WTCC à Brno : Succès de Zanardi et Hernandez mais Muller augmente son avance

 

L’ Italien Alessandro Zanardi a remporté la première course de Brno cependant que l’Espagnol  Sergio Hernandez triomphe dans la seconde offrant ainsi à l’équipe BMW une double victoire !

Mais un succès au gout mer car le meilleur des pilotes BMW, le Brésilien Augusto Farfus auteur de la pole rentre bredouille de Tchéquie ! Du coup le Champion du Monde Français, Yvan Muller qui occupe la tète du classement provisoire de l’actuel Championnat 2009, en profite et augmente son capital points, grâce à une huitième place lors de la première manche et la seconde dans la deuxième course.

 En fait, la course ou plutôt les courses se sont jouées dès le départ lancé de la première course.  Augusto Farfus occupait la pole devant son équipier chez BMW, Andy Priaulx. Mais à peine parti après quelques mètres seulement, le jeune Brésilien s’est subitement rabattu vers l’ancien triple Champion du Monde !

Du coup, les deux berlines Allemandes se sont percutés et sont sortis de la piste, embarquant dans cette malheureuse aventure les Chevrolet de Nicola Larini et de Rob Huff. Alors que la SEAT de Jordi Gené ne pouvait les éviter et a également été contrainte à l’abandon.

Le Vice champion du Monde, Gabriele Tarquini  parvenait lui in extrémis et de justesse  à éviter l’accrochage. Le pilote SEAT en profitait pour s’emparer du commandement précédant Alex Zanardi et un surprenant Yvan Muller, déjà revenu en tète de course et ce alors qu’il n’était pourtant que treizième sur la grille de départ !

Suivaient dans l’ordre Rickard Rydell, Tiago Monteiro, Sergio Hernandez, Stefano d’Aste et Tom Coronel.

Mais très vite, la voiture de sécurité faisait son entrée en piste pour dégager les voitures accidentées.

Le départ redonné, Alex Zanardi et Yvan Muller doublaient Gabriele Tarquini.

Les  pilotes SEAT se sont  alors également bagarrées. Gabriele Tarquini reprenant l’avantage sur Yvan Muller. Mais le Français, visiblement rencontrait un problème sur sa voiture  car il se faisait successivement dépasser par plusieurs  autres pilotes.

Devant, Zanardi parvenait à creuser l’écart sur les SEAT et  un autre pilote BMW, Jörg Müller enchaînait lui les dépassements jusqu’à remonter en seconde position. L’Allemand remontant même dans les roues de Zanardi au cours du dernier tour.

Mais le pilote Italien conservait sa première place et franchissait l’arrivée en vainqueur. Renouvelant ainsi sa victoire de l’an passé !!!

Décidemment l’ancien pilote de GP visiblement adore Brno…

A l’arrivée, Alex Zanardi devance Jörg Müller, Gabriele Tarquini, Rickard Rydell, Sergio Hernandez et Felix Porteiro.

De son coté en proie à des pépins mécaniques, Yvan Muller réussissait à conserver sa huitième place. Huitième place synonyme surtout  de pole-position pour la seconde course, 

Bizarrement la seconde course allait de nouveau être fatale aux leaders des différentes écuries BMW. Lesquelles visiblement se tirrent la bourre !!!

 
Et c’est l ‘Espagnol Sergio Hernandez qui triomphe remportant ainsi la toute première course de sa carrière. Il  devance les SEAT Leon TDI d’ Yvan Muller et de Tiago Monteiro.  Alors qu’ Alessandro Zanardi  a abandonné. Quant aux autres BMW, leurs pilotes se sont à nouveau sabordées.

Curieux dimanche pour la firme Bavaroise. Après le carnage de la  première course et la victoire d’ Alessandro Zanardi,  le surprenant Sergio Hernandez assure le doublé pour l’écurie allemande, lors de la  seconde course.

Résultats bizarres et tout à fait inattendus puisque les principaux leaders de l’équipe se sont mutuellement mis des bâtons dans les roues. Premières victimes de cette curieuse situation, Andy Priaulx et Augusto Farfus qui s’accrochent au départ de la course initiale

Mais le Britannique allait de nouveau être victime d’un pilote BMW subissant la ténacité étonnante de son propre coéquipier, Jörg Müller lors de la  seconde course

Plus rapide que son coéquipier depuis plusieurs tours, Priaulx dépasse alors l’ Allemand à l’extérieur de la ligne droite de départ mais ce dernier résiste jusqu’au virage, et l’emmène vers l’extérieur !

Résultat, bien placées en embuscade dans leurs pare choc,  les deux SEAT Leon TDI de Tarquini et Rydell en profitent pour les dépasser. Ils conserveront ces positions jusqu’au damier.

Jorg Müller bien qu’averti pour conduite dangereuse – bloquera  cependant son coéquipier britannique jusqu’à l’arrivée.

 Parti en pole position de cette deuxième course, Yvan Muller même s’il ne la gagne pas réalise une excellente opération au classement général du Championnat WTCC.

Certes Le pilote Alsacien n’est pas parvenu à conserver la tète, très rapidement dépassé par les BMW de Porteiro et Hernandez. Mais le Champion du Monde en titre, parvenait à prendre le meilleur sur Porteiro au cours du quatrième tour. Yvan réussissait à conserver cette seconde place laquelle lui permettait de récolter … huit précieux points à l’arrivée.

Sa première place  actuelle au Championnat du Monde était plus que menacée avant le week-end tchèque Farfus ne comptant que six points de retard en débarquant à Brno. Le Brésilien placé en pole, Yvan Muller avait tout à craindre…

Mais vu les circonstances, c’est tout compte fait lui qui ressort grand vainqueur des deux manches  Tchèques et repart et quitte Brno  toujours au commandement du Championnat WTCC et en ayant creusé l’écart !!!

Ce dimanche soir, Yvan Muller consolide sa place de leader, totalisant dix points d’avance sur  son dauphin  et propre équipier, le Vice champion du Monde en titre Gabriele Tarquini et douze sur le Brésilien Augusto Farfus.

Ce dernier grandissime favori des deux courses, a connu un week-end noir.  Mais il ne peut s’en pendre qu’à lui-même ! Car c’est bel et bien lui qui a fait la grosse faute au départ de la première course ! Dommage …

Farfus le regrettera peut être à l’automne prochain car il a bêtement laissé filé de précieux points. Lesquels pourraient bien lui manquer à l’heure des comptes à Macao…

 Le prochain rendez vous est fixé à Porto.

Yvan Muller très satisfait de son week-end racontait :

 « Si l’on m’avait dit, après les qualifications, que je repartirais de Brno avec 10 points d’avance au championnat, je ne l’aurais pas cru. Je voyais bien Augusto (Farfus) en marquer facilement15 dans le week-end. Les pilotes BMW nous font vraiment de jolis cadeaux ! Aux essais, je ne sais pas ce qui s’est passé, je n’ai jamais réussi à faire travailler mes pneus avant convenablement. Dans la 1e course, j’aurais pu monter sur le podium, mais il ne faut pas se plaindre, avec ensuite cette 2e place qui vaut largement une victoire. Nous étions à 7/10e des BMW en qualifications, et à 1’’ 6 dans la première course. Cela va probablement amener le bureau de la FIA à nous retirer du poids pour le Portugal.»

Quant à son complice, Gabriele Tarquini revenu à la seconde place au classement , il ajoutait :

« Notre rythme était loin de celui des BMW, et dans de telles conditions, je suis vraiment très satisfait de mes 3e et 5e places. Je pensais terminer 6e ou 7e au mieux. Nous avons eu de la réussite, c’est vrai, mais cela fait aussi partie du jeu. Il en fallait pour espérer marquer autant de points sur un tel circuit avec une voiture à traction avant ! »

Gilles Gaignault

Photos : Constructeurs

Le classement de la premièe course

1 – Alessandro Zanardi (BMW 320si) 11 tours
2 – Jorg Muller (BMW 320si) à 1”848
3 – Gabriele Tarquni (Seat Leon Tdi) à 4”831
4 – Rickard Rydell (Seat Leon Tdi)à 5”105
5 – Sergio Hernandez (BMW 320si) à 5”303
6 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à 7”250
7 – Felix Porteiro (BMW 320si) à 7”847
8 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) à 9”915
9 – Tom Coronel (Seat Leon) à 10”814
10 – Vito Postiglione (BMW 320si) à 11”022
11 – Franz Engstler (BMW 320si) à 12”916
12 – Tim Coronel (Seat Leon) à 14”150
13 – Tom Boardman (Seat Leon) à 17”692
14 – Jaap Van Lagen (Lada 110) à 20”200
15 – Kirill Ladygin (Lada 110) à 22”342
16 – Viktor Shapovalov (Lada 110) à 24”607
17 – Stefano D’Aste (BMW 320si) à 36”126

Tour le plus rapide : Andy Priaulx  – 2’10”622

Le classement de la seconde course

1 – Sergio Hernandez (BMW 320si)  10 tours
2 – Yvan Muller (Seat Leon Tdi) à 2”316
3 – Tiago Monteiro (Seat Leon Tdi) à  4”114
4 – Felix Porteiro (BMW 320si) à  4”280
5 – Gabriele Tarquini (Seat Leon Tdi)  à  7”232
6 – Rickard Rydell (Seat Leon Tdi) à 7”857
7 – Jorg Muller (BMW 320si) à  8”092
8 – Andy Priualx (BMW 320si)  à  8”852
9 – Tom Coronel (Seat Leon Tdi) à 10”369
10 – Vito Postiglione (BMW 320si) à 10”551
11 – Jordi Genè (Seat Leon Tdi) à 12”501
12 – Robert Huff (Chevrolet Cruze) à 16”026
13 – Nicola Larini (Chevrolet Cruze) à 17”624
14 – Franz Engstler (BMW 320si) à 18”456
15 – Stefano D’Aste (BMW 320si) à 19”352
16 – Tim Coronel (Seat Leon) à 19”916
17 – Kirill Ladygin (Lada 110) à 29”476
18 – Jaap Van Lagen (Lada 110) à 30”483
19 – Tom Boardman (Seat Leon) à 30”837
20 – Viktor Shapovalov (Lada 110) à 31”362
21 – Kristian Poulsen (BMW 320si) à 42”121

Tour le plus rapide : Sergio Hernandez  en 2’12”143

Le classement provisoire du Championnat WRCC 2009

1.Yvan Muller : 66 points – 2.Tarquini : 56 points – 3.Farfus : 54 points –  4.Jorg Muller : 41 points –  5.Rydell : 38 points – 6.Priaulx : 36 points – 7.Huff : 32 points – 8.Hernandez : 29 points –  9.Genè : 24 points – 10.Monteiro : 22 points – 11.Zanardi : 21 points – 12. Larini et Menu : 14 points – 14.Porteiro : 10 points 15.Engstler et Coronel : 5 points – 17.Cayrolle : 1 point

WTCC

About Author

gilles

Leave a Reply