FIA : UNE EQUIPE DE TENORS POUR ARI VATANEN

  

La campagne de Ari Vatanen pour la Présidence de la FIA en vue des prochaines élections de la fin octobre vient de rentrer dans une nouvelle phase.

 En cette fin de semaine, il vient d’annoncer les noms des trois personnes candidates aux trois principaux postes de la FIA dépendant de la Présidence, les deux Présidents délégués qui président les Conseils Mondiaux sport et mobilité, ainsi que le Président du Sénat, organe de "sages" chargé notamment de la vérifications des comptes ainsi que de prendre toute décision en cas d’urgence.
 
En ce qui concerne le candidat à la Présidence du Sénat, il s’agit de Fernando Falco y Fernandez de Cordova, ancien Vice-président de la FIA, ancien Président du Royal Automobile Club d’Espagne, ancien Président de l’AIT, l’Alliance Internationale du Tourisme, la grande Fédération mondiale des automobiles clubs qui a fusionné avec la FIA, il y a quelques années, aujourd’hui membre d’une délégation du Ministère de l’intérieur espagnol en matière de mobilité.

Homme de grande expérience et de grande influence, Fernando Falco, Marquès de Cubas, est également le cousin du Roi d’Espagne, Juan Carlos.
 
Le candidat au poste de Président délégué pour le sport est Hermann Tomczyk, ancien Président du DMSB, la Fédération sportive allemande et Vice président de la FIA sport, Vice Président de l’ADAC pour le sport et membre de la commission de Formule Un de la FIA, il est également un ancien pilote international en circuit et rallyes.
 
Le candidat au poste de Président délégué pour la mobilité est Bernard Tay, Président de la région Asie Pacifique de la FIA, et Président de l’Automobile Association de Singapour, il a également contribué à faire venir la Formule Un dans son pays.
 
Contrairement à la liste présentée par Jean Todt, composée pour la mobilité et le sport par deux fonctionnaires de leurs clubs respectifs, dont le club chargé de la mobilité… en Nouvelle Zélande, et dont le candidat à la Présidence du Sénat se trouve être le Président du club sportif américain n’ayant pratiquement aucun lien avec les activités sportives de la FIA, la liste de Ari Vatanen est composée de personnalités de très haut rang et de très grande expérience. Il est en effet difficile de trouver des dirigeants de clubs actuels ayant un curriculum vitae comparable, et c’est certainement ce que Jean Todt n’a pas réussi à faire.

Le  RACE (Royal Automobile Club d’ Espagne) est en effet l’un des tous premiers Clubs mobilité aujourd’hui dans le monde, son influence est grande dans le monde hispanique, et la Présidence de l‘AIT a amené Fernado Falco aux plus hautes fonctions possibles dans le domaine de la mobilité mondiale.

On peut dire la même chose de Bernard Tay, qui Préside actuellement la Région 2 de la FIA, soit tous les pays de l’Asie et de l’Asie Pacifique. A moins que le contrat de "consultant bénévole" fait à Jean Todt pour développer le tourisme en Indonésie, comprenne qui pourra, ne fasse de lui le nouveau pape des "vacances pour tous" que tous les pays du monde s’arracheront pour assurer leur promotion…

Enfin, et plus sérieusement, l’apport de Hermann Tomczyk à l’équipe d’Ari Vatanen est également celui d’un homme de très grande expérience.

Président de l’une des Fédérations sportives les plus puissantes du monde, et qui a l’appui du tout puissant ADAC, deuxième club mobilité du monde avec quelques…. 20 millions de membres, dans un pays regroupant une majorité de constructeurs automobiles parmi les plus importants et les plus prestigieux du monde, il garantit le sérieux et la respecatabilité
 
Il est facile de constater qu’Ari Vatanen, qui représente par ailleurs le profil idéal pour la Présidence de la FIA, a également su s’entourer des meilleurs, et que sa campagne ne pouvait donner de meilleurs gages de sérieux dès son démarrage, en attendant la publication de la liste des clubs qui le soutiennent, qui sont, selon nos sources, les plus importants de la FIA.

Gilles Gaignault
Photos : Olivier Thibaud

FIA

About Author

admin

Leave a Reply