24 Heures du Mans : Une page se tourne Place des Jacobins …

Le pesage de ces 77éme 24 Heures du Mans s’est terminé ce mardi en fin d’après-midi, peu avant 19 heures sur la traditionnelle Place des Jacobins

Laquelle était malheureusement utilisée pour la toute dernière fois. Car des la semaine prochaine, les bulldozers vont entrer en action afin de démolir le vieux théâtre, situé à l’entrée de la célèbre place et ce pour libérer le terrain, ce qui permettra de construire un complexe cinématographique géant !

C’est la raison pour laquelle l’habituel et sémillant speaker, Bruno Vandestick a accueilli la dernière écurie à passer aux vérifications techniques, l’équipe LAA  (Luc Alphand Aventures ) avec une certaine émotion, des trémolos dans la voix…

Laquelle en disait long sur l’importance de ce P’tit événement ! Qui restera dans l’histoire.

La journée avait débutée tôt ce mardi matin dés 8 heures 30’, avec le passage de la pléiade des Ferrari F430. Suivirent dans l’ordre, les Aston Martin  puis les Pescarolo –Mazda de l’équipe OAK, chère à Jacques Nicolet et les deux voitures du Team Pescarolo dont la Numéro 17, la Peugeot 908 HDi FAP qui passait à 11 Heures 20.

Dix minutes plus tard, c’était l’entrée en piste ou plutôt en scène des trois Peugeot 908 HDi FAP officielles. Malgré la pluie qui par intermittence et curieusement, rigoureusement comme la veille pour l’ouverture du pesage, arrosait copieusement les concurrents et la Place des Jacobins, la foule était assez importante, venue admirer les voitures Françaises.

Comme lundi pour découvrir les touts nouvelles Audi R15 qui défraient l’actualité et agacent sérieusement le staff Peugeot. Lequel considère que bien que les responsables techniques de l’ACO  aient déclarés après les réclamations, il y a plusieurs semaines de Peugeot mais ,aussi d’autres concurrents, que les voitures Allemandes étaient finalement bel et bien conformes !

En quittant le pesage, les hommes de Peugeot ,lâchaient :

«  Nous ferons le point sur cette affaire en soirée…»

Après les Peugeot, ce fut ensuite au tour des ‘’ vieilles ‘’ Audi, les brillantes R10, victorieuses ces dernières années et dorénavant vendues à un richissime homme d’affaires, Colin Kolles . Lequel les fait courir dans les courses du Championnat LMS (Le Mans Séries) et donc aux 24 Heures.

C’est à cet instant qu’on se rendit vraiment compte de la différence avec les toutes nouvelles R15, que les R10 paraissaient … démodées tant la différence était saississante !

Derrière, se pointèrent alors très encouragées, les Oreca avec quelques pilotes très applaudis comme Olivier Panis, Stéphane Ortelli et un certain … Bruno Senna, assailli par le public manceau qui visiblement n’a pas oublié son oncle de Champion, le regretté et inoubliable Ayrton !

Luc Alphand dans la célèbre émision de RMC, le Moscato Show en direct ds Jacobins

Les Corvette du Team LAA  concluaient cette ultime journée sur la Place des Jacobins ou la pluie redoublait après qu’un timide mais pale rayon de soleil ait vainement tenté d’inonder le site qui recevait pour la toute dernière fois le pesage des 24 Heures

Comme s’il avait voulu que ce jour qui restera dans l’histoire, comme le rappelait Stéphane Grégoire, se termine dans la joie et non sous des trombes d’eau…

Ainsi va la vie !

Le ciel en a hélas décidé autrement

Ce mercredi, à partir de 18 Heures, place aux premiers tours de roue.

Gilles Gaignault
Photos : Jean Christophe Taillefer- Jean Pierre Herlin – Jean Louis Choplin

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply