WTCC : GABRIELE TARQUINI EST ENFIN CHAMPION DU MONDE A 47 ANS

 LA TRADITIONNELLE DOUCHE AU … CHAMPAGNE

A 47 ans, le pilote Italien de SEAT, Gabriele Tarquini a été sacré Champion du monde WTCC ce dimanche matin à Macao.

A l’issue des deux dernières manches de la saison 2009, remportées par la Chevrolet de l’Anglais Robert Huff et par la BMW du Brésilien Augusto  Farfus,  l’ancien pilote de F1 précède en effet au classement général final son coéquipier au sein de l’équipe Espagnole, le Français Yvan Muller, tenant du titre, de quatre points.

Quant à la marque de Martorel, SEAT, elle réalise le doublé cette saison. L’écurie espagnole remporte en effet  également le titre des constructeurs.

Pour la toute première fois de sa pourtant longue, très longue carrière, Gabriele Tarquini est donc à 47 ans – il est né le 2 mars 1962 à Giulianova Lido, dans la Province de Teramo, dans les Abruzzes –devenu Champion du monde des voitures de tourisme WTCC.

A 47 ans, le sympathique Italien dépasse dans l’histoire le très populaire pilote Argentin Juan Manuel Fangio et devient ’’ le plus vieux ‘’  Champion du monde de l’histoire !!!

 

Depuis sa création il y a six ans, le Championnat du monde WTCC a curieusement chaque hiver connu son épilogue et toujours rendu son verdict lors de ce très  »Exotique » Grand Prix de Macao.

2009 n’a pas dérogé à la règle et la tradition à une nouvelle fois incroyablement été respectée !

Mais l’histoire fait parfois bien les choses…

Contrairement à 2008, c’est cette année Gabriele Tarquini qui devient Champion du monde et devance Yvan Muller, sacré il y a douze mois devant … l’Italien.

Follement HEU – REUX, Gabriele s’exclamait sitôt revenu au paddock -alors que sa SEAT occupait la cinquième place – après que la seconde manche ait été stoppée et interrompue à trois tours de la fin de course, par un drapeau rouge sanctionnant le spectaculaire accrochage entre les BMW de Félix Porteiro et de Franz Engstler et la SEAT du Portugais de … Macao, André Couto

« Cela faisait vraiment très longtemps que je l’attendais ce titre. J’étais concentré dans ma voiture, prêt à repartir. Quand j’ai vu tout le monde sourire et certains pleurer, j’ai compris que la course ne repartirait pas »

Un an après son sacre, Yvan Muller termine une nouvelle fois Vice champion du monde comme en 2007. Quatrième sur la grille lors de la seconde manche, l’Alsacien a très vite doublé son partenaire du Team SEAT-ORECA, le Portugais Tiago Monteiro mais hélas Yvan n’a rien pu faire face aux BMW sur ce tracé sinueux et tourmenté à souhait où il est  impossible de dépasser.

Malgré tout, il affichait un beau sourire sur le podium. Une fois revenu à son stand ou il bavardait avec Philippe Leloup le bras droit d’Hugues de Chaunac, le Champion du monde 2008 racontait qu’il n’était pas trop déçu :

« Gabriele est un ami et un grand Champion. Il y a beaucoup de respect entre nous. On a vécu de belles émotions ensemble tout au long de la saison. Bien sûr, j’aurais préféré gagner mais sincèrement quitte à ne pas gagner, je préfère que ce soit Gabriele le Champion »

Extrêmement calme, détendu et  malgré tout incroyablement serein et heureux, le visage du pilote Français contrastait curieusement avec ceux des deux pilotes qui le devançaient à l’arrivée de la seconde course.

Effectivement malgré le beau doublé des BMW, Augusto Farfus l’emportant devant Jorg Müller, la firme Munichoise laisse à nouveau échapper pour la seconde année consécutive les deux couronnes mondiales !

Eliminé malheureusement de la course au titre pilote lors de la première manche, le jeune et fougueux Brésilien Augusto Farfus s’était au fil des tours – calcul oblige – laissé dépasser pour finir ainsi huitième. Position qui en raison de la grille inversée, lui assurait ensuite de s’élancer en pole de la seconde manche.

Stratégie évidemment assurément payante puisque ce stratagème lui a permis de gagner la  deuxième course mais à l’arrivée malheureusement totalement inefficace puisque les deux pilotes SEAT   adversaires de Farfus pour la couronne mondiale – n’ont pas commis la moindre erreur.

 Déçu ? … Surement

 Car Augusto a triomphé à six reprises cette année.

« C’était une saison fantastique. Malheureusement, nous n’avons pas été compétitifs lors des toutes premières courses en début de Championnat. Nous nous attendions pourtant à remporter au moins l’un des deux titres  »

 La saison 2009 s’est donc terminée sur un nouvel accrochage.  Trois pilotes devant rejoindre le centre hospitalier. Si André Couto et Félix Porteiro sortent indemnes du ‘’ gros carton ‘’de la seconde course, lequel a mis fin à celle-ci, l’état de l’Allemand Franz Engstler semble beaucoup  plus préoccupant.

Ce crash s’ajoute à celui survenu vendredi où Yvan Muller, Gabriele Tarquini et le Britannique de Lada, James Thompson avaient tous trois été évacués sur une civière. Si le pilote Anglais n’a pas pris part aux deux courses mais il était présent sur le circuit, les deux pilotes SEAT ont eux serré les dents

Yvan lâchant :

« J’ai mal partout »

Et d’ajouter malicieusement :

« C’est quand même drôle de se retrouver de nouveau ici avec Gabriele après avoir passé notre vendredi ensemble à l’hôpital. Maintenant on va aller dans un Pub se boire un bon verre. »

A ses côtés, Gabriele au fond de lui n’en revient pas

Après être incroyablement passé prés du KO lors de l’accident survenu vendredi ou il pensait avoir tout perdu, le voila ce dimanche matin … Champion du monde !

 « J’ai été deux fois à l’hôpital vendredi ! Quand j’ai vu dans quel état était la voiture, je me suis dit que le Championnat était terminé et que le titre tzant espéré venait de s’envoler. Mais l’équipe SEAT a fait un boulot incroyable et fantastique. Tout était réparé et la voiture  a marché super bien »

Il faudra toutefois ne pas oublier la trés belle victoire lors de la première course de la Chevrolet de Robert Huff, le poleman. Laquelle passe hélas malheureusement au second plan suite aux titres mondiaux de l’équipe SEAT

Gilles Gaignault

Photos : WTCC et Constructeurs

 

Le classement général final du Championnat du monde WTCC, 2009

1. Tarquini : 127 points – 2. Y. Muller : 123 points  3. Farfus : 113 points

– 4. Priaulx : 84 points – 5. Huff : 80 points – 6. J. Muller : 76 points – 7.

Rydell : 64 points – 8. Genè : 48 points – 9. Monteiro : 44 points  10.

 Menu : 39 points –  11. Hernandez : 36 points  12. Zanardi : 31 points

13. Nicola Larini : 27 points  14. Tom Coronel : 15 points  15. Porteiro :

10 points – 16. Engstler : 7 points – 17. Thompson : 6 points – 18.

 D’Aste : 3 points – 19. Cayrolle : 1 point

Le classement de la seconde manche

1 – Augusto Farfus  (BMW 320si)  les 7 tours en 22’02”166

2 – Jorg Muller (BMW 320si) à  0”801

3 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) à 1”201

4 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à 1”980

5 – Gabriele Tarquini (Seat Leon Tdi) à 3”815

6 – Jordi Genè (Seat Leon Tdi) à  5”018

7 – Nicola Larini  (Chevrolet Cruze) à  5”359

8 – Rob Huff  (Chevrolet Cruze) à

9 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) à 6”167

10 – Rickard Rydell  (Seat Leon Tdi) à 6”712

11 – Sergio Hernandez  (BMW 320si)  à  7”764

12 – Felix Porteiro (BMW 320si) à  8”290

13 – Andy Priaulx (BMW 320si) à  8”583

14 – Franz Engstler (BMW 320si) à  9”390

15 – Nobuteru Taniguchi (BMW 320si) à 10”635

16 – Takayuki Aoki (BMW 320si) à  12”819

17 – Andrè Couto (Seat Leon Tfsi) à  13”531

18 – Lei Kit Meng (BMW 320si) à 24”275

19 – Henry Ho (BMW 320si) à  27”175

20 – Joseph Rosa Merszei  (BMW 320si) à  27”530

21 – Alain Menu (Chevrolet Cruze) à 2 tours

Abandons

Tom Boardman

Kristian Poulsen

Tom Coronel

Meilleur tour : Jorg Muller en  2’32”671

LA JOIE DE ROBERT HUFF

Le classement de la première course

1 – Rob Huff  (Chevrolet Cruze) Les 9 tours en 23’02”273

2 – Gabriele Tarquini (Seat Leon Tdi) à 7”952

3 – Jordi Genè (Seat Leon Tdi) à 8”996

4 – Alain Menu (Chevrolet Cruze) à 10”328

5 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) à 13”534

6 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à 15”517

7 – Jorg Muller (BMW 320si) à 15”782

8 – Augusto Farfus (BMW 320si) à 15”967

9 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) à 16”301

10 – Sergio Hernandez (BMW 320si) à 16”527

11 – Rickard Rydell (Seat Leon Tdi) à 16”618

12 – Nicola Larini (Chevrolet Cruze) à 18”476

13 – Tom Coronel (Seat Leon Tfsi) à 21”356

14 – Felix Porteiro (BMW 320si) à 21”961

15 – Tom Boardman (Seat Leon Tfsi) à 29”923

16 – Franz Engstler (BMW 320si) à 30”468

17 – Kristian Poulsen (BMW 320si) à 44”647

18 – Nobuteru Taniguchi (BMW 320si) à 46”571

19 – Takayuki Aoki (BMW 320si) à 56”298

20 – Henry Ho (BMW 320si) à 1’23”908

21 – Lei Kit Meng (BMW 320si) à 2’02”061

22 – Joseph Rosa Merszei (BMW 320si) à 2’02”321

23 – Jaap Van Lagen (Lada Priora) à 2 tours

24 – Liu Lic Ka (BMW 320si) à 2 tours

25 – Andrè Couto (Seat Leon Tfsi) à 2 tours

Meilleur tour : Tiago Monteiro 2’32”076

Abandons

Andy Priaulx

Jaap Van Lagen

 

WTCC

About Author

gilles

Leave a Reply