WRC VICTORIEUX EN CATALOGNE SEBASTIEN LOEB SE RELANCE DANS LA CONQUETE DU TITRE MONDIAL

 LOEB S’ENVOLE VERS LA VICTOIRE

En remportant ce dimanche le Rallye de Catalogneavant dernière manche du Championnat du monde des Rallyes WRC -,  le tandem Sébastien Loeb – Daniel Eléna  et sa Citroën C4 se relance dans la lutte finale pour l’obtention d’un sixième titre mondial consécutif lequel sera donc définitivement attribué au soir du Rallye de Grande Bretagne !

En effet en débarquant à Salou, plaque tournante de la manche Espagnole du WRC, le pilote Citroên comptait cinq points de retard sur le leader, le Finlandais de Ford, Mikko Hirvonen. En gagnant et son fidèle coéquipier , Dani Sordo prenant la deuxième place , Mikko Hirvonen en finissant seulement troisième, a concédé et lâché quatre précieux points, à son adversaire Français.

Du coup, le Finlandais voit donc son éternel rival revenir à un tout petit point ! 

Grandiose…

Ecart qui nous garanti et promet un fabuleux final en Angleterre sur les routes piégeuses à souhait du Pays de Galles

Depuis le premier jour, il ne faisait guère de doute, sauf pépins de toutes sortes (ennuis mécaniques ou sortie de route ) que ce Rallye de Catalogne annuellement ‘’ chasse gardée ‘’ des pilotes Citroën, ne dérogerait pas une fois de plus cette année à la régle

DANI SORDO IMPERIAL EN LIEUTENANT FIDELE DE LOEB…

sort du Rallye de Catalogne paraissant sceller depuis la fin de la première journée, où les deux Citroën C4 officielles de Dani Sordo et Sébastien Loeb avaient déjà pris le commandement de l’épreuve.

Au fil des spéciales , les deux pilotes Citroën n’ont jamais relâché leur rythme. Bien au contraire…

Et seul l’ordre entre eux s’est finalement  inversé comme on pouvait aisément l’imaginer tant le nom du vainqueur était prévisible, le pilote Français jouant le titre mondial.

Dimanche, pourtant Loeb s’est contenté de contrôler la course, ne remportant qu’une seule des six épreuves spéciales encore au menu :  l’ES15 !

Laissant  finalement son lieutenant Dani Sordo et  aussi l’ancien Champion du monde, le Norvégien Petter Solberg, de plus en plus  à son aise au volant de sa Citroën  C4 qu’il étrennait et avec laquelle il a finalement pris une excellente quatrième place, se partager toutes les autres spéciales .Exception faite de l’ES17, remportée par la Ford Focus du Finlandais  Jari-Matti Latvala, en retrait jusqu’alors.

RETOUR AU PREMIER PLAN DE PETTER SOLBERG

Satisfait du résultat qui le relance vers la conquête d’un sensationnel sixième titre de Champion du monde, Sébastien racontait :

« Cette victoire fut difficile à acquérir car Dani a été très fort pendant tout le rallye. Nous avons essayé de lutter mais nous savions qu’aucune erreur n’était permise car il fallait absolument finir

De son côté Dani Sordo, lâchait

«Je ne suis que second mais l’important était de travailler pour le Championnat, pour que Sébastien soit Champion »

Avant de préciser :

« C’est un excellent week-end pour Citroën car nous  remportons  en plus le titre mondial des constructeurs  »

 

 

Reste que ce sixième succès de la saison pour  le duo Loeb-Eléna lui permet de mettre fin à une  incroyable série de revers rencontrés depuis plusieurs mois, la dernière victoire remontait au….  Rallye d’Argentine en…. avril dernier !!!

Le doublé Citroën avec un Dani Sordo qui a parfaitement tenu son rang  et qui a été confirmé par Olivier Quesnel ,samedi, pour 2010, relance complètement  le Championnat.

Le Finlandais toujours en tête compte 84 points et le Français 83.

En Grande-Bretagne, aucun des deux ne partira  véritablement  favori, contrairement à la CatalogneSébastien Loeb, imbattable, restait sur …cinq succès consécutifs.

HIRVONEN TOUJOURS DANS LA COURSE AU TITRE

A Swansea, quelque soit le lauréat, Loeb ou Hirvonen , il s’agira forcément du nouveau Champion du monde.

Car avec un point d’écart actuellement et deux points séparant le premier – dix – du second – huit, il est évident que c’est celui qui l’emportera, qui sera couronné

A condition que les deux lascars qui vont se livrer une bataille féroce terminent et aux deux premières places, car sinon tout est jouable pour chacun d’entre eux…

«Tout se jouera là-bas », a convenu Mikko Hirvonen.

Qui a ajouté :

« J’ai déjà  vraiment hâte d’y être.»

 Il n’est sûrement pas le seul… tant ce final promet un spectacle d’une très grande intensité.

Qui s’en plaindra ?

Gilles Gaignault         

Photos : Constructeurs

WRC

About Author

admin

Leave a Reply