WRC : VICTORIEUX A CARDIFF, LOEB-ELENA ARRACHENT LEUR SIXIEME TITRE MONDIAL !

Ils l’ont fait !

Ce dimanche, en remportant le Rallye de Grande Bretagne, ultime levée du Championnat du monde WRC 2009, la paire Sébastien Loeb-Daniel Elena a arraché in extrémis la couronne mondiale, leur sixième titre de Champions du monde et … consécutifs

Invaincus en Championnat WRC depuis 2004, le tandem a cependant eu chaud, très chaud en cette fin de saison, n’obtenant cette année le titre suprême que ce dimanche à l’issu de l’ultime round. Ce succès – le 54éme de leur carrière – obtenu en terre galloise permet néanmoins au duo Loeb-Elena de récupérer le titre mondial pour … un seul et infime P’tit point devant le Finlandais Mikko Hirvonen, une fois de plus leur dauphin.

Mais la paire Loeb-Elena mérite amplement cette nouvelle consécration car l’équipage de la Citroën C4 est allé le chercher  ce couronnement. Dés la première spéciale vendredi, le pilote Alsacien annonçait la couleur en gagnant déjà ce premier chrono ! Preuve qu’il était la pour la gagne et pour déloger le pilote Ford de sa place de leader au classement provisoire du Championnat. Car pour étre couronné Seb devait absolument finir devant Hirvonen

 Incroyablement le jeune Finlandais n’a jamais été en mesure d’empêcher Loeb de le dominer et il n’a été que l’ombre de ce qu’il fut tout au long de la saioson. Mikko Hirvonen a été inexistant trois jours durant, archi dominé et surclassé de bout en bout par son rival Français.Malgré par çi, par là quelques barouds d’honneur.

Le pilote de Malcolm Wilson a tout d’abord perdu énormément de temps lorsque Sébastien Loeb, toujours aussi bien secondé et épaulé par son fidèle copilote Daniel Elena, a pris l’ascendant lors des premières spéciales disputées vendredi. Puis, craquant nerveusement samedi allant même jusqu’à trouver sa Ford Focus inconduisible et ce après que toute l’équipe technique Ford ait minutieusement inspecté sa voiture.

Ce dimanche alors que Loeb possédait 30’’ d’avance et qu’il ne restait plus que quatre spéciales, autrement dit aucune chance de renverser la situation, Le Finlandais s’effondrait complètement, rencontrant alors hélas pour lui un problème de capot dans l’ES 15 au cours de la matinée … Résultat, il termine à plus d’une minute !!!

Hirvonen qui un peu plus tôt s’était enfin retrouvé avait pourtant repris du temps à l’Alsacien remontant à… 18 secondes après avoir signé les deux premiers temps scratch de cette dernière journée (ES13 – ES14). C’est alors que son calvaire reprenait lorsque le capot de sa Ford Focus s’ouvrait brutalement après un saut !

Incident qui l’obligeait à… s’arrêter pour le refermer ! Encore du temps perdu… 

Finalement auteur du dernier temps scratch du Rallye pour l’honneur, le dauphin de Sébastien Loeb, finissait pour la seconde année consécutive second accusant un retard de …1’06 »01, un souffle (1seconde) devant le second pilote officiel Citroën, Dani Sordo. L’ancien Champion du monde (en 2003) le Norvégien Petter Solberg également au volant d’une C4 complétant le formidable résultat et le triomphe des Citroën C4 en terminant quatrième, à 1’28 »1.

Malheureusement chez Citroën on aura aussi connu la déception, l’infortuné Sébastien Ogier, membre lui du Citroën Junior Team qui semblait se diriger vers une formidable cinquième place, devant renoncer au cours de l’ES16.

Après un début de saison placé sous la domination de Sébastien Loeb, lequel avait enchainé les victoires, le Championnat n’a céssé ensuite de connaitre de nombreux rebondissements.

Quatrième en Sardaigne, abandon en Grèce, puis septième seulement en Pologne. Avant de subir la loi d’Hirvonen chez lui lors des 1000 lacs en Finlande 

 Tant et si bien que le Finlandais Hirvonen récupérait la tête. Au fil des Rallyes, ce fut ensuite un peu ‘’ à toi, à moi ‘’. Survint le malheureux incident en Australie ou bien qu’ayant triomphé, Loeb fut par la suite déclassé suite à un problème administratif – l’équipe Citroën ayant omis d’adresser à la FIA un document de second ordre  -, lequel ne remettait nullement les performances du pilote en cause !

Tout était à refaire. Loeb devant  alors absolument gagner les deux dernières courses, la Catalogne et le Rallye de Grande Bretagne …

C’est désormais chose faite.

Le prodige de Citroën a rempli une fois encore sa mission, démontrant qu’il est vraiment ‘’LE ‘’  meilleur pilote du monde de sa spécialité

Sébastien Loeb quoiqu’il advienne dans l’avenir restera dans les annales et entre véritablement dans le GOTHA des plus grands pilotes de l’histoire, toutes disciplines confondues !

Il rejoint les Fangio, Senna, Prost et autres Schumacher, déjà au Panthéon de leur sport…

 Comme toujours calme et humble, il a lâché sitôt ce nouveau sacre assuré :

 « C’est génial ! Celui là, il a fallu y aller, à la dernière manche, comme ça. Ce fut très dur très dur mentalement. On l’a fait. Il y avait une grosse pression. Ça a été une saison incroyable, on a fait un super départ et puis on a perdu toute notre avance pour arriver avec un point de retard ici. Hirvonen a été vraiment, vraiment fort. Et je sais que ça sera encore très dur l’an prochain.»

Justement comme à son habitude très fair-play, le dauphin une nouvelle fois, une fois de plus Vice champion du monde déclarait :

 « Le capot a été le dernier de nos problèmes mais, en réalité, j’ai perdu le rallye samedi lorsque je n’ai pas pu trouver le  bon rythme sur deux spéciales (ES8 et ES9). J’ai maintenant besoin de retourner travailler pour gagner en vitesse pour l’année prochaine. Ce fut sans conteste ma meilleure saison. Nous sommes maintenant proches avec Seb en vitesse et c’est une bonne sensation. Ce fut une grande année, mais une grande déception au bout du compte.»

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

 

Le classement du Rallye de Grande Bretagne

 

1. Loeb-Elena (Citroen C4) en 3h16’25”4

2. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus RS) à 1’06”1

3. Sordo-Marti (Citroen C4) à 1’07”1

4. P. Solberg-Mills (Citroen C4) à 1’28”1

5. H.Solberg-Menkerud (Ford Focus RS) à 6’28”0

6. Wilson-Martin (Ford Focus RS) à 7’46”0

7. Latvala-Anttila (Ford Focus RS) à 11’11”9

8. Rautenbach-Barritt (Citroen C4) à 14’27”8

9. Burkart-Kolbach (Citroen C4) à 24’56”5

10. Al-Qassimi-Orr (Ford Focus RS) à 37’30”2

Le classement général final du Championnat du monde WRC 2009

1 S.Loeb   : 93 points

2 M.Hirvonen   : 92 points

3 D.Sordo   : 64 points

4 J.Latvala   : 41 points

5 P.Solberg   : 35 pts

6 H.Solberg    : 33 pts

7 M.Wilson   : 28 pts

8 S.Ogier : 24 pts

9 F.Villagra : 16 pts

10 C.Rautenbach : 9 pts

11 M.Ostberg   : 7 pts

12 K.Al Qassimi : 6 pts

13 E.Novikov : 4 pts

14 C.Atkinson :  4 pts

15 M.Rantanen : 4 pts

16 K.Holowczyc : 3 pts

17 J.Ketomaa   : 2 pts

18 U.Aava :  1 pt

19 N.Al-Attiyah : 1 pt

20 L.Athanassoulas : 1 pt

Le classement final du Championnat Constructeurs  

 

1 Citroën WRT  : 167 points

2 Ford WRT  : 140 points

3 Ford Stobart  : 80 points

4 Citroën Junior  : 47 points

5 Ford Munchi’s   : 23 points

Le palmarés du tandem LOEB-ELENA

Six titres de Champions du monde : 2009-2008-2007-2006-2005-2004

54 victoires

2009 (7 victoires en 12 rallyes)

2008 (11 victoires en 15 rallyes)

 2007 (8 victoires en 16 rallyes)

2006 (8 victoires en 12 rallyes)

2005 (10 victoires en 16 rallyes)

2004 (6 victoires en 16 rallyes)

2003 (3 victoires en 16 rallyes)

2002 (1 victoire)

 

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply