F1 : La FFSA satisfaite de l’arrivée de Grosjean en Grand Prix

 

 La FFSA est  fière pour Romain Grosjean
 
Ce week-end à Valence, Romain Grosjean deviendra le premier pilote membre de l’ Equipe de France FFSA Circuit à s’installer sur une grille de départ du Championnat du monde de  Formule 1

A 23 ans, Romain Grosjean a décroché le  » précieux sésame  »  en étant promu au poste de pilote de course à part entière de l’écurie Renault F1 pour la seconde petite moitié du Championnat du monde de Formule Un 2009, en lieu et place de Nelsinho Piquet.

 Romain devra fermer la parenthèse sur sa présence dans le Championnat GP2 et fera équipe avec le pilote le plus titré en activité, le double Champion du monde, Fernando Alonso.

Grosjean, qui fut l’un des pilotes de l’Equipe de France FFSA Circuit depuis la promotion 2007 et membre de l’école de formation Renault, le réputé RDD (Renault Driver Development), depuis son titre en Formule Renault 2.0, a enrichi son palmarès de deux titres internationaux ces deux dernières années : un couronnement en F3 Euro Séries assorti d’une admission au poste de pilote de réserve Renault F1 – ainsi qu’une élévation au rang de major du bataillon GP2 Asie dès sa première campagne, en 2008 avec l’écurie tricolore ART Grand Prix.

Avec le Team Barwa Addax (ex Campos), en 2009 il a doublé son capital de victoires dans le Championnat GP2 Europe en portant son total à quatre succès à ce jour.

« On connaît Romain depuis longtemps car c’est l’un des jeunes pilotes français qui a intégré la FFSA depuis 2007 »

 explique Jean Alesi, capitaine de l’ Equipe de France FFSA Circuit et ancien vainqueur de Grand Prix au Canada en juin 1995. Lequel poursuit :

. « C’est un garçon que nous avons vu évoluer, notamment physiquement, tout au long des stages d’entraînement mis sur pied par l’Equipe de France Circuit ainsi que par Renault. Le résultat est un Romain très affûté à l’heure actuelle. »

Et d’ajouter :

« Côté résultats, la progression a également été régulière et probante avec un titre en F3 Euro Séries en 2007 et un autre l’année suivante en GP2 Asie pour sa première apparition dans l’antichambre de la F1. Romain est le premier représentant de l’Equipe de France FFSA Circuit à franchir la dernière marche car Alexandre Prémat avait fait du très bon travail avec Spyker en 2006, mais son rayon d’action concernait les essais libres et non la course. »

Jean Alesi se dit optimiste de voir Romain grimper les échelons au sein de la catégorie reine du sport automobile sur circuit. La concurrence ne pourrait pas être plus relevée avec un double Champion du monde pour équipier. D’aucuns craignent les comparaisons hâtives, mais le capitaine de l’Equipe de France a une perception plus aiguë des évènements…

« Au contraire, faire ses débuts avec pour équipier le pilote le plus fort du plateau, le plus coté, c’est une chance ! » estime Alesi. « C’est un peu comme s’il était seul finalement dans le sens où personne ne s’attend à le voir taquiner Alonso. Si c’était le cas dans une séance ou l’autre, ce serait considéré comme un authentique exploit. Au contraire, parfois un pilote fait ses débuts avec un pilote catalogué comme moyen et qui en fait est excellent mais n’a jamais eu le matériel pour le prouver. Dans ce cas de figure, si le premier ne bat pas facilement le second, les critiques pleuvent rapidement ! »

Et si Romain doit encore progresser et apprendre son métier de pilote de Formule 1, Jean estime que son jeune compatriote ne souffre que d’un excès d’enthousiasme qui est souvent une arme en sport automobile.

 « Romain a parfois péché par excès d’optimisme mais il faut considérer ce trait de caractère comme le défaut de sa qualité » analyse Alesi. « C’est un battant, il a déjà bien appris à distiller son énergie lorsque c’est nécessaire et avec l’expérience il saura encore mieux canaliser cette fougue. »

Romain à pleinement conscience de l’ampleur de la tâche qui l’attend à Valence lorsqu’il défendra fièrement les couleurs de son écurie nationale. Mais il sait aussi qu’il pourra capitaliser sur les préparations de longue haleine effectuées au sein de Renault et de la FFSA.

« Oui, j’ai passé des vacances studieuses ! »

Sourit Romain, diplôme de pilote titulaire en poche.

« C’est vrai que le chemin à parcourir est long mais j’ai eu la chance d’être un pilote RDD ainsi que d’intégrer la FFSA. Bénéficier d’un soutien aussi fort m’a apporté une aide précieuse, notamment moralement. Avec la FFSA j’ai participé à des stages d’entraînement à Dubaï, j’ai toujours été abreuvé des conseils de Jean Alesi et je dois dire que le concept mis en place par la FFSA est unique en Europe, c’est une bénédiction pour les jeunes pilotes. En retour, je suis extrêmement fier d’avoir porté haut ses couleurs, d’être le représentant d’une fédération et d’un pays, et d’avoir obtenu deux titres avec le label FFSA. »

Romain poursuit :

« La Fédération Française du Sport Automobile se réjouit de la nomination de Romain Grosjean en tant que pilote de l’écurie Renault F1 au côté du double champion du monde, Fernando Alonso » ajoute Nicolas Deschaux, Président de la Fédération Française du Sport Automobile. « J’adresse toutes mes félicitations à Renault F1 et Romain pour le travail accompli et je leur souhaite la plus grande réussite possible pour cette seconde partie de saison. »

Avant de conclure :

« C’est une grande satisfaction que de voir un de ses pilotes atteindre le plus haut niveau du sport automobile. Depuis 2007, Romain a été soutenu par notre programme d’accès vers le haut niveau et ce week-end, nous aurons le sentiment du devoir accompli. J’espère qu’il sera le premier d’une longue lignée à rejoindre le monde de la F1 car à n’en pas douter, nous possédons en France et notamment au sein de notre Equipe de France FFSA Circuit un sérieux vivier de futurs pilotes de F1. »

Premier pilote Français à s’asseoir dans le baquet d’une monoplace de Grand Prix Renault en Championnat du Monde depuis un certain …. Patrick Tambay, nul doute que le brillant espoir saura demontrer qu’il méritait amplement cette chance !

Gilles Gaignault

Photos : GP2 – Renault

F1

About Author

admin

Leave a Reply