WTCC : Alain Menu et Chevrolet en pole à Brands Hatch

 

 
Décidemment, Brands Hatch est bien le circuit fétiche du pilote Suisse Alain Menu !

En effet, maintes fois victorieux sur le tracé du Kent et comme en 2007, le pilote de l’équipe Chevrolet  a profité d’une voiture allégée – avec très peu de lest contrairement aux SEAT et BMW –  pour signer une nouvelle pole position samedi à Brands Hatch.

Et cette séance chronométrée a été payante pour les Chevrolet’ boys puisque c’est son coéquipier l’Anglais Rob Huff  qui sera à ses côtés en première ligne !

Les deux hommes du Team Chevrolet précédent l’ancien triple Champion du Monde, le britannique de Jersey, Andy Priaulx le meilleur des pilotes BMW.

Ce dimanche, Alain Menu tentera de glaner sa … 11e victoire à Brands Hatch.

Exception  faite du Champion du Monde et actuel leader du Championnat 2009, le Français Yvan Muller qui n’est curieusement pas parvenu à passé la Q1, la logique a été respectée, samedi, lors des qualifications.

Sur ce circuit vallonné sinueux et tourmenté à souhait les Chevrolet ont pu profiter de  l’avantage de poids pour hisser deux de leurs trois voitures en première ligne.

Mais ce n’est que lors de leur dernier tour chronométré, qu’Alain Menu et Robert Huff ont réussis à souffler la pole et la première ligne aux  pilotes BMW Andy Priaulx et Augusto Farfus.

En réalisant 1’33’’521, Alain Menu récupérait cette pole :

« C’est un très bon endroit pour partir en pole position. La voiture était bonne et j’ai fait un très bon tour. Mon objectif était de rouler calmement en Q1 pour être sûr d’être en Q2. Mon premier tour en Q2 n’était pas terrible car j’ai freiné trop tard à Druids. La piste était très glissante, comme je ne l’ai jamais vue à Brands Hatch ».

Dans ‘’ son jardin’’ de Brands Hatch,  le Suisse visera ce dimanche de remporter un onzième succès après ses sept victoires notamment obtenues dans le Championnat britannique des voitures de tourisme (BTCC) sans oublier ses trois victoires en WTCC au cours des trois dernières années.

Mais Menu devra batailler ferme pour contenir les deux furieux qui le suivent, Rob Huff et Andy Priaulx !

Les deux Anglais devant un public tout acquis auront effectivement à cœur de doubler Menu pour s’offrir une victoire à domicile.

Rob Huff précise :

« J’ai fait le meilleur tour possible et j’ai tiré le maximum de la voiture. Je suis heureux d’avoir mon coéquipier à côté de moi pour le départ plutôt que quelqu’un d’autre. L’année dernière, la victoire m’a été volée et je vais essayer de rétablir la situation mais avec sachant qu’Alain (Menu) est devant, on va jouer la course d’équipe ».

Et Andy, d’ajouter : 

« Je suis ravi d’être la meilleure BMW car je ne pouvais pas viser mieux. Ça a été une séance difficile et les temps étaient très serrés. La piste n’a cessé de changer durant toute la séance jusqu’à la toute fin. Si je jouais pour le championnat, je vous dirais que je m’appliquerais à terminer la course mais cette fois, les points ne m’intéressent pas, je veux la victoire ».

Mais il ne faudrait pas oublier et négliger deux autres pilotes … Farfus  actuellement troisième à quinze points, du classement général provisoire, le seul des hommes de BMW encore en lice pour le titre mondial et Tarquini le Vice champion du Monde et actuellement en … seconde position à … quatorze points derrière son ami équipier et leader, Yvan Muller !

 

Respectivement quatrième et cinquième sur la grille de départ, le Brésilien Augusto Farfus (BMW) et l’Italien Gabriele Tarquini (Seat Léon TDI)  tacheront de réaliser la bonne opération au Championnat du Monde puisque le leader Yvan Muller (Seat Léon TDI) n’est pas parvenu curieusement à passé la Q1.

Le pilote Alsacien n’a pourtant été devancé par son coéquipier Gabriele Tarquini que de 72 centièmes !!!

Ce qui faisait dire au patron de l’équipe SEAT, Jaime Puig :

« Cela va nous apporter de l’émotion pour la course. Brands Hatch est un des circuits qui ne favorisent pas les TDI. En plus, les Chevrolet sont plus légères donc il sera dur d’aller les chercher »

Cette séance de qualification a d’autre part  réservé quelques surprises inattendues.

A commencer par  la superbe prestation  du jeune pilote Hongrois Norbert Michelisz  à qui SEAT  à confiée une auto.

Vainqueur de la SEAT Eurocup à Porto, le Hongrois s’est vu en guise de récompense offrir de piloter en WTCC, ce week-end !

Et il a crevé le devant de la scène en réalisant un réel exploit de se hisser en Q2.

Ce dimanche, il s’élancera en … cinquième ligne occupant une inattendue dixième position sur la grille, se retrouvant  tout simplement devant le … Champion du Monde et leader du Championnat millésime 2009, Yvan Muller…

Un rêve pour Michelisz…

« Je suis tellement content. C’est génial d’avoir une chance de courir en WTCC à Brands Hatch car c’est un de mes circuits favoris. J’ai fait mes premiers tests avec l’équipe lundi à Barcelone et depuis, tout s’est passé comme dans un rêve. Je pensais que la 15e place était possible en qualification et que peut-être, j’arriverais à faire un Top 10. Lors de la course, je vais m’appliquer à passer le premier virage sans encombre mais je pense que la voiture vaut un top 8. »

De son côté le pilote Suédois Robert Dahlgren qui effectue ‘’une visite’’, une pige avec l’équipe Volvo, habituellement inscrite dans le Championnat Suédois des voitures de tourisme (STCC) n’est pas lui non plus non passé inaperçu !

Et il n’a pas été loin de parvenir à un véritable exploit…

Pour sa première course de l’année en WTCC, le pilote Volvo, longtemps troisième de la Q1 et ce malgré une voiture pourtant lestée de … 40 kilos a réussi finalement à se classer 13e. Pas mal pour un … visiteur peu habitué au rythme endiablé du WTCC.

Gilles Gaignault
Photos : WTCC

 

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply