VOLKSWAGEN DEVIENT PROPRIETAIRE DE …. PORSCHE !

 

Après plusieurs mois d’une sacrée partie de bras de fer, d’une bataille acharnée, Volkswagen a fait main basse sur la firme Porsche …

Et gagné ainsi !!

David une nouvelle fois s’est défait de …Goliath

En effet, alors que l’on pensait à l’inverse au début du printemps, c’est finalement le contraire qui s’est incroyablement produit !

Entre temps, la crise économique et financière est passée par là et la situation s’est subitement retournée à l’avantage du fabricant généraliste

Lequel, outre VW, Audi, SEAT et Skoda va ainsi ajouter dans son escarcelle une nouvelle marque, la prestigieuse entreprise de Stuttgart.

Ce rachat par la firme de Wolfsburg marque aussi le départ de Wendelin Wiedeking de son poste de Président sur un constat d’échec !

Pour celui qui était outre –Rhin considéré comme l’un des patrons les plus respectés, c’est hélas la fin d’un rêve…

Une formidable aventure commencée il y a maintenant seize ans, depuis qu’il avait pris les reines de Porsche en 1993. A l’époque, la marque de bolides sportifs était au bord du gouffre et de la faillite et Porsche semble condamné à devoir passer sous la coupe d’un des géants de l’automobile.

Mais Wendelin Wiedeking réussit son pari. Il parvient en quelques années à redresser son entreprise.

Et plus spectaculaire, il parvient à faire de la firme de Stuttgart, le fabricant le plus rentable au monde !!!

LA ROUE TOURNE, TOURNE VITE, TRES VITE…

Malheureusement, son appétit qui l’a poussé à tenter d’acquérir le groupe VW, quinze fois plus gros, a brutalement ravivé les tensions familiales et a fini par faire perdre très vite son indépendance à  Porsche.

C’est par contre une formidable victoire pour Ferdinand Piech, l’actuel Président du Conseil de surveillance de VW et petit fils  d’un certain … Ferdinand Porsche !

Il est vrai que Piech disposait d’un atout de taille non négligeable : Une excellente situation financière de son groupe alors que Porsche  devait avoir recours à des lignes de crédit pour s’offrir VW…

N’oublions pas que Stuttgart  était confronté à une dette colossalle atteignant les…  dix milliards d’€ !!!

Soit, une somme astronomique

Toutefois, celui qui touchait annuellement la modique somme de…  quatre vingt millions d’€ de revenus  va toucher une fort belle enveloppe !

On parle d’un chèque dont le montant est déjà fixé à ….CINQUANTE millions d’€

De quoi oublier sa rancoeur !!!

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs

Les usines Porsche à Stuttgart

Les usines VW à Wolfsburg

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply