SUPERLEAGUE : SEBASTIEN BOURDAIS A NOUVEAU VICTORIEUX A MONZA

  

Victorieux de la première des deux courses disputées ce week-end à Monza mais vainqueur sur le fil devant Esteban Guerrieri, Sébastien Bourdais s’est donc élancé dernier sur la grille de départ de la seconde course par le jeu de la grille inversée comme en F3 Euroséries .et WTCC

Auteur d’une nouvelle brillante prestation, on peut même parler de démonstration ,Sébastien Bourdais  qui pilote la monoplace aux couleurs du FC Séville  est parvenu à  remonter jusqu’à la troisième marche du podium d’une course remportée par Pedro Petiz  le pilote du Sporting Club du Portugal.

Au cumul des résultats des deux manches, le pilote Français est donc le grand vainqueur du week-end de Monza.


Sixième au départ de la seconde course du week-end par le jeu de la grille inversée, Nelson Panciatici (Olympique Lyonnais) réalise un bon départ et boucle le premier tour en quatrième position. Gommendy (FC Porto) est dixième, Jousse (AS Roma) quatorzième et Bourdais (Séville FC) quinzième.

Malheureusement, le beau week-end de Julien Jousse (3e de la course 1 dès ses débuts en Superleague Formula) prend fin prématurément après avoir été accroché par un autre concurrent.

Dans le même temps, Gommendy est remonté d’un rang (9éme) pourchassé par son compatriote Bourdais. En revanche, Nelson Panciatici rétrograde progressivement au classement pour finalement être doublé par ses compatriotes dans le huitième tour. Pointé au dixième rang, la voiture de l’OL écope bientôt d’une pénalité, puis reste bloquée devant son stand lors de son pit-stop au dixième tour. Hélas c’est déjà définitivement terminé des derniers espoirs de Panciatici qui abandonne au seizième tour.

A l’issue des arrêts au stand, Bourdais pointe déjà lui en sixième position, meilleur des deux français encore en lutte pour une place dans le Top 10, devant Gommendy, huitième.  Le vainqueur de la première course se hisse rapidement au cinquième rang au cours du seizième tour, puis au quatrième dés le tour suivant. L’écart qui le sépare de la troisième marche du podium se chiffre alors à 7’’ sur Antonio Pizzonia qui roule pour le Club Brésilien des Corinthians

Mais le Français comble irrémédiablement son retard, tour après tour. Tant et si bien que les deux postulants  à la troisième marche du podium  ne sont plus séparés que par… une seconde.


Dans le vingt et unième  tour, le Français double le Brésilien et s’empare de cette place. Position qu’il conserve jusqu’à l’arrivée et qui lui attribue après son succés en première manche de la victoire générale sur l’ensemble du week-end.

Belle fin de course également pour Tristan Gommendy qui s’emparait de la sixième place,  mais qui devait malheureusement renoncer au cours du vingt deuxième tour sur casse moteur.

Gagnant de l’épreuve d’Estoril au Portugal pour son arrivée dans le Championnat Superleague Sébastien Bourdais remporte donc sa seconde course consécutive à Monza :


« Nous avons réalisé un week-end sans erreur. C’est ce qui nous a permis de gagner après une victoire ce matin et une troisième place ce dimanche après-midi en partant dernier. J’aurais signé des deux mains ce matin pour un tel résultat. Je suis très heureux pour l’équipe qui a été reprise récemment par Anthony Reid et qui a du déménager.  C’est une période assez difficile pour le Team et notre succès arrive à point nommé pour récompenser le travail de tous ».

De son côté Tristan Gommendy  racontait sa course:

« J’étais bien revenu au classement malgré une voiture délicate à piloter, manquant de motricité. En conservant ma sixième place à l’arrivée, je me hissais au troisième  rang au Championnat. Malheureusement, mon moteur en a décidé autrement. C’est vraiment dommage ».

Le ‘’ Rookie ‘’ Julien Jousse qui  dispute le Championnat de F2  et la série LMS avec la Corvette du Team LAA (Luc Alphand Aventures) enrôlé par l’AS Roma , expliquait:

« Je suis vraiment très déçu car je pense que je pouvais espérer un bon résultat dans cette seconde course. Malheureusement, deux concurrents sont partis en tête-à-queue devant moi dans la première chicane. J’ai été contraint de ralentir et été victime d’un autre concurrent qui me heurte et casse le triangle de ma voiture. Ma course s’arrête là ! ». 

Enfin le dernier des tricolores Nelson Panciatici, concluait :

« J’ai pris un bon départ et gagné deux places dès le début. J’ai réussi à me maintenir durant les quatre premiers tours, puis les autres sont revenus fort derrière. J’ai ensuite été obligé de couper une chicane à cause d’un autre concurrent. Ce qui m’a valu une pénalité. Puis, le pit-stop s’est très mal déroulé. Tout le monde s’est arrêté en même temps. La place manquait dans la pit-lane. Mes mécaniciens n’ont pu faire leur travail correctement. Puis, j’ai eu des problèmes de boîte de vitesses et du  finalement abandonner ».

 
Christian Colinet
Photos : Superleague

Le classement de la seconde course

1 – Pedro Petiz (Sporting ) Les 25 tours en 41’51"037
2 – Craig Dolby (Tottenham) à 6"051
3 – Sebastien Bourdais  (Séville) à  11"436
4 – Esteban Guerrieri  (Olympiacos ) à 12"945
5 – Adrian Valles (Liverpool) à  18"660
6 – Yelmer Buurman  (Anderlecht) à 19"107
7 – Ho-Pin Tung (Galatasaray) à  24"969
8 – Carlo Van Dam (PSV  Eindhoven) à 34"379
9 – Antonio Pizzonia  (Corinthians) à  46"658
10 – Maria De Villota  (Atletico Madrid) à 54"555
11 – Giorgio Pantano  (Milan  AC) à 1’07"516
12 – John Martin – Glasgow Rangers) à 1 tour

Meilleur tour : Esteban Guerrieri  en 1’36"681

Abandons
Tristan Gommendy  (FC Porto)
Max Wissel  (FC Bale)
Nelson Panciatici  (O Lyonnais)
Kasper Andersen  (Midtjilland)
Julien Jousse  (ASRoma)
Jonathan Kennard  (Flamengo)

Le classement de la première course

1 – Sebastien Bourdais (FC Séville) 25 tours
2 – Esteban Guerrieri (Olympiacos) à 0”375
3 – Julien Jousse (AS Roma) à 14”930
4 – Adrian Valles (FC Liverpool) à 18”014
5 – Craig Dolby (Tottenham) à 22”078
6 – Yelmer Buurman (RSC Anderlecht) à  25”536
7 – Tristan Gommendy (FC Porto) à 27”342
8 – Ho Pin Tung (Galatasaray) à 29”568
9 – Max Wissel (FC Bale) à 35”894
10 – Antonio Pizzonia (Corinthians) à 38”378
11 – John Martin (Glasgow Rangers) à  51”734
12 – Kasper Andersen (Midtjylland) à 55”320
13 – Nelson Panciatici (O Lyonnais) à 56”807
14 – Maria De Villota (Atletico Madrid) à 1’05”661
15 – Giorgio Pantano (Milan AC) à 1’10”845
16 – Carlo Van Dam (PSV Eindhoven) à 1’13”568
17 – Jonathan Kennard (Flamengo) à 1’34”720

Abandon
Pedro Petiz (Sporting Lisbonne)

Meilleur tour : Antonio Pizzonia en 1’36”466

Le classement provisoire du Championnat Superleague

1. Liverpool : 350 points – 2. Totthenam : 301 pts –  3. Olympiacos : 259 pts – 4. FC Bale : 253 pts – 5. Corinthians : 249 pts

Super League

About Author

admin

Leave a Reply