F1 : ALAIN PROST CONTACTE POUR REMPLACER FLAVIO BRIATORE CHEZ RENAULT

 ALAIN PROST PILOTE… RENAULT  EN 1983. A MONZA AU GP D’ITALIE

Selon certaines indiscrétions des plus sérieuses, il se murmure en coulisses qu’…. Alain Prost aurait été contacté par la direction générale de Renault et ce pour remplacer … Flavio Briatore !

En effet dans ‘’ l’affaire ‘’ dite du Grand Prix de Singapour, la FIA serait bel et bien en possession … de preuves accablantes prouvant l’entière et totale responsabilité du patron de l’écurie Renault F1, l’Italien  Flavio Briatore, l’actuel ‘’ grand manitou ‘’ et directeur général du Team Renault.

Si d’aventure sa culpabilité était prouvée et démontrée, ce dernier serait alors contraint et forcé de se retirer au terme de la longue enquête que mènent depuis de longs mois dans le plus grand secret les enquêteurs de la FIA sur l’affaire de la sortie de route de Nelsinho Piquet lors du GP de Singapour en 2008.

C’est la raison pour laquelle, en coulisses on s’active très sérieusement en haut lieu au siége de l’entreprise Renault, quai Le Gallo à Boulogne-Billancourt, pour tenter de trouver et dénicher darre-darre et au plus vite un remplaçant , au fantasque Briatore.

Car si l’on en croit certaines indiscrétions,  rien ne va plus et le torchon brûle entre Flavio Briatore et sa maison mère

D’où l’idée de faire appel à celui qui incarne le mieux la compétition automobile et la Formule 1 en France Alain Prost !

Quatre fois sacré Champion du monde de F1 dont une fois avec le moteur Renault en 1993, victorieux de 51 GP, Alain Prost  peut se révéler ‘’ l’homme idéal ‘’  providentiel et parfait pour relancer la bonne image de Renault, largement entachée par cette lamentable affaire

Mais le nom de l’Anglais  David Richard,  patron de l’équipe Aston Martin qui vient dimanche dernier, de remporter le Championnat d’endurance LMS (Le Mans Séries) a  également été  prononcé !!!

Rappelons que le scandale entourant ‘’ l’accident forcé  ‘’ de Nelsinho Piquet au Grand Prix de Singapour a été curieusement étalé sur la place publique après … le limogeage du jeune pilote Brésilien au soir du récent GP de Hongrie.

En voulant se débarrasser sans ménagement du fils de l’ancien triple Champion du monde, Nelson Piquet, lequel conserve de sacrées relations dans le milieu, Flavio Briatore a très probablement signé dés ce jour-là, son .. arrêt de mort !

Car si la FIA possède bien les preuves de ce qu’elle affirme à l’encontre de l’équipe Française, il est une évidence qui s’imposera : Frapper celui qui a été à l’origine de cette odieuse affaire et de ce sale et innommable scandale !

Et si l’on écoute les aveux de Nelsinho Piquet – réfugié chez lui à Monaco ou il refuse de parler avant la réunion du Conseil mondial de la FIA – c’est bien de Flavio Briatore qu’il s’agit !

D’où l’obligation pour Renault de se séparer de son directeur général et de lui trouver un successeur de qualité et grand connaisseur de la discipline qu’est la F1.

Et qui mieux qu’Alain Prost ???

Gilles Gaignault
Photos : Bernard Bakalian et Renault

F1

About Author

admin

Leave a Reply