CRITERIUM DES CEVENNES : MOURGUES – GIRAUDET AU COMMANDEMENT

Jeudi soir pour le lancement de ce 52éme Critérium des Cévennes, c’est l’actuel leader du Championnat de France des Rallyes, l’Aveyronnais Guillaume Canivenq qui s’était octroyé le meilleur temps de la seule et unique spéciale au menu de cette première journée.

Laquelle était surtout principalement destinée à établir une hiérarchie  et ce afin de lancer ce vendredi matin les meilleurs pilotes au volant des meilleures voitures aux avants postes, afin d’éviter d’inutiles dépassements toujours trés périlleux sur ces routes sinueuses et escarpées à souhait des contreforts de l’Aigoual !

Rappelons que trois pilotes, Canivenq – Guigou et Henry jouent …. le titre de Champion de France.

Sur les onze kilomètres de cette unique spéciale, jeudi soir à la lueur des phares entre Saint Laurent le Minier et Le Vigan, c’est donc la  Peugeot 207 Super 2000 du tandem Canivenq -Grimal qui s’est montrée la plus rapide. Mourgues , Henry  et Guigou devant finalement se contenter des places d’honneur !!!

La triangulaire entre Guillaume Canivenq, Patrick Henry et Jean-François Mourgues a finalement tourné à l’avantage du … local, le Gangeois Mourgues au terme de cette deuxième étape de la 52e édition du Critérium des Cévennes.

Second, Guillaume Canivenq est toutefois parfaitement idéalement placé pour marquer de précieux points capitaux pour le futur titre de Champion de France 2009 face à Patrick Henry.

Autre prétendant au titre, Emmanuel Guigou occupe lui la huitième place en dominant sa catégorie.

Le départ de la 52e édition du Critérium des Cévennes était donné de l’Odysseum de Montpellier jeudi après-midi. Après une longue liaison pour traverser l’Hérault vers le Gard, les concurrents disputaient de nuit la seule épreuve spéciale programmée lors de la première étape.

Entre Saint-Laurent-Le-Minier et Le Vigan, Guillaume Canivenq et Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 – Team Barroso Yacco) créaient la sensation. Déjà leader du Championnat de France après six épreuves, l’Aveyronnais devançait les pilotes de WRC au terme des 10,9 premiers kilomètres du Critérium des Cévennes.

Cette première étape servant on l’a dit à ordonner l’ordre des équipages pour le départ de la longue deuxième journée, ouvrait la route aujourd’hui.

Après s’être mis dans le rythme durant le « prologue » malgré un petit souci de direction assistée, Jean-François Mourgues et Denis Giraudet (Peugeot 307WRC – Team Bozian Racing) prenaient l’avantage dès Roquedur – Pommiers (ES2) à la faveur d’un meilleur temps.

Le lauréat 2001 du Critérium des Cévennes accentuait ensuite son avance dans Le Luc – Alzon (ES3) avant d’être devancé par Patrick Henry et Magali Lombard (Peugeot 206WRC – Team GPC Motorsport) entre Aumessas et Mars (ES4).

Le reste de la journée était une copie conforme de la matinée.

Jean-François Mourgues signait deux autres meilleurs temps contre un à Guillaume Canivenq, brillant deuxième au terme de la journée à 16’’8 devant Patrick Henry, relégué lui à 25’’7 avec des problèmes moteur.

Derrière le trio de tête, Julien Maurin et Gilles Thimonier (Peugeot 207 Super 2000 – Team Barroso Yacco) tenaient en respect Cédric Robert et Matthieu Duval (Abarth Grande Punto Super 2000) et Pierre et Martine Roché (Subaru Impreza WRC – Team FJ.com).

Actuellement deuxième du Championnat de France des Rallyes, Emmanuel Guigou occupait une excellente huitième position avec sa Renault Clio R3 derrière sept voitures à quatre roues motrices. Un résultat qui pourrait lui permettre de conserver sa position avant le dernier déplacement dans le Var.

Doté d’un palmarès exceptionnel sur circuit, l’Alésois Romain Dumas brillait également aujourd’hui en rallye. Le pilote Porsche plaçait sa 996 GT3 au neuvième rang malgré des soucis moteur.

 

 
Dans la Suzuki Rallye Cup – FFSA, le jeune et brillant pilote Corse Pierre Campana méne précédant Ancian qui visant la victoire finale dans cette Cup samedi soir, assure
!

Eliminé de la course au titre, Pierre Campana secondé par  » la Comtesse  » Sabrina de Castelli occupait la première place de cette dernière manche de la Suzuki Rallye Cup – FFSA au terme de la deuxième étape. Il devance Jérémi Ancian, le mieux placé pour remporter le titre, de 43’’4 et Jérôme Schmitt de 52’’3.

Le 52e Critérium des Cévennes se poursuivra ce samedi avec quatre épreuves spéciales tracées entre Ganges et le Mont Aigoual. Départ de Ganges à 8h15, arrivée à Montpellier à 19h52.

A l’arrivée au parc de regroupement situé à Saint Bauzille de Putois, Jean-François Mourgues, racontait :

« Je craignais les spéciales de nuit car je ne sais pas où me situer dans ces conditions. Il vaut mieux être devant ce soir. C’est une satisfaction d’être à cette position. »

Son actuel dauphin Guillaume Canivenq, ajoutait :

« Nous avons trouvé la cause des coupures moteur. Tout va bien pour nous. Nous nous battons avec Patrick Henry. La longue spéciale sera importante demain. Notre position est favorable pour le Championnat. Il est préférable de prendre des points maintenant plutôt que d’attendre le Var. On prend un plaisir énorme. »

Quant au troisième larron, Patrick Henry lui il lâchait :

« Un coup le moteur fonctionne, un coup il ne fonctionne pas. A l’assistance, l’équipe n’a rien vu et nous n’avons aucune alarme. Nous allons rouler demain et faire du mieux possible. Jusqu’à l’arrivée, il ne faudra pas calculer. »

Quant à Emmanuel Guigou, lui il concluait :

« Je manque un peu de connaissance du terrain. Pour notre position au championnat, il est important de ne pas prendre tous les risques. Nous ne devons pas nous tromper d’adversaire. »

Revenu à l’assistance de son Team, l’équipe Rougier sport basée à Alés, Pierre Campana le leader ce samedi soir de la Suzuki Cup avec sa Swift, papotait avec son manager Ange Pasquali :

« Ce n’est pas trop mal. La journée s’est plutôt bien passée. J’ai retrouvé mes sensations, c’est une journée positive. »

Il est vrai que son avance est suffisante pour lui permettre d’assurer ce samedi

Gilles Gaignault

Classement général provisoire

1 MOURGUES – GIRAUDET  (Peugeot 307 WRC) : TEAM BOZIAN RACING  1h15’25 »2
2 CANIVENQ – GRIMAL (Peugeot 207 S2000) : TEAM BARROSO YACCO) à 0:16:8
3 HENRY – LOMBARD (Peugeot 206 WRC) : TEAM GPC MOTORSPORT) à 0:25:7
4 MAURIN – THIMONIER (Peugeot 207 S2000) : TEAM BARROSO YACCO) à 1:33:5
5 ROBERT – DUVAL (Fiat Abarth Punto S2000) : TEAM GPC MOTORSPORT) à 1:52:1
6 ROCHE – ROCHE (Subaru Impreza WRC) : TEAM FJ.COM) à 2:50:3
7 MARTY – MARTIN (Fiat Grande Punto S2000) à 2:54:4
8 GUIGOU – MARTY (Renault Clio R3 Maxi R/3) à 2:59:5
9 DUMAS – ZAZURCA (Porsche 996 GT 3) à 3:26:1
10 BONFILS – MARCES (Subaru Impreza WRC) à 3:59:8

Meilleur temps : Jean-François Mourgues – Denis Giraudet (Peugeot 307WRC – Team Bozian Racing) (4) – Guillaume Canivenq – Sébastien Grimal (Peugeot 207 Super 2000 – Team Barroso Yacco) (2)- Patrick Henry – Magali Lombard (Peugeot 206WRC -Team GPC Motorsport) (1).

Leaders
ES1 : Guillaume Canivenq – Sébastien Grimal, ES2 à 7 : Jean-François Mourgues – Denis Giraudet.

Principaux abandons
RUIZ – GASQUET (Peugeot 207 S2000) : Forfait
CIVADE – TARRIDE (Subaru Impreza) : Forfait
BONATO – BOULLOUD (Mitsubishi Lancer Evo IX) : Sortie de route – ES02
BOYER – URZEDOWSKI (Mitsubishi Lancer Evo VII) : Sortie de route – ES02
JAFFRENNOU-POTTECHER Pascale – POTTECHER L. (Suzuki Swift Cup) : Sortie de route -ES01
GEGOUT François COLNEL Delphine (Suzuki Swift Cup) : Sortie de route – ES02

 

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply