WRC : SEBASTIEN LOEB EN ROUTE VERS SON SIXIEME TITRE MONDIAL A CARDIFF !!!

 

Déjà au commandement du Rallye de Grande Bretagneultime manche du Championnat du monde WRC 2009 – vendredi soir au terme de la première des trois étapes, le Français Sébastien Loeb s’est encore un peu plus rapproché de son sixième titre de Champion du monde de la discipline en augmentant considérablement son avance et en creusant lors de cette seconde journée ce samedi l’écart vis-à-vis de son seul et unique rival, le Finlandais Miko Hirvonen.

Bien que leader du classement général provisoire du Championnat en débarquant jeudi à Cardiff au Pays de Galles, le pilote Ford n’a cessé depuis le départ de la course vendredi et malgré un baroud d’honneur ce samedi dans quelques spéciales de perdre de précieuses secondes, spéciale aprés spéciale, lâchant très probablement la couronne mondiale au pilote Citroën, imbattable, intouchable et inaccessible !

Sébastien Loeb est bien venu en Angleterre avec l’idée de se battre, de gagner le Rallye de Grande Bretagne et d’empocher cette sixième couronne !

On peut l’affirmer sans risque car le pilote Alsacien a le vent en poupe en terre galloise. N’y a-t-il pas signé huit des douze temps scratch en deux jours ? Ne laissant que des miettes à son rival Finlandais à qui il n’a d’ailleurs abandonné que deux spéciales ce samedi

Incroyablement, Mikko Hirvonen est en perdition malgré quelques faits d’armes

Ce qui fait dire à Loeb :

« Je ne sais pas s’il a commis une erreur mais j’avais prévu d’attaquer dans cette neuvième spéciale. J’étais à fond. Hier, Mikko avait été plus rapide l’après-midi, il fallait donc attaquer pour creuser un écart.»

Et effectivement si vendredi soir celui-ci était de 5 »3, ce samedi soir il atteint maintenant… 30 »2 !

Autant dire que Sébastien Loeb sauf catastrophe toujours possible, une erreur de pilotage voire une casse mécanique, semble désormais sur orbite mondiale pour décrocher une fois encore le titre suprême, le sixième  on le sait consécutif,  ce dimanche ou il ne lui reste plus que quatre spéciales à parcourir!

Deux fois Port Talbot et Rhéola

En effet en une journée, ce samedi l’écart séparant les deux prétendants au titre mondial a grimpé, grimpé, au bénéfice de Sébastien Loeb, désormais solide leader.

Victorieux dimanche, le pilote de la C4 Citroën empocherait donc les dix points attribués au vainqueur et si Hirvonen finit second – sa place actuelle ce samedi soir – lui il ne récolterait que huit points.

Donc, le calcul est vite fait. Loeb lui reprendrait deux points et comme il en posséde un seul de retard, il décrocherait le titre pour … un point !!! .

 

 Visiblement le pilote Finlandais ne sait plus à quel saint se vouer, écoeuré par l’outrageante domination de son adversaire Français

Au fil des spéciales, il lâche ses précieuses secondes qui le condamnent : 11 »9 dans l’ES8, 10 »2 dans l’ES9, 4 »8 dans l’ES11, 2 »5 dans l‘ES12 

N’en pouvant plus, il avait même demandé à son patron, l’ancien pilote Malcolm Wilson de vérifier tout ou partie de sa Ford Focus… Mais les techniciens n’ont rien trouvés, rien décelés d’anormal !

Alors, c’est le pilote qui visiblement craque…

A l’arrivée de l’ES11, il s’énerve convaincu que sa Focus souffre d’un problème alors qu’elle a bien été auscultée et passée au peigne fin un peu plus tôt en milieu de journée.

Et de reconnaitre :

« Je perd du temps à cet endroit le matin et ça se reproduit cet après midi ! Je ne comprend pas pourquoi je n’arrive pas à faire de bons chronos ici. J’ai vraiment à faire ce dimanche. Mais je vais continuer à attaquer autant que je peux.»

Pas très loin de là, Loeb lui calmement raconte :

«J’ai de nouveau attaqué mais ça devient difficile parce c’est de plus en plus glissant.»

On veut bien le croire vu ses chronos ! Lesquels visiblement vont lui permettent de voir venir ce dimanche ou il ne lui reste plus que les quatre spéciales de Port Talbot et Rheola (deux fois) avant la délivrance…

Mais si d’aventure, Sébastien et son équipier Daniel Elena finissent en trombe ce Rallye de Grande Bretagne comme ils l’ont attaqué vendredi, on voit mal comment Hirvonen pourra les déloger de sa place de leader de l’épreuve, laquelle lui assurerait la couronne mondiale

Quoiqu’il en soit si tous les regards sont tournés vers ces deux hommes, il ne faut pas oublier que derrière aussi la bataille fait rage

 Mais le troisième n’est – hélas pour lui – plus le Norvégien Petter Solberg. Lequel a concédé du terrain notamment à cause d’un stupide problème d’essuie-glace qui a retardé sa Citroën C4.

C’est maintenant un autre pilote de la firme aux Chevrons, l’Espagnol Dani Sordo fidèle lieutenant de Loeb  qui au volant de sa C4 occupe cette troisième place à 1’20 »1. Derrière le Norvégien, c’est encore une autre C4 qui pointe, celle du jeune espoir Français Sébastien Ogier, membre du Citroën Junior Team. Le lauréat du Monte Carlo en janvier dernier en IRC  termine en trombe une fabuleuse première campagne en WRC même s’il se retrouve cinquième à 4’21 »6.

Comme on le voit à tous les niveaux Citroën brille et Olivier Quesnel peut s’apprêter à conclure de la plus belle des manières, le Championnat du monde 2009

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

 

 

WRC

About Author

admin

Leave a Reply