F1 : SUPERBE DOUBLE DES BRAWN AU GRAND PRIX D’ITALIE A MONZA

 

 RUBENS BARRICHELLO FONCE VERS SA ONZIEME VICTOIRE EN GRAND PRIX

Alors que l’on pensait à une domination de Lewis Hamilton en pole samedi voire des Ferrari après la victoire de l’ancien Champion du monde, le Finlandais  Kimi Raikkonen il y a deux semaines à Spa, les Brawn Mercedes souveraines et invincibles en début de saison ont enfin retrouvées le chemin du succès, s’offrant en outre un magistral doublé dans le temple de Monza, ce dimanche.

Et c’est le vétéran pilote Brésilien Rubens Barrichello qui a gagné dimanche à Monza devançant son équipier Jenson Button, glanant ainsi un onzième succès en GP.

Le podium en Lombardie est complété par la Ferrari de Kimi Räikkönen qui finit troisième. Lequel a profité de la violente – mais sans gravité corporelle – du Champion du monde en titre, Lewis Hamilton qui alors qu’il occupait ce rang , a hélas pour lui perdu le contrôle de sa McLaren Mercedes dans la courbe de Lesmo, étant malheureusement victime d’un crash très violent et spectaculaire au cours du dernier tour.

Du coup, grâce à ce nouveau succès, ‘’ Rubinho ‘’ conserve encore toutes ses chances  face à son partenaire Jenson Buttontoujours leader  – pour l’obtention de la couronne mondiale à quatre GP de la fin de saison (Singapour – Suzuka – Sao Paulo et Abu Dhabi).

Pour le couronnement 2009, la lutte devrait maintenant opposé les deux pilotes du Team Brawn car leurs deux plus sérieux rivaux, les deux hommes de l’équipe Red Bull  l’Allemand Sébastien Vettel  jamais dans le coup et finalement classé huitième , suite à la bévue d’Hamilton et l’Australien Mark Weber ce dernier ayant abandonné–  ce dimanche à Monza, ont très certainement laissés passer leurs chances de devenir eux aussi Champion du monde le 1er novembre prochain…

Cette victoire obtenue devant les tifosi par le Brésilien à 37 ans, a du lui rappeler d’excellents souvenirs, à l’époque ou pilote de la Scuderia Ferrari, il avait déjà triomphé dans l’arène milanaise en 2002 et 2004 !

A la seule différence qu’à l’époque, il n’était que le simple lieutenant de sa ‘’ Majesté Michael ‘’  et qu’il n’avait aucune chance de conquérir le titre mondial !!!

Ce dimanche en remportant le GP d’Italie, il a bien au contraire sérieusement augmenté ses chances ne possédant plus que  quatorze  points de retard sur son équipier Jenson Button. Lequel contrairement à Schumi ne posséde aucune clause spécifiant dans son contrat, un quelconque avantage par rapport au paulista … Ce qui n’était pas le cas chez Ferrari !!!

A quatre  manches de la fin de la saison, rien n’est donc joué ni pour Button ni contre Barrichello.

Et curieusement c’est pourtant le même Ross Brawn, devenu aujourd’hui patron de l’équipe éponyme qui en son temps en compagnie de Jean Todt, favorisait outrageusement Michael Schumacher !

Qui ne se souvient de l’épisode sordide  et grotesque du GP d’Autriche à Zeltweg  ou Rubens avait ralenti à quelques encablures du but pour s’effacer, respecter …. les ordres et laisser passer ‘’ Schumi ‘’ !!!!

Cet inattendu doublé des Brawn Mercedes, le troisième de l’année après le GP d’Espagne et celui de Monaco  est le résultat d’une bien jolie tactique élaborée par le staff Brawn.

Pas bien qualifié  mais elles étaient chargées avec beaucoup d’essence, les Brawn ne disposaient pas non plus du fameux Kers et devaient affronter les Ferrari, McLaren et Renault avantagées par ce système.

Du coup, les pilotes Brawn s’en sont tenus à un seul arrêt alors que la McLaren du poleman le Champion du monde en titre, Lewis Hamilton, qualifiée elle avec très peu d’essence à du stopper à deux reprises. Idem pour la Ferrari de  Kimi Räikkönen et aussi la surprenante Force India d’Adrian Sutil. Ce dernier comme Fisichella au récent GP de Belgique, auteur d’une course magnifique qui le voit finir quatrième. Adrian  héritant même du …. Meilleur tour en course !!!!

Au classement provisoire du Championnat du monde des Pilotes, Button totalise dorénavant 80 points contre 66 à Barrichello et 54 seulement à Sébastien Vettel, classé troisième !!!

Alors qu’il ne reste plus que quarante points maximum à empocher, les deux pilotes Brawn semblent vraiment ce dimanche soir, maintenant seuls en lice pour l’attribution du titre 2009

Au classement des constructeurs, fort de 146 points contre 105,5 à Red Bull, le Team Brawn parait la aussi, devoir se diriger lentement mais sûrement vers une couronne suprême

Un mot enfin pour évoquer la course de l’Italien de Ferrari, Giancarlo Fisichella. Bien que son remplaçant ,Vitantonio Liuzzi ait longtemps occupé une belle position loin devant lui, sur que Fisicho n’aura pas regretter le baquet de son habituelle Force India  et aura apprécié de rouler devant son public dans le baquet d’une Rosso. D’ailleurs les tifosi n’ont cessés de l’encourager tout au long du week-end.

Un souvenir indélébile pour lui, même s’il est resté aux portes des points, en finissant neuvième seulement !!!

Quant aux pilotes Renault, Fernando Alonso se classe cinquième et Romain Grosjean qui découvrait Monza et le kers, quinzième. Mais le jeune Français poursuit avec sérieux son apprentissage.

A l’arrivée, Rubens laissait éclater sa joie :

" Monza a toujours été une super piste pour moi et c’est encore merveilleux d’y gagner. Nous avons pris d’excellentes décisions ce week-end et le travail fourni vendredi a été la clé de ce résultat. Nous avons du penser stratégiquement en qualification à cause des voitures avec KERS et notre plan à un arrêt à payé. J’ai pris un super départ, j’ai passé Heikki Kovalainen et de là j’ai imprimé le rythme dopnt nous avions besoin pour battre les voitures qui stoppaient deux fois (Hamilton, Sutil, Räikkönen). On va se faire une bonne bagarre pour le championnat dans les prochaines courses."

JQuant à son accolyte, Jenson Button lui il ajoutait :

 " C’est une sensation fantastique de retrouver là nouveau le chemin du podium. Bravo à Rubens pour sa deuxième victoire de la saison. La voiture a très bien fonctionné tout le week-end et l’équilibre était bon en course, ce qui nous a permis de signer des chronos rapides et réguliers quand ça importait. La stratégie choisie samedi pour la qualification était parfaite et j’ai pu passer Heikki dans le premier tour et cela a été absolument crucial pour ma course. Lewis attaquait à bloc derrière moi dans le dernier tour mais j’avais confiance de pouvoir le contenir car c’est un circuit très difficile pour doubler même avec le KERS. La fin de saison va être très excitante."

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs et Bridgestone

Le classement du Grand Prix d’Italie

1 – Rubens Barrichello (Brawn BGP001-Mercedes) : les 53 tours en  1h16’21"706
2 – Jenson Button (Brawn BGP001-Mercedes) à 2”866
3 – Kimi Raikkonen (Ferrari F60) à 30”664
4 – Adrian Sutil (Force India VJM02-Mercedes) à 31”131
5 – Fernando Alonso (Renault R29) à 59”182
6 – Heikki Kovalainen (McLaren MP4/24-Mercedes) à 1’00”693
7 – Nick Heidfeld (BMW F1.09) à 1’22"412
8 – Sebastian Vettel (Red Bull RB5-Renault) à 1’25”427
9 – Giancarlo Fisichella (Ferrari F60) à 1’26”856
10 – Kazuki Nakajima (Williams FW31-Toyota) à 2’00”000
11 – Timo Glock (Toyota TF109) à 2’43”925
12 – Lewis Hamilton (McLaren MP4/24-Mercedes) à 1 tour
13 – Sebastien Buemi (Toro Rosso STR4-Ferrari) à 1 tour
14 – Jarno Trulli (Toyota TF109) à 1 tour
15 – Romain Grosjean (Renault R29) à 1 tour
16 – Nico Rosberg (Williams FW31-Toyota) à 2 tours

Tour le plus rapide : Adrian Sutil en 1’24"739

Abandons
23° tour : Vitantonio Liuzzi
21° tour : Jaime Alguersuari
17° tour : Robert Kubica
1°  tour :  Mark Webber

Le classement provisoire du Championnat des pilotes

1.Button : 80 points –  2.Barrichello : 66 points – 3.Vettel : 54 points – 4.Webber : 51,5 points -5.Raikkonen : 40 points – 6.Rosberg : 30,5 points – 7.Hamilton : 27 points – 8.Trulli : 22,5 points – 9.Massa : 22 points – 10.Kovalainen et Alonso : 20 points – 12.Glock : 16 points -13.Heidfeld : 12 points – 14.Kubica et  Fisichella : 8 points -16.Sutil : 5 points – 17.Buemi : 3 points -18.Bourdais : 2 points

Le classement provisoire du Championnat des constructeurs

1.Brawn-Mercedes : 146 points

2.Red Bull-Renault : 105,5 points

3.Ferrari : 62 points

4.McLaren-Mercedes : 47 points

5.Toyota : 38,5 points

6.Williams-Toyota : 30,5 points

7.Renault : 20 points

8.BMW : 18 points

9.Force India-Mercedes : 13 points

10.Toro Rosso-Ferrari : 5 points

F1

About Author

admin

Leave a Reply