ELECTIONS A LA FIA : CE VENDREDI C’EST LE GRAND JOUR POUR JEAN TODT ET ARI VATANEN

 

Le ‘’ combat des anciens amis ‘’ entre le Français Jean Todt, à l’époque son directeur d’écurie au sein de l’équipe Peugeot et le Finlandais Ari Vatanen, le pilote, plusieurs fois victorieux notamment du célèbre Rallye Paris-Dakar et concernant l’élection du nouveau Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, va prendre fin ce vendredi, au siège de la FIA, Place de la Concorde à Paris.

En effet, l’assemblée générale de la FIA se réunit ce vendredi pour élire le successeur du Président sortant, le Britannique Max Mosley, lequel après quatre mandats successifs, a choisi de ne pas se représenter et donc de solliciter un nouveau mandat, laissant ainsi sa place à la Présidence, soit à Jean Todt, soit à Ari Vatanen.

 

Lors du récent Grand Prix de Singapour, les deux candidats Jean Todt et Ari Vatanen se sont croisés pendant leur campagne. Mais ce Vendredi 23 octobre, un seul des deux prétendants sera élu nouveau Président de la FIA.

Ainsi après seize années de règne, Max Mosley, dorénavant très critiqué et plus du tout soutenu – comme ce fut le cas des années durant – par une large majorité, surtout depuis la révélation de ses frasques sexuelles à connotation sado- masochiste, la FIA et le sport automobile international, vont connaître un gros changement !

Autoritaire et écartant ceux qui n’abondaient pas dans son sens, Max Mosley se retire par la petite porte et quitte la FIA à l’image de son illustre prédécesseur, Jean Marie Balestre, contraint et forcé …

En effet, s’il n’a pas sollicité un cinquième mandat, c’est avant tout parce qu’il se savait battu et ce quelque soit le ou les candidats qui se présenteraient face à lui !

C’est donc la raison pour laquelle ‘’ averti ‘’ Max Mosley s’est choisi, il y a un peu moins d’un an, en tout cas après ‘’ L’Affaire du scandale sexuel " révélé par le quotidien Londonien ‘’ News of the World ‘’, un … dauphin, en la personne de… Jean Todt !

Lequel …brutalement  ‘’ libéré ‘’ , lui de ses fonctions par le Conseil d’administration de Ferrari, au printemps se retrouvait subitement libre.

Secrètement, les deux hommes se sont alors lancés dans une campagne mondiale, voyageant de continent en continent. C’est alors que l’on appris que Michele Yeoh, la compagne du candidat adoubé par le Président sortant, l’ex ‘’ James Bond Girl ‘’ était subitement nommée elle, «  Ambassadrice de la FIA  » et ce afin de représenter la … Fondation de la FIA !!

Vous avouerez que cela facilite les choses, le candidat Todt accompagnant fort logiquement à travers ses voyages, sa compagne…

Les mois passaient, les semaines défilaient et les jours s’écoulaient.

On imaginait Jean Todt, Président de la FIA.

Aucun candidat ne s’étant fait connaitre !

Et puis, surprise lorsqu’au début de l’été dernier, on apprenait une nouvelle et seconde candidature, celle de l’ancien Champion du monde des Rallyes en 1981, Ari Vatanen.

 

Surprise dans le landernau car  le Finlandais n’était autre que … l’ancien poulain du candidat déjà déclaré, Jean Todt !

Les deux hommes ayant collaboré et gagné ensembles plusieurs années durant lorsqu’ils étaient dans l’équipe Peugeot. L’équipe qui gagnait TOUT !

En réalité, Vatanen était poussé à se porter candidat par un certain nombre de pays opposés au système Mosley, lesquels ne voyaient pas d’un bon œil la candidature Todt, considéré comme ‘’ l’homme ‘’du Président sortant.

Chacun depuis à sa manière a donc parcouru le monde et prêché ‘’ SA ‘’ bonne parole au fil des semaines.

La campagne semblait sereine. On semblait s’acheminer vers un vote tranquille.

Et puis tout récemment, alerté par les bons chiffres et le score que pourrait obtenir le candidat Ari Vatanen, le Président Mosley a plusieurs fois dérapé… Menaçant les ‘’ mauvais ‘’ votants, écrivant et téléphonant à tout va !!! Et faisant marcher à fond pour ‘’ SON ‘’ candidat, la lourde machine de la FIA…

Malheur à ceux qui oseraient voter contre le choix du Président !

Tant et si bien que le cousin du Roi de Jordanie, le Prince Faysallequel soutient le Finlandais – a reçu un courrier du Président Mosley, manquant totalement de courtoisie et d’élégance. Curieux de la part de Max  qui passa des années durant pour un Gentlemen !!!

Et puis plus récemment on, a assisté à l’épisode du vote. Mosley et son camp et donc le candidat Todt, toujours resté dans l’ombre, désirant un vote à visage découvert, Vatanen et ses soutiens dont les plus grands Clubs du monde (USA-Allemagne-Japon, entre autres) souhaitant eux le respect de l’article 8  du règlement intérieur de la FIA.

Et donc un vote à bulletin secret !!!

A Monaco, il y,a dix jours ou il était invité au Sportel, Ari Vatanen fut convié par le Président Mosley à le rencontrer pour évoquer ce délicat sujet. A peine arrivé dans son bureau monégasque et abordant cet épineux sujet du vote, ‘’ l’impétrant ‘’ fut alors, à peine deux minutes après être arrivé, prié de lever immédiatement le camp, au pas de course !!!

Comme ‘’ l’affaire ‘’ s’enlisait, Ari Vatanen et ses précieux conseils, assistés de grands avocats ayant longtemps œuvrés eux aussi au sein de la FIA et connaissant donc parfaitement les règles en vigueur, furent donc contraints et forcés et ce afin de respecter les statuts de cette vieille institution qu’est la FIA de porter ‘’ l’Affaire ‘’  devant le Tribunal de grande instance de Paris.

 Il y a trois jours, mardi matin à Paris car se rendant compte de la mauvaise image qu’allait inévitablement donner l’après –midi même, la décision des juges parisiens au sujet de ce vote, c’est à dire le respect de l’article 8, Max Mosley réunissait les deux candidats pour trouver un terrain d’entente. Lequel ne pouvait qu’être … le vote à bulletin secret !

Dans la foulée, ayant fait respecter ce qui n’était qu’une simple question de bon sens, Vatanen retirait son référé.

….

Qu’en sera-t-il ce vendredi ? Lequel des deux hommes sera nommé Président de la FIA ?

Une chose est d’ores et déjà sure et assurée.

Quelque soit l’heureux élu, une nouvelle ère va s’ouvrir à la FIA

Il sera toutefois intéressant de comptabiliser les votes de chacun et ce afin de savoir si le candidat victorieux aura vraiment les coudées franches et le soutien de ses membres.

Quoiqu’il en soit, Jean Todt et Ari Vatanen ont tous deux promis le grand changement.

Mais le Français étant proche de Mosley, la transition devrait se faire en douceur.

Vatanen, ayant lui axé sa campagne sur  « Transparence » et  « Démocratie », étant assez virulent et ne mâchant pas toujours ses mots sur le modèle de fonctionnement actuel de la FIA, il va très vite tout faire comme il l’a promis au cours de sa compagne,  pour rompre avec les connivences existantes.

Place maintenant au vote de l’Assemblée générale de la FIA. Laquelle est composée de 224 membres représentant 125 pays. La majorité sont des Automobile Clubs nationaux qui gèrent, en complicité avec la FIA, les dossiers de sécurité routière, de mobilité et d’environnement.

Il existe aussi un Comité, composé des dirigeants des différentes composantes de la FIA, et un Sénat.

Lequel est composé de dix membres, dont le Président de la FIA sans oublier son prédécesseur. Ce qui offre ainsi d’office … un fauteuil au Président sortant, Max Mosley !

  Gilles Gaignault

Photos : Bernard Bakalian – Gilles Vitry – Bernard Asset

SORTIE …

 

FIA

About Author

admin

Leave a Reply