F1 : FLAVIO BRIATORE SUSPENDU A VIE ET RENAULT ECOPE DEUX ANS DE SURSIS !!!

 FLAVIO BRIATORE DEHORS !!!

 Les rumeurs de fin de week-end le laissaient supposer.

Finalement les représentants du Conseil mondial de la FIA ont choisis et optés pour une sanction à deux étages !

Suspension à vie du directeur général de l’écurie Renault F1 GP et deux années de suspension mais avec … sursis pour l’écurie Renault !

Ce n’est franchement pas une énorme surprise et sans dans la mesure ou les dirigeants de l’entreprise Française ayant déjà eux-mêmes fait le ménage et procédés à un grand coup de balai en licenciant et congédiant les deux présumés coupables de cette lamentable et pitoyable affaire en milieu de semaine dernière, ils reconnaissaient explicitement et publiquement ‘’ LA ‘’ faute  impardonnable commise lors de ce GP de Singapour 2008.

Du coup, il ne restait plus aux responsables du pouvoir sportif d’entériner la sanction prise par Renault en radiant à vie Flavio Briatore.

 
Renault a donc de son côté été suspendu pour deux saisons avec sursis par le Conseil mondial extraordinaire de la FIA.

Au bilan tout compte fait, L’écurie française s’en sort plutôt bien.

Mais on l’a dit, pas Flavio Briatore.

L’ancien directeur général du Team Renault F1 est  lui suspendu à vie. Et son responsable technique, l’ingénieur Pat Symonds prend lui cinq ans.

Les dirigeants de Renault peuvent donc enfin souffler. Et respirer…

Le Conseil mondial extraordinaire de la FIA s’est montré indulgent vis-à-vis du grand constructeur.

Réunis ce lundi matin à Paris pour juger   » l’affaire Renault du Grand Prix de Singapour 2008 » , les 21 membres du Conseil mondial de la FIA ont donc tranchés et décidés de suspendre l’écurie française pour deux ans, sanction assortie d’un sursis  »oh  » combien salvateur.

Flavio Briatore estimé entièrement coupable a lui été puni de façon extrêmement sévère par les  Sages de la FIA, ces derniers ayant optés pour suspendre à vie l’ancien patron et  directeur général de l’écurie Renault F1.

On ne reverra donc plus jamais  le fantasque Italien dans des paddocks. Son bras droit, Pat Symonds devra lui patienter cinq bonnes années avant de pouvoir lui de nouveau accéder aux circuits, étant suspendu cinq ans !

Risquant l’exclusion pure et simple des Grands Prix de Formule 1, vu la gravité des faits, Renault s’en sort relativement bien, l’écurie tricolore n’écopant que d’une suspension avec sursis sans aucune lourde amende financière.

Rappelons qu’il y a deux ans lors du scandale dit du  » Stepneygate  » relative à l’affaire d ‘espionnage de l’écurie Ferrari par un ingénieur de l’équipe McLaren, le Team de Woking alors dirigée par Ron Dennis s’était vu lui infligé une colossale amende de … 100 millions de dollars. 

Autre temps, la crise est arrivée !!

Si la FIA a jugé que Renault était, selon l’article 123 du Code international du sport :

«  Responsable au nom de ses employés et que cette tricherie mérite l’exclusion définitive du Championnat  »

Elle ajoute et précise :

«  Au regard des décisions de Renault de reconnaître les fautes commises au sein de l’équipe et de condamner ces actions individuelles, le Conseil mondial a décidé de suspendre Renault F1 jusqu’à la fin de la saison 2011. Cette sanction sera activée si Renault se rend coupable d’une faute identique durant cette période  » 

LES PIQUET ONT EU LA TETE DE BRIATORE …

Enfin en conclusion,le pilote par qui est sorti ‘’ l’affaire ‘’  révélant aux enquêteurs de la Fédération Internationale de l’Automobile le scandale, le jeune Brésilien Nelsinho Piquet, n’a lui comme supposé pas été puni et inquiété.

Le fils de l’ancien triple Champion du monde, qui avait révélé avoir volontairement provoqué l’accident lors du GP de Singapour 2008, a fort logiquement comme supposé bénéficié d’une immunité.

Le pilote congédié par Flavio Briatore au soir du Grand Prix de Hongrie et qui se murait dans le silence chez lui à Monaco, était présent ce lundi à Paris ou il a été entendu par les membres du Conseil Mondial.

Tout comme son ancien coéquipier, L’Espagnol Fernando Alonso lui aussi finalement convoqué en dernière minute et qui a été remercié de sa collaboration.

Sitôt connu le verdict du Conseil Mondial de la FIA, le Président de l’équipe Renault F1, Bernard Rey, réagissait :

«  Renault accepte pleinement la décision du Conseil mondial. Nous présentons toutes nos excuses, et ce sans réserve, auprès de la communauté de la F1 par rapport à ce comportement inacceptable. Nous espérons sincèrement être bientôt en mesure de mettre cette affaire derrière nous et nous concentrer sur le futur de manière constructive. »

Reste à savoir comment interdire Briatore de circuits ! ???

Certes, il ne pourra physiquement accéder aux paddocks, l’entrée lui étant définitivement interdite ! Mais l’homme manage  CINQ pilotes actuellelement en F1 et une foule de jeunes apprentis champions et tire les ficelles du GP2 et est à la tête du futur GP3 ! Sans oublier le RDD (Renault Driver Développement) !!!  Institution qu’il a créée…

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs

F1

About Author

admin

Leave a Reply