CIRCUIT DES REMPARTS A ANGOULEME : 2009 UN SUPER MILLESIME !!!

 HOMMAGE A ETTORE BUGATTI POUR LE CENTENAIRE DES PURS SANGS DE MOLSHEIM

Cette année les promoteurs du traditionnel Circuit des Remparts, à Angoulême  l’ACOCRA avec à leur tête Laurent Sazerac de Forge -responsable de l’organisation – sans oublier le Président –  toujours bon pied- bon œil et à l’ouvrageJean René Tillard  ont réussis une fois de plus, une fois encore à présenter un plateau d’une remarquable qualité.

Et comme le murmuraient bon nombre d’habitués, ‘’ cette édition a été un très grand cru ‘’

Si l’on en croit l’un de nos confrères qui fréquente ‘’ Les Remparts ‘’ depuis une bonne quinzaine d’années, alors que nous découvrions cette magnifique épreuve et son non moins circuit serpentant en montant et descendant à souhait au cœur de la ville haute d’Angoulêmela vieille ville – il n’avait jamais vu une telle foule  aussi dense, massée tout autour du tracé, dans les tribunes et déambulant aussi partout autour du paddock et de l’hôtel de ville QG de la manifestation !

MONSIEUR ELF ALIAS FRANCOIS GUITER AVEC JP BELTOISE ET SIR JACKY STEWART

Mais si le spectacle était principalement sur le Circuit des Remparts, il ne faudrait pas oublier la présence exceptionnelle de deux ‘’ monstres sacrés ‘’ de la compétition automobile : Deux illustres Champions au brillant palmarès !

L’écossais Sir Jacky Stewart , trois fois sacré Champion du monde de F1 (1969 – 1971 – 1973) et le français Alain Prost, quatre fois couronné lui en 1985 – 1986 – 1989 et 1993. Et victorieux de 51 GP !

Avec eux étaient également de la partie et présents, plusieurs autres ‘’ figures ‘’ et ‘’ légendes du sport automobile Français.

A commencer par Jean Pierre Beltoise, l’homme qui au milieu des années 60 a relancé la course en France avec Matra. Et qui triompha par la suite dans le plus prestigieux des Grands Prix, celui de Monaco le 14 mai 1972.

A ses côtés, plusieurs de ses pairs et anciens équipiers dont Henri Pescarolo, quatre fois victorieux lui des non moins renommées 24 Heures du Mans, devenu patron de l’écurie éponyme.

Laquelle naturellement brille depuis sa retraite de pilote sur les circuits d’endurance. Cette année encore une Pescarolo a gagné les 1000 km de Portimao en Algrave au Portugal, troisième manche du Championnat Le Mans Séries.

Mais à Angoulême, on notait aussi la présence de Jean Pierre Jabouille, tout premier pilote Français à remporté le … GP de France au volant d’une monoplace 100% française, la Renault- turbo, le 1er juillet 1979 sur le circuit de Dijon Prenois.

Sans oublier Jean Pierre Jaussaud, lui aussi double vainqueur de la redoutable épreuve mancelle en 1978 avec Rondeau et 1980 avec Renault.

Comme on le voit, comme n’aurait pas manqué de le souligner le regretté Coluche ‘’ il y avait du beau linge au mètre carré  » !!!

Mais revenons à la course. La aussi les plateaux proposés et présentés étaient tous d’une remarquable qualité !

Qu’il s’agisse du plateau Jean Pierre Wimille, de celui des Alpine voire de celui des Bugatti voire encore de celui des étonnants cyclecar, pour ne citer que ceux qui nous ont épatés le plus, les spectateurs ont en pris ‘’ plein les mirettes ‘’

Plein les yeux, plein le cœur…

Si l’on ajoute, la sublime exposition des majestueuses Voisin et celle aussi des inoubliables Matra de tous types : F1 – F2  et F3,  vous comprendrez pourquoi le public a adoré l’édition consacrée au 70é anniversaire  du Circuit des Remparts.

Nous aussi d’ailleurs !

Gilles Gaignault

Photos : Photoclassicracing.com et Stéphane Lambert

Sport

About Author

admin

Leave a Reply