24 Heures du Mans : Nouveau podium pour l’écurie OAK Racing

 

L’équipe OAK Racing termine pour la seconde année consécutive à une superbe troisième place de la catégorie LMP2 des 24 Heures du Mans avec la Pescarolo Mazda justement flanquée du numéro…24 !

Voiture que se partageaient les ‘’ gentlemen drivers ‘’ que sont Jacques Nicolet – Richard Hein et Jean-François Yvon, recruté tout spécialement pour sa très grande expérience de l’épreuve mancelle puisqu’il est de surcroit Sarthois.

Ce trio de passionnés a mené une course solide, intelligente et sans faute. Ce résultat est un très beau cadeau pour tous les membres de l’équipe qui ont travaillé sans relâche depuis le début de l’année ainsi que pour tous les partenaires et supporters, sans oublier Mazda USA, Mazda France et Dunlop.

François Sicard, le Team Manager, était très satisfait de ce nouveau résultat qui confirme que le Team OAK crée par Jacques Nicolet est en deux ans parvenu aux niveaux des meilleurs équipes d’endurance

Interrogé peu après la fin des deux tours d’horloge, l’ami Sicard déclare :

« Je suis très heureux pour toute l’équipe. Nous avons vécu un hiver très chargé car les partenariats avec Mazda et Dunlop ont été confirmés assez tard. Il nous a fallu adapter les deux châssis Pescarolo au moteur Mazda, puis à la nouvelle aéro ce qui a représenté un programme très conséquent. Faire un podium au Mans après celui de Spa en mai est exceptionnel et démontre la qualité d’OAK Racing, de son personnel et de ses partenaires techniques »

Mais si la 24 a apporté bien des satisfactions, qu’en est ‘il de la seconde voiture, contrainte elle, hélas malheureusement à l’abandon ?

François Sicard, nous explique la mésaventure de la 35 :

« Nous pouvions penser que ce serait l’équipage des ‘‘jeunes’’ de cette 35 qui finirait sur le podium. Curieusement, ils ont rencontrés pas mal de soucis techniques tout au long de la course et ont dû abandonner en début de matinée à 8h30 dimanche matin. Néanmoins, c’est absolument génial que ce soit l’équipage des gentlemen drivers qui monte sur le podium car ils ont fait un sans faute en suivant parfaitement les consignes de course. Le Mans 2009 est la quatrième participation de l’équipe et faire deux podiums d’affilée confirme le sérieux et le professionnalisme de l’équipe. Ce résultat est très prometteur pour la suite de la saison. »

 Mais laissons la parole au ‘’ boss ‘’ propriétaire de cette équipe OAK et brillant troisième de la catégorie LMP2, Jacques Nicolet :

« Ce podium est tout simplement fantastique, c’est un rêve de gamin qui se réalise. Je suis fier pour toute l’équipe et cela récompense l’énorme travail entrepris avec Pescarolo Sport, Mazda et Dunlop pendant l’hiver. Nous sommes une équipe privée et la mise en place du programme 2009 a représenté une grande responsabilité vis-à-vis des pilotes et de nos partenaires. Je suis enchanté que notre équipe ait pu permettre à une Pescarolo de terminer sur le podium, avec un moteur Mazda, des pneus Dunlop et des pilotes passionnés, d’un certain âge peut-être, mais qui ont toujours la pêche. »

Incroyable Jacques Nicolet !

Homme d’affaires la semaine, il rejoint le week-end les circuits, toujours accompagné par sa femme, la dynamique Sylvie Nicolet  en charge de la communication du Team et parfois les deux adolescents viennent eux aussi, voir Papa courir.

Non content de rouler en LMP2 ici au Mans mais aussi en LMS, l’ami Jacques se… chauffe en participant régulièrement aux courses du Championnat CER. Lesquelles se disputent en lever de rideau des manches LMS …

C’est dire la folle passion qui anime Jacques Nicolet !  Qui jongle donc en permanence entre ses deux volants et va et vient de paddock en paddock !!!

Son fidèle équipier Richard Hein, pas peu fier de finir sur le podium de cette course mythique  et on le comprend raconte:

« Notre objectif a toujours été de terminer la course. Nous sommes venus ici avec beaucoup d’ambition tout en voulant se faire plaisir. OAK Racing, Mazda et Dunlop nous ont donné une voiture fiable qui nous a permis de franchir la ligne d’arrivée sans encombre. »

Qu’ajouter après de tels propos plein d’humilité et autant de simplicité ?

Alors, laissons la conclusion au ‘’ pigiste ‘’ de luxe, Jean-François Yvon :

« C’est super de faire cette troisième place. OAK Racing est une très belle écurie et tout le monde a beaucoup travaillé pour obtenir ce résultat. Le châssis a été parfait pendant toute la course, même dimanche matin, la voiture était encore très agréable à conduire. C’est un réel bonheur que de piloter dans cette écurie qui a une approche humaine absolument unique et une force de travail exceptionnelle. »

Quant à Thierry Guillemot, le jeune Président de Mazda France, lui il ne pouvait rêver mieux alors que le partenariat ave l’équipe OAK  ne fait que commencer cette année :

« C’est un immense bonheur et une grande satisfaction pour Mazda France et USA que de monter sur le podium des 24 Heures du Mans. L’équipe a préparé cette épreuve avec maturité et la gestion de la course a été intelligente. Un grand merci à toute l’équipe. Je souhaite également dédier ce résultat à la mémoire de Neil Warrior, Directeur des Relations Publiques de Mazda Europe, qui était parmi les passagers du vol AF447 au départ de Rio de Janeiro. »

Le mot de la fin, nous le laissons à John Doonan, responsable de la compétition de Mazda North America, à l’origine de l’engagement de Mazda en endurance en ALMS :

« Nous venons de vivre un moment très spécial et plein d’émotions pour Mazda. Nous ne sommes pas un géant de l’automobile et nos ressources sont limitées. Notre association avec Mazda France et OAK Racing est simplement fantastique et faire un podium dès notre première participation commune aux 24 Heures du Mans est tout simplement exceptionnel. Robert Davis et tout le management de Mazda North America sont de fervents supporters de notre programme de compétition; faire un tel résultat au Mans a une grande signification pour le groupe. »

Bien sur la fête aurait encore été plus elle si la seconde voiture avait pu terminer ces 24 Heures et renouveler ainsi son exploit – le podium – de 2008.

 Malheureusement, on le sait, elle devait abandonner après plus de dix sept  heures de course, suite à un problème moteur.

Ses pilotes n’ont pas démérités, loin de la

Ainsi Matthieu Lahaye :

« La course avait bien démarré pour nous. Nous étions dans le coup et le châssis était exceptionnel dans tous les virages rapides. Malheureusement, au petit matin nous avons commencé à avoir des soucis de moteur. Nous avions le potentiel pour monter à nouveau sur le podium et je suis confiant pour la suite de la saison. Nous sommes enchantés pour nos équipiers de la 24 qui nous succèdent sur le podium.»

Karim Ajlani  qui a remplacé Pierre Ragues cette année, parti lui tenter sa chance en LMP1 il a d’ailleurs non seulement terminé ces 24 Heures mais il finit à une belle dixième place au général – ajoute:

« Les mécaniciens ont fait un travail exceptionnel pour essayer de nous permettre de finir la course et je leur en suis très reconnaissant. Le Mans est vraiment difficile pour les hommes et pour le matériel. J’ai beaucoup appris pendant cette semaine, nous avons fait beaucoup de kilomètres, ce qui me sera bénéfique pour la suite. »

Quant au troisième larron, le sémillant Guillaume Moreau, lui il concluait :

« Nous étions compétitifs et la voiture est simplement fantastique à conduire, avec des appuis phénoménaux. L’équipe a été irréprochable pendant toute la semaine des 24 Heures. Je suis content d’avoir pu participer à cette aventure du Mans avec OAK Racing qui est une superbe équipe, sympa et très professionnelle. »

Comme on le voit cette équipe OAK est … une bande, un clan !

Lequel, sans faire de bruit, poursuit son irrésistible ascension vers les sommets de l’endurance.

Gilles Gaignault
Photos: Gilles Vitry – Patrick Martinoli

Le classement final de la catégorie LMP2:

1) #31 Team Essex  (Elgaard –Collard – Poulsen)  – Porsche RS Spider : 357 tours
2) #33 Speedy Racing  (Kane- Leuenberger- Pompidou) – Lola Judd : 343 tours
3) #24 OAK Racing (Nicolet – Hein – Yvon) – Pescarolo Mazda: 325 tours
4) #32 Team Barazi Epsilon (Barazi – Moseley- Bennett) – Zytek 07S: 306 tours

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply