WTCC : SEAT SORT LE GRAND JEU A IMOLA AVEC YVAN MULLER ET TARQUINI SOUVERAINS

 

Superbe double doublé ce dimanche pour l’équipe SEAT Sport, qui remporte haut la main les deux courses d’Imola : Le leader du Championnat 2009, Gabriele Tarquini devant l’actuel Champion du monde en titre Yvan Muller dans la première, et l’inverse dans la seconde ! 

Ce brillant retour aux affaires se traduit par une bouffée d’oxygène au Championnat constructeurs, et un duo Tarquini – Muller qui s’échappe doucement mais sûrement au classement individuel de celui des pilotes.

Reste plus maintenant que les deux manches de l’étape japonaise d’Okayama (1er novembre) avant le final de Macao (22 novembre).

Ce succès total de SEAT ce week-end en Italie a été en grande partie construit par une stratégie d’équipe ‘’ quasi militaire ‘’ en qualifications (lire ci-dessous).

Sur une piste où l’aspiration joue un rôle primordial si important, la solidarité des cinq mousquetaires de SEAT a permis à trois d’entre eux de s’installer aux avant-postes sur la grille de départ de la première épreuve.

Gabriele Tarquini et Yvan Muller se sont certes partagés tous les lauriers, mais Jordi Gené, Rickard Rydell et Tiago Monteiro, moins chanceux, ont leur part dans le fait que SEAT, arrivé à Imola avec… un seul point d’avance, en possède désormais … vingt et un sur BMW.

Cette relance au niveau des constructeurs s’accompagne d’une autre chez les pilotes. Yvan Muller, de retour en seconde position à sept points de son équipier Tarquini, conserve intactes ses chances de défendre son titre lors des deux prochains rendez-vous.

Yvan Muller :

«C’est bon d’être de retour, plus encore après mes deux derniers meetings. J’ai marqué 18 points en un seul week-end, l’équivalent de mes résultats en six courses à Porto, Brands Hatch et Oschersleben. Difficile de faire mieux. Tout le monde connaît des mauvaises passes, j’espère que les miennes sont finies. Nous avons montré en qualifications que nous savions travailler en équipe, et croyez-moi, ce n’est pas toujours si facile techniquement. Il n’était évidemment pas question d’attaquer Gabriele, parce que le championnat constructeur passe avant nos intérêts personnels. Ce qui est important pour moi est de rester en situation de défendre mon titre jusqu’au dernier meeting, à Macao ».

De son côté son équipier Gabriele Tarquini, racontait :

 «De mémoire, c’est ma première pole position en Italie, mais à mon âge, ma mémoire n’est plus aussi bonne…  La pole ne vous donne pas de points supplémentaires, mais elle vous offre la chance de partir devant et d’éviter les incidents, ce qui s’est produit dans la première course. Le résultat est vraiment fantastique pour SEAT, et aussi pour moi-même, dans une ambiance très spéciale, devant tous mes fans et tous mes amis. Je me suis éclaté avec Yvan ! Maintenant, SEAT n’a plus besoin de gagner les quatre courses qui restent, mais de marquer des points à chaque fois. Au Japon, ce sera difficile pour nous. Je pense que le Championnat 2009 se décidera au dernier virage de la dernière course ».

 

Qualifications : les SEAT León TDI dominent

Déjà aux avant-postes aux essais libres avec Gabriele Tarquini et Jordi Géné, les SEAT León TDI confirmaient leur domination, aussi bien en Q1, avec Yvan Muller, qu’en Q2, avec Gabriele Tarquini. Sur ses terres, le vétéran italien (47 ans) a signé sa 4e pole position de la saison, la seconde consécutivement, après Oschersleben. Les SEAT León TDI s’adjugeaient les trois meilleurs temps de ces qualifications disputées sur piste sèche, dans l’ordre Gabriele Tarquini – Yvan Muller – Rickard Rydell. Mais Tiago Monteiro (5e) et Jordi Gené (8e) devaient être associés au succès des SEAT, tous deux ayant largement contribué, en jouant à fond la stratégie de l’aspiration dans l’intérêt de l’équipe, au résultat final.

Course 1 : Gabriele et Yvan offrent le doublé à SEAT

Victoire de Gabriele Tarquini, certes, mais superbe maîtrise d’Yvan Muller. Sans un magistral coup de volant, lui permettant de redresser sa SEAT León TDI poussée en travers dans la redoutable courbe de Tamburello, il n’aurait certainement pas terminé deuxième derrière son équipier italien, qu’il n’a jamais attaqué pour assurer un formidable doublé SEAT.

Bien que Jordi Gené, Rickard Rydell et Tiago Monteiro aient été victimes des échauffourées du début – provoquant la sortie du Safety Car –  la première BMW (Alessandro Zanardi) n’est que 4e, juste devant la SEAT León TFSI du  »privé  » Hollandais Tom Coronel auteur d’un départ sensationnel, qui renforce sa position en tête du Trophée des Indépendants.

 

Course 2 : Nouveau doublé SEAT, et 4e victoire d’Yvan Muller

Les ardeurs se sont à peine calmées pour cette seconde course qu’Alain Menu, 8e de la première course, au volant de sa Chevrolet Cruze aborde en « pole » avec Sergio Hernandez (BMW) à ses côtés. Il ne faudra que trois tours à Yvan Muller et à Gabriele Tarquini (partis respectivement 7e et 8e) pour replacer les deux SEAT León TDI en tête du peloton, pour la deuxième fois de la journée !

Devancé au 1er tour par son équipier italien, Yvan Muller a profité de l’assaut de Tarquini contre la Chevrolet Cruze de Rob Huff pour se glisser au commandement. Tandis que les deux SEAT de tête s’échappent, deux autres León TDI remontent en trombe : celles de Jordi Gené, 5e, et de Rickard Rydell (7e et auteur du meilleur tour).

Petite émotion à l’avant-dernier tour lorsque Tarquini tente une manœuvre de dépassement sur Yvan, qui conserve néanmoins le contrôle de la situation jusqu’au bout.

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

Le classement  de la première course

1 – Gabriele Tarquini (Seat Leon Tdi)
2 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi)  à 0"409
3 – Robert Huff (Chevrolet Cruze) à 0"842
4 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) à 1"457
5 – Tom Coronel (Seat Leon)  à 3"501
6 – James Thompson (Lada Priora) à 5"620
7 – Sergio Hernandez (BMW 320si) à 6"002
8 – Alain Menu (Chevrolet Cruze) à 6"390
9 – Felix Porteiro (BMW 320si) à 10"004
10 – Tom Boardman (Seat Leon) à 10"346
11 – Franz Engstler (BMW 320si) à 10"819
12 – Stefano d’Aste (BMW 320si) à 11"793
13 – Mehdi Bennani (Seat Leon) à 12"329
14 – Kirill Ladygin (Lada Priora) à 13"424
15 – Andy Priaulx (BMW 320si) à 13"766
16 – Kristian Poulsen (BMW 320si) à 15"321
17 – Fabio Fabiani (BMW 320si) à 15"321

Meilleur tour : Gabriele Tarquini  en 1’57"580

Abandons

Jaap Van Lagen
Andrea Larini (drapeau noir)
Jordi Gene
Jorg Muller
Rickard Rydell
Augusto Farfus
Nicola Larini

  

Le classement de la seconde

1 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) : 21’51"680
2 – Gabriele Tarquini (Seat Leon Tdi) à
0"312
3 – Alain Menu (Chevrolet Cruze) à 4"008
4 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) à 4"467
5 – Jordi Gene (Seat Leon Tdi) à 5"632
6 – James Thompson (Lada Priora) à 7"190
7 – Rickard Rydell (Seat Leon Tdi) à 7"612
8 – Augusto Farfus (BMW 320si) à
8"327
9 – Andy Priaulx (BMW 320si) à
8"827
10 – Stefano d’Aste (BMW 320si) à
9"499
11 – Sergio Hernandez (BMW 320si) à
12"380
12 – Felix Porteiro (BMW 320si) à 12"902
13 – Franz Engstler (BMW 320si) à
13"390
14 – Tom Coronel (Seat Leon) à 13"933
15 – Jorg Muller (BMW 320si) à
14"351
16 – Nicola Larini (Chevrolet Cruze) à 15"582
17 – Robert Huff (Chevrolet Cruze) à
19"759
18 – Tom Boardman (Seat Leon) à
30"537
19 – Kristian Poulsen (BMW 320si) à 32"926
20 – Kirill Ladygin (Lada Priora) à 37"197
21 – Andrea Larini (Seat Leon) à 37"198
22 – Fabio Fabiani (BMW 320si) à 1’24"989
23 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à 3 tours

Meilleur tour : Rickard Rydell  en 1’57"458

Abandon

Mehdi Benanni

 
 Le classement général provisoire des constructeurs après Imola  
 

1. SEAT : 271 pts – 2. BMW : 250 pts – 3. Chevrolet : 169 pts – 4. Lada : 78 pts.

Le classement général des pilotes après Imola

1. Gabriele Tarquini (SEAT León TDI) : 109 pts – 2. Yvan Muller (SEAT León TDI)102 pts – 3. Augusto Farfus (BMW) : 91 pts – 4. Andy Priaulx (BMW) : 66 pts – 5. Rickard Rydell (SEAT León TDI) :  63 pts – 6. Robert Huff (Chevrolet) : 60 pts – 7. Jorg Müller (BMW) :  58 pts –  8. Sergio Hernandez (BMW)36 pts – 9. Jordi Gené (SEAT León TDI) : 36 pts – 10. Tiago Monteiro (SEAT León TDI) : 34 pts

STATISTIQUES 2009

10 meetings soit 20 courses disputés : 2 meetings soit 4 courses encore au programme.

– SEAT : 8 victoires  – BMW : Chevrolet : 5.

– Yvan Muller (SEAT) et Augusto Farfus (BMW) :  4 victoires  – Gabriele Tarquini (SEAT)3 victoires – Robert Huff (Chevrolet) et  Alain Menu (Chevrolet) : 2 victoires – Rickard Rydell (SEAT), Nicola Larini (Chevrolet), Alessandro Zanardi (BMW), Sergio Hernandez (BMW) et Andy Priaulx (BMW) : 1 victoire.

« Pole positions » au départ de la 1e course : Gabriele Tarquini : 4 – Augusto Farfus : 3  – Yvan Muller, Robert Huff et Alain Menu : 1.

Meilleurs tours en course : Andy Priaulx : 4 – Alain Menu et Jorg Müller : 3 – Yvan Muller, Gabriele Tarquini, Sergio Hernandez et  Augusto Farfus : 2 – Rickard Rydell et Robert Huff : 1.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS :

30 octobre – 1er novembre : Okayama (Japon)

 

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply