WRC : Victoire de la Ford d’Hirvonen devant la Citroën de Loeb

    

 
La courte troisième journée du Rallye de Finlande n’a pas apporté de bouleversement en tête de la course. Deuxièmes du classement général depuis vendredi matin, Sébastien Loeb et Daniel Elena terminent l’épreuve à cette position, ce qui leur permet de se maintenir dans la course à leur propre succession.

Mais le Finlandais Mikko Hirvonen victorieux au volant de sa Ford Focus devance maintenant Sébastien Loeb de trois points au Championnat

A l’arrivée, le vainqueur Hirvonen, lâchait :

« Après la dernière spéciale, je tremblais dans la voiture, et sur le parcours routier pour rentrer j’ai commencé à réaliser : c’est fantastique de gagner ici, surtout si on regarde la liste des vainqueurs avec Ari Vatanen, Hannu Mikkola, tous les héros de ma jeunesse. La couronne de Finlande revient à un pilote finlandais, donc Marcus Grönholm, sept fois vainqueur à Jyvaskyla) n’a plus de raison d’avoir honte de nous»


Et ce en référence à la victoire du pilote Français de Citroën, Seb Loeb l’an passé

Avec moins de 50 kilomètres chronométrés, la dernière journée du Rallye de Finlande était bien moins intense que les deux premières. Les équipages enchaînaient quatre spéciales sans assistance : Hannula, puis deux passages dans Myhinpää et la classique ES télévisée de Ruuhimäki pour terminer.

Pour autant, les équipages du Team Citroën ne prenaient pas cet exercice à la légère. Au point stop de Hannula, Sébastien Loeb provoquait une petite montée d’adrénaline au sein de l’équipe française en lâchant dix secondes d’un coup :

 « Ce n’est qu’une petite panne d’oreiller », plaisantait Seb. « Ne pouvant plus jouer la victoire à la régulière, je suis parti sur un rythme un peu trop prudent. »

Après un parc de regroupement, le second passage dans Myhinpää rapprochait un peu plus les concurrents de l’arrivée. Au point stop de Ruuhimäki, Sébastien Loeb tenait à féliciter Mikko Hirvonen pour sa victoire :

« Même si je préfère gagner, il n’y avait pas grand chose d’autre à faire ce week-end. Mikko a fait une course parfaite sur ‘son’ rallye, en étant à la limite d’un bout à l’autre. Nous perdons deux points supplémentaires au Championnat, ce sera serré jusqu’au bout. »

Sébastien Loeb, ajoutant :

« Mikko est chez lui, il a très bien piloté, il était intouchable. Il n’a fait aucune faute. Il faut l’accepter. On aurait préféré gagner, mais quand j’ai eu ma crevaison, samedi, j’avais déjà accumulé trop de retard, c’en était déjà fini de mes chances. On a maintenant trois points de retard sur lui au championnat, à trois rallyes de la fin du Mondial. Ça va être terrible… »

A ses cotés Dani Sordo expliquait :

 «  C’est franchement un peu dommage de ne pas avoir été en mesure de conserver la 3e position, mais je retiendrai les moments où nous pouvions rivaliser avec les pilotes en lice pour la victoire. Plus qu’ailleurs, l’expérience est essentielle sur ce rallye et j’ai senti que j’avais franchi une nouvelle marche cette année».

A l’écart de ses pilotes, Olivier Quesnel le patron de l’équipe Citroën commentait ce résultat :

 « Des quatre manches restantes, c’est celle que nous redoutions le plus. Nous avons tout simplement été battus par plus fort que nous. Seb  et Daniel  ont pourtant effectué une course parfaite. Grâce à Dani, nous ne concédons que trois points au championnat du monde Constructeurs, où notre situation est toujours enviable avec 14 unités d’avance. »

L’EXPLOIT DE  L’AUTRE SEBASTIEN …. SEBASTIEN OGIER

Partis avec 17’’5 de retard sur Matti Rantanen, pilote soutenu par la Fédération Finlandaise, l’équipage de l’Equipe de France FFSA Rallye, Sébastien Ogier – Julien Ingrassia savait que la cinquième position était à sa portée lors de cette courte troisième et dernière journée (47,44 km) du Rallye de Finlande :

 « Mais il ne faut pas prendre de risques », tempérait le Champion du Monde Junior au moment de sortir sa C4 WRC du parc fermé avant d’ajouter :

 « Nous allons débuter la journée sur notre rythme et voir, grâce aux temps intermédiaires, si nous pouvons prendre l’avantage. »

Dans Hannula (ES20), Sébastien Ogier était plus rapide que son plus proche rival de 2’’8 en 10,82 kilomètres. Un peu plus loin, un troisième temps permettait au pilote français de réduire encore l’écart de 10’’1 au terme du premier passage dans Myhinpää, un chrono disputé en partie sur des routes classées. Au regroupement, l’espoir français n’était plus devancé que de 4’’6 par son homologue finlandais :

« Nous n’allons pas modifier notre tactique. Le rythme va certainement s’accélérer lors du second passage mais nous n’allons pas prendre davantage de risques. »

Dans Myhinpää 2, le duel se poursuivait. Ogier prenait 4’’0 à Rantanen pour se présenter au départ de la dernière épreuve spéciale télévisée avec seulement… 0’’6 de retard.

De quoi, affoler ls chronos !!! 

Face au pilote local, soutenu par le public venu en masse, le Français signait le deuxième temps mais échouait dans son entreprise pour seulement 0’’3 au terme des 345 kilomètres chronométrés :

« C’est anecdotique par rapport à la course dans son ensemble. Je suis très heureux de notre seconde moitié de rallye. Nous avons pris beaucoup de plaisir. Nous nous sommes mis en confiance grâce à une voiture parfaite et de bonnes notes. Nous avons pu augmenter le rythme crescendo. C’est une belle suite à nos précédentes prestations. Maintenant, je suis impatient d’être en Australie ! »

Après avoir réalisé un meilleur temps hier dans Kavala (ES18), Ogier et Ingrassia concluaient ce rendez-vous Finlandais, à une excellente sixième place.

Les derniers pilotes à avoir réalisé l’exploit de signer un meilleur temps en Finlande pour leur première participation au volant d’une voiture de la catégorie’ ’ Reine ‘’ se nomment :

Didier Auriol et Carlos Sainz en 1988.

Excusez du peu !!!

Ce qui démontre le réel talent naissant de Sébastien Ogier. Lequel ne cesse de progresser au fil des Rallyes.

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs

Le classement du Rallye de Finlande

1. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus Wrc) en 2h50’40”9
2. Loeb-Elena (Citroen C4 Wrc) à 25”1
3. Latvala-Anttila (Ford Focus Wrc) à 49”9
4. Sordo-Marti (Citroën C4 Wrc) à 1’06”1
5. Rantanen-Lukka (Ford Focus Wrc) à 4’18”2
6. Ogier-Ingrassia (Citroen C4 Wrc) à 4’18”5
7. Ketoma-Stenberg (Subaru Impreza Wrc) à 5’07”5
8. Wilson-Martin (Ford Focus Wrc) à 6’33”6
9. Al-Qassimi-Orr (Ford Focus Wrc) à 12’57”3
10. Villagra-Perez Companc (Ford Focus Wrc) à 14’16”9

Le classement provisoire du Championnat des pilotes

1. Mikko Hirvonen : 68 points
2. Sebastien Loeb : 65 points
3. Daniel Sordo : 44 points
4. Jari-Matti Latvala : 31 points
5. Henning Solberg : 27 points
6. Petter Solberg : 25 points

Le classement des constructeurs

1. Citroen : 118 points
2. Ford : 105 points
3. Stobart Ford : 64 points
4. Citroen Junior : 33 points
5. Munchi’s Ford : 20 points

WRC

About Author

admin

Leave a Reply