24 HEURES DE FRANCE TT 2009 : SUCCES DU SADEV PROPULSION NISSAN

LE DEPART DE LA MEUTE DES 94 EQUIPAGES SAMEDI A CHEVANNES

Le week-end dernier les 12 et 13 septembre avaient lieu à Chevannes dans l’Essonne, là dix-septième édition des 24 Heures de France Tout Terrain qu’organise chaque année en début d’automne l’ami Jean Louis Dronne le patron de Forcing événements.

Cette année encore, pour cette 17e édition se retrouvaient les habitués du Championnat de France d’endurance Tout Terrain ainsi que de nombreux pilotes français et étrangers du Championnat du Monde des Rallyes Raids.

94 équipagesce qui est remarquable en cette période de récession économique – étaient au départ dont une équipe Charentaise, aux couleurs de l’Association  » défis 4X4 compétition » avec un Tomcat PRV. Au volant, on retrouvait Yorrick Vergeau mais aussi Gérard Thiebault et Bastien Barbry.

 

La voiture, le Tomcat est un prototype avec un châssis et une carrosserie d’origine anglaise mais propulsée par un moteur français PRV, 6 cylindres, 3 litres, 24 soupapes.

Elle a été construite et développée par Marc Lacroix et elle est le fruit de la collaboration avec l’Association  » défis 4X4 compétition » de Yorrick Vergeau, pilote déjà reconnu par le passé puisque Champion de Belgique et des Pays-Bas en rallye Tout Terrain sur Mitsubishi, mais aussi Vice champion de France d’endurance TT 2005 sur Toyota.

Après un début de saison 2009 très prometteur et une année ayant permis de mettre au point la voiture de compétition, les derniers développements laissaient entrevoir la possibilité d’un bon résultat sur les 24 Heures TT de France. Cependant, ces 24H sont une compétition longue et difficile où les meilleurs pilotes s’affrontent et où tout peut se perdre en un instant.

Ce fut le cas d’un bon nombre d’équipages, par abandon, accrochages, tonneaux ou sorties de route.

Mais c’était sans compter sur la motivation de Yorrick Vergeau et de ses pilotes, prêts à concurrencer les meilleurs. En témoigne leur excellent début de course :

 » Nous avons essayé de penser à chaque détail… Sur le papier, cela paraissait possible, alors nous avons décidé de jouer notre va-tout, donné le maximum et avons attaqué pratiquement du début jusqu’à la fin avec une voiture moins performante que celles des grosses écuries mais très fiable «  dixit Yorrick Vergeau.

 

JEAN LOUIS DRONNE : UN ORGANISATEUR HEU-REUX AVEC 94 EQUIPES

Très vite dans le bon wagon, le Tomcat allait confirmer alors que la nuit commençait tout doucement à envahir le circuit, la très bonne impression entrevue en début d’épreuve. Dés le milieu de la nuit, le trio allait ensuite assurer sa belle septième place qu’il allait conserver jusqu’à l’arrivée

Cette édition s’est déroulée sous un soleil omni présent, une piste magnifique et très rapide mais poussiéreuse et piégeuse à souhait !!

Mais revenons à la course du Tomcat numéro 16.

Au début des essais, le Tomcat s’octroyait la 36e place sur les 94 équipes engagées, parmi les 1ers 4X4 et juste derrière les buggys, toujours très compétitifs.

 » Nous avons décidé de faire une course propre et rapide mais sans précipitation car 24h c’est long ! «  lançait Yorrick Vergeau.

Dés le départ, en bout de ligne droite, au premier virage, ce fut le premier carambolage de la course, dans une poussière épouvantable, et évité de justesse par Yorrick Vergeau qui avait pris le premier relais.

Après un très bon début de course lors des 6 premières heures et juste avant la coupure de la nuit – entre 21 h et 23 h – la voiture pointait déjà à la 11e place mais une crevaison et une jante détruite allaient rapidement les repousser au 24e rang.

Ce fut alors une course poursuite pour remonter place après place.

Au second départ donné à 23 heures sous une belle nuit étoilée, après avoir ravitaillé en carburant et monté la rampe de phares supplémentaires, la nuit allait s’avérer très longue pour l’équipage Charentais du Tomcat…

Mais la motivation des pilotes et une équipe soudée et bien aguerrie du côté de l’assistance fit des miracles.

En effet, la bagarre faisait rage sur la piste et l’équipage grappillait place après place pour, finalement alors que le jour pointait au petit matin, rentrer dans les 15, puis en fin de matinée, dans les et finalement se placer 7e avant la dernière heure de course.

Assurer cette 7e place ne fut plus qu’une formalité puisqu’ils avaient 5 bonnes minutes d’avance sur le concurrent classé immédiatement derrière.

Au cours de ces deux tours d’horloge, le Tomcat n’a rencontré que très peu de problèmes mécaniques, hormis un léger accrochage avec un concurrent, un pare-brise cassé par une projection de pierres au début de la nuit, et en fin de matinée, la rupture d’un amortisseur de direction, à 4 heures de l’arrivée.

Les pilotes se sont bien battus contre leurs adversaires mais aussi avec le volant pour rallier l’arrivée dans les meilleures conditions possibles.

Le Résultat final est donc des plus prometteurs avec dans l’ordre une belle et honorifique 7e place au général, flanquée d’une seconde place de classe par la cylindrée (derrière le Champion de France).

Le vainqueur  final étant l’équipage composé de Chervrier, associé à Vincendeau et Davoy sur Nissan Navarra, des habitués des podiums.

Cinquième, le double Champion de France d’endurance TT: Boullet, Duplé et sixième, le pilote Français Nicolas Gibon sur Bowler de chez « Techno-Raid « !

 » Que du beau monde devant nos Charentais qui montrent qu’ils sont dorénavant rentrés dans la cour des grands ! « 

Un mot enfin pour saluer la très belle performance de l’équipage féminin composé de Myriam Mazzuchini Toffanello – Julie Rançon – Caroline Perez – Valérie Thiebaut et Julie Verdaguer.

Au volant de leur Nissan Patrol ‘’ mignon tout plein –Rose bonbon ‘’ les jeunes femmes des leur première participation sont parvenues à rallier l’arrivée à une plus qu’honorable trente deuxième position sur quatre vingt quatorze concurrents au départ !!!

Un fort bel exploit pour les féminines dont le Nissan était préparé par l’équipe de 4X4  65 et coaché par Eric Million

Toutes ces jolies ‘’ Cœur ‘’ s’étaient côtoyées et rencontrées lors du dernier Rallye des Gazelles au Maroc et elles avaient le désir de prolonger leurs belles aventures en roulant ensembles aux 24 Heures TT de France.

Pour une première on peut dire qu’elles ont parfaitement remplies leur contrat.

Pascale Chevallier

Photos : Alain Rossignol

LE NISSAN DES FILLES QUI DEBUTAIENT EST BIEN A L’ARRIVEE

Le classement général final

1 : CHERVIER Jean-Claude- VINCENDEAU Sébastien – VINCENDEAU Bertrand – DAVOY Jean-Marie (SADEV PROPULSION NISSAN)  : 150  tours en  22h54:42.845

2 : ANDRADE Mario- ANDRADE Alexandre – BARBRY Stéphane-  LANSAC Georges (ANDRADE COMPETITION MONCÉ NISSAN) : 150  tours en 22h59:04.844 à 4’21’’999

3 : RABET Patrick – TARTARIN Yves – WAMBERGUE Philippe  (TEAM TARTARIN SPORT PROPULSION) : 148 tours

4 – THOMASSE Pascal – BLANCHEMAIN Jean-Luc – NEEL Henri – DUMAS Romain (MD RALLYE SPORT FOUQUET PRV) : 147 tours

5 : BOULLET Bernard – DUPLE Stéphane – BOSSARD Olivier – LETANG Philippe (ACTION BUGGY SADEV) : 147 tours

6 : GIBON Nicolas – MARTIN Patrick – BASTET André (TECHNORAID BOWLER WILD)  : 144 tours

7 :  VERGEAU Yorrick  – BARBRY Bastien – THIEBAUX Gérard (DEFI 4X4 COMPETITIONTOMCAT) : 141 tours

8 : PIVERT Jean Philippe – BRANGER Jean François – THIBAULT Alain (BTP PASSION BUGGY BTP)  : 141 tours

9 : LETU Jean-Luc –  BEARZATTO Olivier – BUGAULT Laurent – GOMES Carlos (LETU SPORTS EVENS FOUQUET)

10 : SKOKS Igors – FELDMANIS Andris – RAIVIS Zeltins (RIGA RALLYE RAID TEAM MITSUBISHI) : 140 tours

LE SECOND DEPART DONNE  DE NUIT A 23 HEURES

Sport

About Author

admin

Leave a Reply