën – FFSA et Olivier Guigues

Le classement général provisoire

1 LOEB Sébastien – LOEB Séverine (Citroën C4 WRC A8W) : 36’56’’5
2 TIRABASSI Brice – CLEMENT Eric (Subaru Impreza S14)  à 31’’1
3 HENRY Patrick – LOMBARD Magali (Peugeot 307 WRC) à 1’01’’1
4 TSJOEN Pieter – CHEVAILLIER Eddy (Ford Focus RS) à
1’13’’1
5 ROBERT Cédric – DUVAL Matthieu (Fiat Abarth Punto S2000) à
1’37’’5
6 SARRAZIN Stéphane – RENUCCI Jacques-Julien (Peugeot 207 S2000) à
1’38’’3
7 CANIVENQ Guillaume – GRIMAL Sébastien (Peugeot 207 S2000) à
1’45’’2
8 BOETTI Michel – NAS DE TOURRIS Emmanuelle (Peugeot 306 Maxi) à
2’01’’8
9 MAURIN Julien – THIMONIER Gilles (Peugeot 207 S2000) à
2’27’’9
10 GUIGOU Emmanuel – MARTY David (Renault Clio R3 Maxi R3)  à 2’38’’1

11. Snobeck Dany- Mondésir  Gilles (Peugeot 307 WRC) à 2’41 »4
24. Robert Kubica-Michal Kusnierz (Renault Clio R3) à 5’44 »2

Meilleurs temps
Sébastien Loeb – Séverine Loeb (Citroën C4 WRC) : 3

Leaders
ES1 à 3 : Sébastien Loeb – Séverine Loeb (Citroën C4 WRC).

Principaux abandons

LOIX Freddy – MICLOTTE Frederic (Renault Clio R3) : Mécanique dans ES03
BETTI Luca – MATTIODA Alessandro (Renault Clio R3) : Mécanique fin étape
PERRIN Benjamin – PERRIN Quentin (Renault Clio R3 Maxi) : Sortie de route dans ES01
FRA Jonathan – BRONNER Kévin (Renault Clio R3) : Sortie de route sans gravité dans ES03
BERNARDINI Patrick – VESPERINI Jean Noel (BMW 135 I) : Mécanique dans ES02
LEANDRI Jean-Mathieu – MUZI Alexandre (Citroën C2 R2 Max) : Mécanique fin étape
COMTE Frédéric – MARCADET Angélique (Citroën C2 R2 Max) : Mécanique entre ES02 et ES03

:

Sport

About Author

admin

Leave a Reply