WSR : le Britannique Jon Lancaster victorieux à Portimao

Malgré la très grosse pression exercée par le Belge Bertrand Baguette, leader du Championnat pour s’emparer du commandement, le jeune Britannique Jon Lancaster, poleman, s’est finalement imposer ce samedi à Portimao au Portugal, remportant ainsi son premier sucés en WSR

Second de la course, Bertrand Baguette en profite pour accroître son avance en tête du classement provisoire du Championnat, totalisant 28 points d’avance sur son dauphin, l’anglais James Walker, qui s’est classé sixième de cette première course.

Leader de bout en bout, Jon Lancaster qui roule avec le Comtec Racing remporte ainsi sa première victoire en World Séries Renault. Mais pour cela, le Britannique a été obligé de contenir les nombreuses attaques de Bertrand Baguette (International Draco Racing), bien décidé à lui ravir la première position, mais en vain. Les deux hommes précèdent à l’arrivée Jaime Alguerusuari (Carlin Motorsport).
 
En raison de la forte chaleur, la durée des courses est réduite à 35 minutes plus un tour, au lieu de 44 minutes plus un tour.

Profitant du principe de la grille inversee, Jon Lancaster se place en pole position devant Chris Van der Drift (Epsilon Euskadi), Dani Clos (Epsilon Euskadi) et Guillaume Moreau (KMP Group – SG Formula).

Jon Lancaster vire en tête devant Guillaume Moreau et Bertrand Baguette, surgit de la troisième ligne. Le départ est mouvementé, avec Chris Van der Drift et Dani Clos qui se touchent, forçant Oliver Turvey (Carlin Motorsport) à passer hors-piste. Turvey pointe 9e, Clos 14e tandis que Van der Drift abandonne. Jon Lancaster boucle donc le premier tour en tête, devant Bertrand Baguette.

Le Belge prend en effet l’ascendant sur Guillaume Moreau dans la ligne droite des stands. Suite à un accrochage entre Daniel Ricciardo (Tech 1 Racing) et Julian Leal (Prema Powerteam) la voiture de sécurité entre alors en piste au cours du deuxième tour.

Jon Lancaster conserve sa première position au restart, mais Bertrand Baguette se montre très incisif et pressant. Les deux hommes ne parviennent pas à s’évader ainsi Guillaume Moreau, Charles Pic (Tech 1 Racing), Jaime Alguersuari, Pasquale DiSabatino (RC Motorsport) et Miguel Molina (Ultimate Motorsport) reviennent au contact. Miguel Molina quitte se groupe en se loupant à un freinage, en tentant de déborder DiSabatino. L’Espagnol chute  immédiatement dans le classement et se retrouve au 14e rang.

L’explication est de plus en plus indécise. Jon Lancaster contient comme il peut Bertrand Baguette, Guillaume Moreau fait tout son possible pour ne pas se laisser déborder par Charles Pic.

 Quant à Jaime Alguersuari et à Pasquale DiSabatino, les deux pilotes ne se laissent pas impressionner par Marco Barba (International  Racing). Charles Pic est le premier à faire évoluer la situation en débordant Guillaume Moreau, mais ce dernier lui rend immédiatement la monnaie de sa pièce. Jaime Alguersuari en profite et dépasse Charles Pic pour le gain de la 4e place. Il s’attaque ensuite à Guillaume Moreau et passe 3e. Au même instant Marco Barba déborde Pasquale diSabatino et pointe 6e.

À dix minutes de l’arrivée, la voiture de sécurité rentre de nouveau en piste pour dégager les monoplaces de Daniil Move, Oliver Turvey et Pasquale DiSabatino encastrées à l’épingle.

Lancaster reste devant au restart, mais au sein du peloton, les dépassements sont incessants. James Walker remonte au 6e rang et Charles Pic réalise un bon coup en réussissant in extrémis à doubler un  pourtant très brillant Guillaume Moreau, pour le gain de la 4e place.

Finalement, Jon Lancaster,  âgé de 20 ans, ne se laisse nullement impressionner et remporte son tout premier succès dans la discipline prècèdant finalement Bertrand Baguette, Jaime Alguersuari, Charles Pic et Guillaume Moreau, magnifique cinquième, lui qui redécouvre depuis  le meeting de Silverstone la WSR et le pilotage d’une monoplace aprés deux années  ou il a conduit une Corvette du Team LAA (Luc Alphand Aventures). D’abord en LMS puis au début de l’actuelle saison, en GT FIA.

Comme on l’imagine, c’est un Jon Lancaster, heureux qui racontait sa course :

« Cela a été très compliqué. Au début j’ai pris une toute petite avance, mais ils sont revenus très fort. Je me suis vraiment appliqué pour ne pas laisser Bertrand Baguette passer. Nous progressons à chaque course, au Mans je ne suis pas passé loin de la victoire… aujourd’hui c’est fait, c’est super. »

De son côté Bertrand Baguette, poursuivait :

« J’avais une très bonne voiture. J’ai débordé Guillaume Moreau, mais impossible de passer Jon. Il a bien joué et je me suis toujours retrouvé à l’extérieur au bout de la ligne droite des stands. Cependant pour moi c’était important de marquer les points de la deuxième place pour creuser l’écart au Championnat. Mission accomplie »

Jaime Alguersuari enfin, concluait : 

« Nous progressons course après course, la voiture est de mieux en mieux. Je suis content de ce nouveau podium. Pour la deuxième course, nous partirons en pole, avec un train de pneus neufs. Tout est réuni pour l’emporter. »

Gilles Gaignault
Photos : WSR

Le classement de la course

1. Jon Lancaster (Comtec) : 36’45"926
2. Bertrand Baguette (Draco) à  0"568
3. Jaime Alguersuari (Carlin) à 1"110
4. Charles Pic (Tech 1) à 1"444
5. Guillaume Moreau (KMP- SG) à  2"142
6. James Walker (P1) à 4"606
7. Miguel Molina (Ultimate) à  5"240
8. Fairuz Fauzy (Fortec) à 6"686
9. Sten Pentus (Fortec) à 7"710
10. Filip Salaquarda (Prema) à 10"832
11 – Greg Mansell  (Ultimate) à 10"990
12 – Anton Nebilitskiy (KMP – SG) à 12"622
13 – Federico Leo (Pons) à 13"464
14 – Pasquale Di Sabatino (RC) à 13"850
15 – Marcos Martinez (Pons) à 16"010
16 – Alvaro Barba (Draco)  à 19"530
17 – Alberto Valerio (Comtec) à 41"638

Tour le plus rapide : Charles Pic  en 1’34"834

Abandons
Michael Herck
Daniil Move
Oliver Turvey
Dani Clos
Daniel Ricciardo
Chris Van der Drift

Le classement provisoire du Championnat

1.Baguette : 104 points – 2.Walker : 76 points – 3.Martinez : 73 points – 4.Turvey : 64 points.

WSR

About Author

admin

Leave a Reply