La Série FFSA VH à Croix en Ternois : Les anciennes ne perdent pas le Nord !

 

De tous temps le circuit nordiste de Croix-en-Ternois a donné lieu à des courses épiques,
émaillées de batailles acharnées. Le meeting historique de la Série FFSA n’a pas dérogé à la règle…

Trophée Maxi 1000 : Alpine contre Cooper.

Les turbulentes petites 1300 et 1000 cm3 du Trophée ont donné le coup d’envoi de la journée du dimanche, sur une piste copieusement arrosée par les averses matinales. Une première confrontation passionnante, riche de nombreux rebondissements du fait des conditions d’adhérence précaires. C’est d’abord Michel Frenoy (Cooper) qui tirait avantage de sa position de « poleman » pour s’échapper en tête devant l’Alpine de Maxime Lefebvre. Les
deux hommes finissaient par aller au contact, la Cooper perdant alors tous espoirs dans un tête-à-queue. Impérial, l’Amiénois à la Berlinette s’envolait ainsi vers sa première victoire devant l’autre Cooper de Thierry Thiefain (finalement contraint à l’abandon, lui aussi, sur panne d’embrayage), puis l’Alpine de son père James. Ultime coup de théâtre ; ce dernier, lâché par son moteur dans les dernières boucles, abandonnait la 2ème place au jeune Vincent Drouilleau (Audi 50), pourtant pénalisé par un «Drive-through».

L’après-midi, sous un soleil retrouvé, la seconde course allait être tout aussi captivante. Longtemps en tête, Thierry Thiefain pensait tenir sa revanche, surtout après la sortie de piste de l’autre Cooper de Michel Frenoy.
Mais c’était sans compter sur Maxime Lefebvre qui, après un départ prudent, rattrapait le leader pour doubler la mise… en dépit d’un bref tête-à-queue ! Comme le matin, Edmond Savelli imposait sa Honda S800 en 1000 cm3.

Classements : 1ère course : 1.M.Lefebvre (Alpine A110) – 2.Drouilleau (Audi 50) – 3.J.Lefebvre (Alpine A110) – 4.Frenoy (Cooper S) -5.Couche (Cooper S), etc.

2ème course : 1.M.Lefebvre – 2.Thiefain (Cooper) – 3.Couche
(Cooper) –  4.Drouilleau (Alfa Giulia) – 5.Cassina (NSU TT), etc.

Trophée Saloon Cars : Sous bonne Escort.

Avec les 300 ch de sa terrible Ford Escort RS et son joli coup de volant, le Normand Eric Sechaud a survolé la première des deux courses de Saloon Car. Derrière lui, Jean- Claude Basso (BMW 30 CSI) était solidement accroché à sa 2ème place, malgré un pont trop long pour le tracé de Croix-en-Ternois, avant de lâcher prise en fin de course face aux attaques de l’autre BMW d’Elie Dubelly.

Parti de la première ligne, celui-ci était revenu du fond du peloton après un départ complètement raté. Sur le fil, Francis Niel (Alfa 75) privait Patrick Andreoli (Porsche
911)
de la 4ème place.

Dans la seconde course, Claude Boissy relayait Eric Sechaud aux commandes de l’irrésistible Ford Escort avec une égale réussite, remportant ainsi son deuxième succès de la journée. Jean-Claude Basso s’accrochait un moment à la 2ème place avant de laisser à l’avantage à Patrick Andreoli, puis d’abandonner, pneus hors d’usage. Françis Niel complétait le podium avec son Alfa. Chez les « sixties », Gérard Camel faisait parler la puissance de sa Ford Falcon pour s’imposer le matin à l’Alfa Sprint de Francis Hermand, pourtant ralentie par une boîte défaillante. Antoine Ferbourg (BMW 2002) prenait le relais l’après-midi.

Classements : 1ère course : 1.Sechaud (Ford Escort RS) – 2.E.Dubelly (BMW 30 CSI) – 3.Basso (BMW 30 CSI) – 4.Niel (Alfa 75) – 5.Andreoli (Porsche 911), etc.

2ème course : 1.Boissy (Ford Escort RS) – 2.Andreoli (Porsche 911) – 3.Niel ;
G.Dubelly – Maurel (BMW 2002), etc.

Trophée Lotus : Les lauriers pour Odin.

Leader du Trophée, Pierre Brunetti semblait bien parti pour dominer son sujet dès la course du matin. Sur une piste encore humide, il s’emparait immédiatement du commandement,
mais partait à la faute dès le 2ème tour ! Sans doute une erreur de jeunesse de ce talentueux sexagénaire… Chritian Odin (en photo), qui n’en demandait pas tant, pouvait aller cueillir la victoire, non sans avoir été sérieusement malmené par Pierre Buffet. Malgré un passage dans le bac à graviers, celui-ci parvenait à sauver une 2ème place.

Dans la seconde course, après un départ éclair d’Alain Delarche, le doyen du Trophée, qui finira par sortir de la piste, Pierre Brunetti retrouvait sa position favorite en tête du turbulent peloton des Lotus. Malgré la menace constante d’Anthony Delhaye, le Parisien l’emportait finalement, alors que Pierre Buffet obtenait le gain de la 3ème place au terme d’une sévère empoignade avec Christian Odin, finalement déclaré vainqueur de l’étape nordiste au cumul des deux manches.

Classements : 1ère manche : 1.Odin – 2.Buffet – 3.Cane – 4.Delarche – 5.Clatot, etc.

2ème manche : 1.Brunetti – 2. Delhaye – 3.Buffet – 4.Odin – 5.Cane, etc.

Cumul : 1.Odin – 2.Buffet – 3.Cane, etc.

Le Groupe 1 : Le show Vauxhall.

Véritable épouvantail du Groupe 1, la Vauxhall Magnum de Claude Boissy a caracolé en tête de la course d’ouverture du Groupe 1, du premier au dernier tour. Survolé par le fait d’évoluer à domicile, le nordiste Stéphane Delecour (en photo) parvenait malgré tout à la tenir en respect dans les premiers virages, avant de s’installer définitivement à la 2ème place, avec une bonne marge de manoeuvre sur la Ford Capri de Patrick Bourguignon et les BMW 30 CSI de Michel Pincon et Daniel Villars. Parti en première ligne, le Normand Dominique Josquin (Rallye 3) perdait le bénéfice de son exploit des essais en partant en tête-à-queue au premier freinage.

S’ensuivait pour lui une solide remontée jusqu’à la 5ème place, juste devant le lauréat des 2000 cm3 ; Philippe Colin (Ford Escort). L’imbattable Vauxhall (ex Lafosse, de la grande époque du championnat Production) s’échappait pour une nouvelle démonstration en solitaire dans la course 2, pilotée cette fois par Alain Miran. Derrière l’Anglaise, Didier Gheza (BMW 30 CSI) préférait sagement se retirer, avec un moteur malade, laissant le soin à Stéphane
Delecour et Patrick Bourguigon de retrouver le chemin du podium.

Classements : 1ère course : 1.Boissy (Vauxhall Magnum) – 2.Delecour (Opel Commodore GSE) – 3.Bourguignon (Ford Capri 3L) – 4. Villars (BMW 30 CSI) – 5.Josquin (Rallye 3), etc.
 
2ème course : 1.Miran (Vauxhall Magnum) -2. Delecour – 3.Bourguignon – 4.Josquin – 5.Colin (Ford Escort RS), etc.

MAIS AUSSI…

Tout au long du week-end, la Smart Cup a tenu compagnie à la Série FFSA. Proposée par une organisation belge, elle regroupe deux versions de petites Smart spécialement préparées pour cet exercice : des 600 cm3 turbo de 95 ch et des 1000 cm3 turbo de 125 ch. Essentiellement constitué de pilotes belges, le plateau de Croix- en-Ternois regroupait également trois équipages français.

Les prochains rendez-vous :

Bien que la Série FFSA ne reprendra pas avant les 12-13 septembre à Charade, où les plateaux seront au grand complet, certains des Trophées et Challenges ne resteront pas inactifs d’ici là. Les Coupes de l’Age d’Or à Dijon (19-20 juin), LM Story au Mans (4-5 juillet) et le GP historique de Magny-Cours (11-12 juillet) fourniront autant d’occasions de retrouver certains d’entre eux.

Texte et photo : Jacques Furet

Sport

About Author

gilles

Leave a Reply