ELECTIONS A LA FIA : LA CAMPAGNE DE JEAN TODT DERAPE

 

 

Sondages en berne, actions désepérées de la FIA pour sauver le candidat Todt, rumeurs de corruption, la fin de campagne s’annonce difficile pour le candidat Français, face à son ancien pilote, le Finlandais Ari Vatanen. 

 

Parti pour une simple promenade de santé dans la course à la présidence de la FIA qui se jouera vendredi prochain 23 octobre, le candidat Todt se retrouve face à la dure réalité de la montée en puissance de la candidature d’Ari Vatanen.

Outre le fait que ce dernier offre et de loin le meilleur profil pour occuper la fonction, et certainement pour cette raison, les ralliements à se cause se multiplient ces derniers jours et laissent augurer d’une issue favorable, alors qu’il y a quelques semaines encore Jean Todt faisait figure d’archi favori…

 Que s’est -il passé depuis?  

Indiscutablement la majorité des clubs membres de la FIA en ont assez du ‘’régime Mosley’’ , et considèrent à ,juste titre que Todt incarne la plus grande continuité, ce qui est indiscutable compte tenu de l’incroyable appui qu’il a officiellement reçu de la part du Président sortant.

 

Ils comprennent aussi que compte tenu des méthodes employées pour la campagne, le changement annoncé et incarné par Ari Vatanen est de plus en plus nécessaire. 

Et ces clubs membres comprennent difficilement que le personnel de la FIA se bat avec l’énergie du désespoir pour sauver la campagne de Todt en faisant croire qu’il bénéficie de l’énorme majorité des suffrages, alors que ces mêmes officiels sont légalement tenus à la plus stricte neutralité, ce que le sens moral le plus élémentaire leur impose également.

C’est ainsi qu’à l’aube de la semaine décisive, au moment où les délégués de tous les clubs commencent à arriver à Paris, Peter Doggwiler, un cadre supérieur de la FIA, directeur général de la région Un  regroupant les pays d’Europe et d’Afrique a écrit à un certain nombre de pays européens pour créer la "Liste des pays d’Europe avec Jean Todt", dans une tentative désepérée pour tenter d’impressionner les délégations qui vont participer au vote, au mépris des lois et des convenances. …   

Des rumeurs persistantes … de corruption viennent également assombrir l’horizon de Todt:

Tentatives d’achat de voix et de procurations de la part de l’un des Vice- Présidents sortants et candidat à un poste de Vice- Président pour le sport sur la liste de Todt, le Tanzanien Surindher Thatthi, qui est accusé preuves à l’appui d’avoir tenté d’acheter la voix de la…. Fédération Ougandaise de sport automobile !

Et il ne s’agirait pas d’un cas isolé…

Ceci fait évidemment réfléchir dans une Fédération qui de plus a été malmenée par des scandales à répétition, et explique la volonté croissante de changement. 

La FIA fait tout ce qu’elle peut pour ignorer cette réalité et protéger la candidature de Todt.

C’est ainsi qu’une bataille vient de s’engager devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour faire appliquer les statuts  (Article 8 ) de la Fédération dans le cadre de l’élection.

Il est en effet prévu que l’élection ait lieu "à scrutin secret", mais la FIA refuse l’utilisation d’isoloirs et a même prévu de distribuer les bulletins de vote dans des enveloppes personnalisées !

Décision pour le moins surprenante et scandaleuse ! 

On peut facilement comprendre le degré de confidentialité du scrutin dans de telles conditions et la pression à laquelle seraient soumis les votants par une telle …"surveillance"

 Ari Vatanen a donc du saisir la justice en référé pour faire respecter les statuts et redonner à l’élection le calme et la sérénité que la FIA n’aurait jamais dû lui faire perdre. 

Cette affaire sera entendue mardi, mais il est regrettable d’avoir à mettre les dirigeants de la FIA devant leurs responsabilités statutaires par voie de justice!

Oui, décidément le changement annoncé par Ari Vatanen est plus qu’urgent pour redonner à la FIA toute sa sérénité et sa crédibilité. 

L’ère de la dictature Mosley est révolue !

Place maintenant à la démocratie et au renouveau

Celui qu’incarne très sincèrement le candidat Vatanen curieusement soutenu par l’ancien patron de Jean Todt, le tout puissant Président du Groupe FIAT et de FERRARI, Luca Cordero di Montezemolo  !!!

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Bakalian

 

Sport

About Author

admin

Leave a Reply