F1 : Jacques Villeneuve envisage de revenir en Grand Prix

 

Présent dans les paddocks à l’occasion de plusieurs Grands Prix cette année cette saison, l’ancien Champion du Monde de F1 en 1997 à Jerez avec Williams-Renault, le Canadien  Jacques  Villeneuve, pourrait effectuer son retour

C’est ce qu’il vient de déclarer à nos amis du magazine Italien Autosprint

« Maintenant avec l’interdiction faite par le règlement des essais  privés, les pilotes expérimentés deviennent intéressants et utiles. Je ne peux pas dire ce qui va se passer, mais je suis avant tout pilote et j’en serais toujours un. C’est la raison pour laquelle je me verrais bien en Formule 1 et je vais essayer de revenir en GP »


 
Pour la petite histoire, Jacques Villeneuve a débuté en GP en 1996 avec le Team Williams-Renault ou il restera trois saisons. Après avoir remporté les prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis en 1995 et le Championnat Indycar (CART à l’époque).

En 1999, il rejoint la nouvelle écurie BAR  Supertec laquelle devient l’année suivante BAR Honda. Il quitte cette équipe fin 2003 pour s’offrir une année sabbatique en 2004. En fin d’année, il est appelé par Renault pour remplacer Jarno Trulli.

Il signe avec Sauber – BMW en 2005. Team dont il est finalement  définitivement écarté en cours de saison, à l’été 2006 au lendemain du GP de Hongrie ou il a été remplacé par le jeune Polonais Robert Kubica

Depuis en 2007 et 2008, il a participé aux 24 Heures du Mans avec l’équipe Peugeot. Firme avec laquelle, il triomphe le 11 mai 2008 lors des 1000 km de Spa avec Nicolas Minassian et Marc Géne avant de finir un mois plus tard, second des 24 Heures du Mans

On l’a aussi vu aux USA en Nascar puis au Moyen Orient dans la série Speedcar.

Tout dernièrement en Europe, il a disputé les 12 Heures de Spa au volant d’une SEAT  associé à Pierre Yves Corthals et Marc Géne

Concernant cet éventuel ‘’ Come –back ‘’, le fils de l’inoubliable Gilles Villeneuve qui contrairement à Jacques n’a jamais été Champion du Monde  – finissant second en 1979, totalisant 47 points contre 51 à son équipier, le Sud-Africain Jody Scheckter  – a encore ajouté :

« Je pense que les F1 redeviendront plus sympas à conduire et ce en partie parce que les ravitaillements seront dorénavant  interdits. Les monoplaces glisseront plus sans aide électronique. Et de ce fait, le spectacle sera de bien meilleure qualité »

Et le Québéquois de conclure :

« Le facteur humain va davantage compter, comme c’était le cas autrefois. Le job ressemble plus à ce que j’ai connu à mes débuts. Quand j’ai abandonné les GP, conduire n’était plus drôle. Ou plutôt, piloter l’était encore, mais l’ambiance du milieu était mauvaise et s’était détériorée. Vous passiez du temps en compagnie de votre ingénieur mais au final, c’était les ordinateurs qui décidaient de vos réglages. Et les responsables te lâchaient : " Tais-toi et conduis".  Comme je suis le genre d’individu  qui dit toujours tout haut ce qu’il pense, la situation était devenue tendue et franchement difficile à vivre »

Comme on le voit, Jacques semble intéresser par un retour en Grand Prix. Et avec l’arrivée de trois nouvelles équipes, il pourrait bien finir par dénicher un baquet.

D’ailleurs son nom a déjà été évoqué par les responsables de la nouvelle écurie Américaine USF1 que tente de monter l’ancien journaliste Anglais, Peter Windsor

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs

La Speedcar à Dubaï

F1

About Author

admin

Leave a Reply