WTCC A PORTO : LA 100éme COURSE POUR LE BRESILIEN AUGUSTO FARFUS

 

 
Bien aidé par ses coéquipiers du Team BMW dont l’ancien triple Champion du Monde le Britannique Andy Priaulx, qui se sont volontairement effacés lors de la première manche suivant ainsi les instructions des dirigeants de BMW dont la seule et unique chance de récupérer la couronne mondiale se nomme Farfus, le jeune et talentueux Brésilien Augusto Farfus, n’a pas laissé passer cette chance !

Suite au ralentissement des autres pilotes de la firme Munichoise, Augusto avait fini huitième de la première course. Position qui lui offrait de s’élancer en pole lors de la seconde…

Farfus n’a pas gâché la situation inouïe et il a mené la  deuxième course de Porto de bout en bout, s’imposant finalement devant le leader du Championnat, le Français Yvan Muller qui en plaçant sa SEAT, en seconde position augmente encore son capital points et fait lui aussi une excellente affaire.

Et ce d’autant plus que son actuel dauphin son propre équipier Gabriele Tarquini victorieux de la première manche s’est bêtement et de sa faute accroché avec la Chevrolet de son compatriote Nicola Larini, gâchant  et ruinant ses chances et hypothéquant stupidement son rêve de titre mondial !!

Du coup, avec 80 points, Yvan Muller réalise la bonne opération et fait la bonne affaire, totalisant ce dimanche soir, quatorze unités d’avance sur Tarquini et quinze sur Farfus.

Logiquement au vu des résultats de la saison, le titre mondial ne devrait pas échapper à l’un de ses trois hommes car derrière le trou est fait, le quatrième le Suédois de chez SEAT Ryckard Ryddell, accusant… trente quatre points de retard…

Autant dire qu’il n’a plus aucune chance de briguer le titre suprême.

Programmé pour gagner.

Le scénario de la victoire d’Augusto Farfus était écrit dès la fin de la première course du week-end de Porto. Avec cette huitième place offerte sur un plateau par ses coéquipiers de BMW, le Brésilien était assuré de s’élancer en pole position lors de cette deuxième manche. Et Augusto Farfus n’a pas manqué l’occasion d’inscrire son nom au palmarès de l’épreuve pour la centième course de l’histoire du Championnat WTCC. Empochant en outre sa onzième victoire en WTCC, ce qui fait d’ailleurs de lui le pilote le plus capé !

Auteur d’un excellent départ, Farfus n’a plus jamais quitté cette position de leader jusqu’au drapeau à damiers et ce malgré une nouvelle suspension de course au drapeau rouge à deux tours de l’arrivée, suite à l’accident de la Chevrolet du Suisse Alain Menudécidemment épouvantablement malchanceux ce week end –, car poussé dans le décor par la BMW de Franz Engstler.

Menu a vécu un cauchemar lors des deux manches et était vraiment et décidément maudit ce week-end au Portugal.

Finalement outre le vainqueur irréprochable, le grand animateur de cette seconde course a été le Champion du Monde en titre et leader de l’édition en cours Yvan Muller, rapidement  remonté de la sixième place sur la grille à la seconde, lui aussi il est vrai bien aidé en fin de course par ses coéquipiers (Monteiro- Géne et Ryddell)

Autoritaire au départ avec le pilote Chevrolet Nicola Larini, l’Alsacien a successivement dépassé ses coéquipiers chez Seat. D’abord Tiago Monteiro qui s’éffaçait puis quelques tours plus tard Jordi Gene et enfin à deux tours du but, Rickard Rydell.  Pour finir à cette superbe seconde place synonyme de huit nouveaux points.

A l’arrivée, Augusto Farfus laissait éclater sa joie :

 « Décrocher la victoire dans la 100e course du championnat signifie beaucoup pour moi. Sans le soutien de mes collègues de BMW, cela aurait été difficilement faisable. La pression était énorme dans la Course 2 mais je suis resté serein malgré les nombreux incidents. Grâce à ce résultat, nous n’avons pas perdu trop de terrain au championnat Pilotes. Un grand merci aux autres pilotes BMW ».

Quant au Français Yvan Muller, il avait rallié Porto en tête du Championnat. Il quitte le Portugal, toujours au commandement  et lui aussi était radieux de ses deux courses :

« L’objectif était d’abord de marquer des points au championnat Constructeurs, ensuite d’en grappiller si possible quelques uns supplémentaires sur un plan personnel. Le résultat dépasse nos attentes, car avec nos ingénieurs, nous avons bien fait progresser les voitures entre les essais libres et les qualifications, qu’il était primordial de réussir. Ceux qui sont partis au milieu du peloton en savent quelque chose ! Sur un circuit aussi délicat, je n’ai pas cherché à jouer avec le feu, ni quand j’étais 3e derrière Rob Huff, ni 2e derrière Farfus. L’instant décisif a probablement été au second virage de la deuxième course, lorsque j’ai pu prendre l’avantage sur Nicola Larini. Et enfin, je voudrais aussi remercier mes équipiers pour leur bel esprit sportif  ».

Quant au seul pilote Chevrolet rescapé, Rob Huff lui il déclarait :

«  Je quitte Porto avec 11 points, c’est toujours bon à prendre. J’étais content d’être sur le podium de la Course 1, devant Nick Reilly et toute l’équipe. Mais ce fut un week-end difficile car il n’y avait pas grand chose à faire contre les SEAT. Elles paraissaient avoir bien plus de puissance que les autres voitures. Dans la Course 2, j’ai couru pour récolter quelques points ».

Le prochain rendez-vous aura lieu dans deux semaines à Brands Hatch en Angleterre

Gilles Gaignault

Photos : WTCC

Le classement de la seconde course

1 – Augusto Farfus (BMW 320si)  47’48 »304
2 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) à 2"295
3 – Rickard Rydell (Seat Leon Tdi) à 2"810
4 – Jordi Gene (Seat Leon Tdi) – Seat à 3"385
5 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à 3"970
6 – Robert Huff (Chevrolet Cruze) à 4"219
7 – Andy Priaulx (BMW 320si) à 4"583
8 – Jorg Muller (BMW 320si) à 5"064
9 – Stefano D’Aste (BMW 320si) à 6"428
10 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) à 7"584
11 – Franz Engstler (BMW 320si) à 9"201
12 – Tom Coronel (Seat Leon) à 13"290
13 – Felix Porteiro (BMW 320si) à 15"272
14 – Diego Pujo (Seat Leon) à 17"706
15 – James Thompson (Lada Priora) à 22"964
16 – Kristian Poulsen (BMW 320si) à 53"730
17 – Kirill Ladygin (Lada 110) à 1 tour

Tour le plus rapide : Augusto Farfus  en 2’11"045

Abandons

Alain Menu
Nicola Larini
Gabriele Tarquini
Mehdi Bennani
Tom Boardman

 

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply