F1 ; Plus de Grand Prix du Japon à Shizuoka

 

La société Fuji International Speedway, qui accueillait en alternance le Grand Prix du Japon sur le circuit de Shizuoka avec le circuit de Suzuka, situé lui prés de Nagoya et propriété de Honda, vient d’indiquer qu’elle allait cesser de recevoir le Grand Prix de F1 du Japon !

Cette entreprise, filiale de  la firme Toyota justifie cette décision par la difficile conjoncture Internationale et la terrible crise économique qui sévit aujourd’hui à travers le monde :

« Pour ce qui est de la survie de notre entreprise, il est extrêmement difficile de continuer  de promouvoir cet événement  »

Victime de l’effondrement du marché automobile mondial,  la marque Toyota a connu à la fin du mois de mars  dernier, la toute première perte nette de son histoire et a d’ores et déjà constaté que sa situation allait hélas se poursuivre cette année.

Dans ces conditions, Akio Toyoda, le  tout nouveau PDG de la firme japonaise, a décidé de se pencher sur toutes les activités du groupe.

Le premier Grand Prix du Japon avait été couru le 24 octobre 1976 sur le circuit de Shizuoka qui s’appelait alors circuit du Mont Fuji en référence à la célèbre montagne située a coté de la piste.  Il avait vu la victoire de l’italo américain Mario Andretti au volant de sa Lotus Ford Cosworth. Le titre mondial revenant au pilote anglais James Hunt qui s’était classé troisième  avec la McLaren Ford Cosworth. Son plus sérieux rival l’autrichien Niki Lauda ayant renoncé dés le second tour sous une pluie diluvienne. Au Championnat, Hunt avec 69 points avait finalement devancé Lauda d’un infime P’tit point !

Un an plus tard, le GP avait été endeuillé par la mort d’un spectateur, fauché par la Ferrari du Canadien Gilles Villeneuve.

Cela avait entraîné son retrait du calendrier du Championnat du monde.

Le GP  du Japon avait retrouvé sa place au calendrier en 1987 et s’était d’abord disputée à Suzuka, jusqu’en 2006.

Il était revenu à Shizuoka il y a deux ans et il avait été décidé, à partir de cette année, de pratiquer l’alternance avec la piste de Suzuka.

Honda s’étant retiré des Grands Prix en début d’année, il n’est pas certain que la firme concurrente de Toyota  qui subit elle aussi la crise, veuille à nouveau financer l’organisation de ce GP du Japon !!!

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Asset

F1

About Author

admin

Leave a Reply