F1 : TRIOMPHE POUR VETTEL ET RED BULL AU GP DU JAPON QUI SE RELANCENT AU CHAMPIONNAT

 

TROISIEME VICTOIRE POUR SEBASTIEN VETTEL EN 2009

 

Et de trois pour Sébastien Vettel et sa Red Bull-Renault !

En triomphant ce dimanche dans le Grand Prix du Japon, au volant de sa Red Bull-Renault, le poleman Sébastian Vettel, remportant ainsi sur le circuit de Suzuka sa troisième victoire de la saison, le jeune Allemand relance par la même occasion le Championnat !

Car en terminant huitième seulement avec sa Brawn-Mercedes, le leader  du classement provisoire, l’Anglais Jenson Button n’a pas encore décroché le gros lot et la couronne mondiale.

Désormais  troisième du classement à seize points et alors qu’il reste encore deux GP à disputer (Brésil et Abu Dhabi) Vettel peut donc effectivement encore viser le titre mondial

 

Ce dimanche, Il a devancé la Toyota de l’Italien Jarno Trulli et la McLaren-Mercedes du Champion du monde en titre, le Britannique Lewis Hamilton.  

Après s’être déjà imposé lors du GP de Chine à Shanghaï et également lors du GP de Grande Bretagne à Silverstone, Sébastian Vettel signe donc son troisième succès de la saison à Suzuka. Et aussi la quatrième victoire de sa jeune et prometteuse carrière après son inattendu mais néanmoins superbe triomphe en septembre 2008 au Grand Prix d’Italie dans le temple de Monza.

Vettel c’est lvraiment le … renouveau en F1! La jeunesse à l’état pur !  

Car Sébastien apporte une réelle bouffée de jeunesse dans les paddocks.

Sourire éclatant sur les podiums pendant les hymnes… Décontraction et disponibilité permanentes. Ce jeune pilote est un plus énorme pour la F1.

Et sa joie de vivre contraste avec le comportement de la très grande majorité de ses pairs  un tantinet hautains, indisponibles et qui semblent eux vivre sur une autre planète…

Quoiqu’il en soit dans ce GP du Japon, Sébastian Vettel  est resté maître de la course de bout en bout et a remporté avec aisance cette épreuve de Suzuka.

Cette victoire va redonner du baume et des espoirs pour le titre mondial aux dirigeants de son écurie, le Team Red Bull. Car ces derniers dont le grand patron, Dieter Matechitz s’étaient tout dernièrement plaints de la casse à répétition de leurs moteurs Renault …

Le milliardaire Autrichienn, fondateur de la boisson énergétique Red Bull s’était même rapproché à la fin de l’été de l’état major de … Mercedes, en vu d’équiper ses monoplaces la saison prochaine avec le moteur Allemand.

Mais d’après certaines indiscrétions, l’affaire aurait du mal à voir le jour et à se concrétiser car  un certain … Ron Denis même s’il n’est plus présent et actif en F1, demeure l’un des actionnaires du groupe McLaren et il aurait fait valoir clauses du contrat liant les deux firmes !

Lesquelles empêcherait la firme à l’étoile d’être non pas simple fournisseur de moteurs – comme avec Brawn et Force India mais bien  partenaire, l’entreprise de Stuttgart ne pouvant qu’apposer son sigle sur les Red Bull !

Affaire à suivre…

Mais l’avenir de l’équipe Renault étant toujours en pointillé et incertain, il se pourrait bien que Red Bull poursuive finalement l’aventure avec la firme au losange qui lui a encore permis de gagner ce week-end, Renault poursuivant l’aventure F1 comme simple motoriste !

Avec cette victoire à Suzuka, l’Allemand se relance dans la conquête du ‘’ graal ‘’ et il retarde le sacre pourtant possible et attendu ici au Japon de Jenson Button et de Brawn GP.

Le leader du Championnat ne score qu’un infime et maigre petit point en se classant seulement huitième après un départ catastrophique.

 Alors que le calendrier de la saison 2009 ne compte plus que deux Grands Prix, tous les voyants sont au vert pour Vettel  et il a entamé sa folle course et réalisé le tiers de sa mission :

 »Gagner les trois derniers Grands Prix  ».  Afin de récolter le titre de Champion du monde

En voyant la course insipide de Button à Suzuka, le Britannique a laissé filer de gros points et il n’en compte plus désormais que quatorze points sur son coéquipier Rubens Barrichello, qui le devance ce dimanche, et aussi seize points d’avance sur Vettel .

Franchement, rien n’est joué.

Certes sa marge est toujours conséquente mais… Button n’a plus droit à l’erreur et si d’aventure la Red Bull –Renault récidive à Sao Paolo (18 octobre) et à Abu Dhabi (1er novembre) , il devra faire mieux qu’au Pays du Soleil Levant. Au risque de tout perdre et de gâcher une saison exemplaire au volant d’une monoplace qui débutait pourtant en GP

A l’arrivée, Vettel hilare lâchait :

 « Quelle course ! Nous étions en pole position et les favoris question stratégie, mais il fallait d’abord assurer le départ. Nous étions confiants de pouvoir défendre notre position, car nous avons fait de bons départs dans le passé, mais ce fut plus serré que je ne pensais. En entrant dans le virage 1, j’ai soudain vu une McLaren sur ma gauche, mais j’étais sur la ligne idéale. Après, j’ai essayé d’attaquer à chaque tour. La voiture était fantastique et j’ai pu creuser rapidement un écart. Nous avions deux tours d’essence de plus que Lewis Hamiltonet un de plus que Jarno Trulli dans le premier relais, tout a donc marché et j’ai contrôlé. Après avoir monté les pneus tendre pour le dernier relais, j’ai voulu m’amuser un peu. J’ai fait un tour très rapide, je pense en 1’32’’5 mais mon ingénieur m’a ensuite appelé pour me dire ‘’Fais attention à tes pneus, à un safety car ou un autre truc du genre ‘’ Deux tours plus tard, il y avait un safety car ! Ce n’est pas ce que l’on veut lorsque l’on est en tête mais j’ai pris soin de mes pneus et j’ai fait un bon restart. Grosjean faisait tampon derrière et j’avais trois ou quatre tours à faire pour gagner. Finalement, nous y sommes parvenus. C’est fantastique. J’ai crié de joie à la radio. »

BUTTON ET VETTEL : A TOI, A MOI…

Quant à Jenson Button, un tantinet déçu, lui il racontait :

« Aujourd’hui, il s’agissait de grappiller quelques points et c’est ce que j’ai fait. Un ou deux points, c’est bon d’autant que je n’en ai concédé qu’un seul à Rubens. J’en ai évidemment laissé plus à Vettel mais on s’attendait à ce qu’il gagne la course. Son rythme a été très bon tout le week-end. Globalement c’est bien que l’on ait obtenu ces points. Ma course a été bonne. C’était difficile ici  de dépasser. J’ai fait de mon mieux avec la voiture que j’avais. On se dirige maintenant vers deux Grands Prix, deux circuits qui devraient nous convenir. Je suis excité à l’avance et est hâte d’y être .»

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

Le classement du Grand Prix du Japon

1 – Sebastian Vettel (Red Bull RB5-Renault) : Les 53 tours en 1h28’20"443
2 – Jarno Trulli (Toyota TF109) à 4"877
3 – Lewis Hamilton (McLaren MP4/24-Mercedes) à 6"472
4 – Kimi Raikkonen (Ferrari F60) à  7"940
5 – Nico Rosberg (Williams FW31-Toyota) à 8"793
6 – Nick Heidfeld (BMW F1.09) à 9"509
7 – Rubens Barrichello (Brawn BGP001-Mercedes) à 10"641
8 – Jenson Button (Brawn BGP001-Mercedes) à 11"474
9 – Robert Kubica (BMW F1.09) à 11"777
10 – Fernando Alonso (Renault R29) à 13"065
11 – Heikki Kovalainen (McLaren MP4/24-Mercedes) à 13"735
12 – Giancarlo Fisichella (Ferrari F60) à 14"596
13 – Adrian Sutil (Force India VJM02-Mercedes) à 14"959
14 – Vitantonio Liuzzi (Force India VJM02-Mercedes) à 15"734
15 – Kazuki Nakajima (Williams FW31-Toyota) à 17"973
16 – Romain Grosjean (Renault R29) à 1 tour
17 – Mark Webber (Red Bull RB5-Renault)
à  2 tours

Tour le plus rapide: Mark Webber en 1’32"569

Abandons
Jaime Alguersuari
Sébastien Buemi

Non partant
Timo Glock

Le classement provisoire du Championnat des pilotes

1.Button : 85 points – 2.Barrichello : 71 points – 3.Vettel : 69 points – 4.Webber : 51,5 points – 5.Raikkonen : 45 points – 6.Hamilton : 43 points -7.Rosberg : 34,5 points – 8.Trulli : 30,5 points – 9.Alonso : 26 points – 10.Glock : 24 points – 11.Massa et Kovalainen : 22 points – 13.Heidfeld :15 points – 14.Kubica : 9 points – 15.Fisichella : 8 points – 16.Sutil : 5 points -17. Buemi : 3 points -18.Bourdais :  2 points

Le classement provisoire des équipes

1.Brawn-Mercedes : 156 points 2.Red Bull-Renault : 120,5 points – 3.Ferrari : 67 points 4.McLaren-Mercedes : 65 points 5.Toyota : 54,5 points – 6.Williams-Toyota : 34,5 points  7.Renault : 26 points 8.BMW : 24 points 9.Force India-Mercedes : 13 points – 10.Toro Rosso-Ferrari :

5.points

F1

About Author

admin

Leave a Reply