12 Heures de Spa : Koen Wauters offre la pole position à la KIA Pro_Cee’d Silhouette

 

 

La pole position pour les 12 Heures de Spa s’est jouée dans le dernier quart d’heure de la seconde séance qualificative quand Koen Wauters a réussi un coup d’anthologie, confirmant qu’il appartient désormais au gotha des pistards belges.

Le pilote de la KIA Pro_Cee’d n°17 s’est en effet adjugé la première place sur la grille aux dépens de Ruben Maes qui détenait le chrono de référence sur la BMW M3 n°3 depuis la première session.

Koen Wauters a ajouté une superbe touche de panache à a performance en tournant à… un millième de seconde du temps-pivot, bloquant le chrono à 2’27 »001 !

 

Tel n’était pas l’objectif de Frédéric Bouvy quand il s’est lancé dans un ultime run. Désireux surtout d’améliorer in extremis sa position dans la hiérarchie, le vainqueur 2008 a franchi la limite fatidique, tournant en 2’26 »973, soit exactement le même chrono que celui qu’avait signé Stéphane Lémeret, en matinée. Pour la Renault comme pour la Mazda, la sanction était identique : vingt places perdues sur la grille de départ, samedi à 15h00.

Une grille qui sera donc emmenée par la KIA de Wauters-Vanthoor-Vanhooydonk devant la BMW de Vanbellingen-Maes-Vandermaesen, l’Audi A4 de De Crem-Schroyen-Goossens et l’autre KIA confiée à Stéveny-Dockerill-Kane.

Peu en vue durant la session matinale, ces deux dernières voitures ont progressé d’un bond durant la séance session, Julien Schroyen et l’Anglais Steven Kane se chargeant de les placer à un rang conforme à leur potentiel. On soulignera également les belles performances d’Olivier Muytjens au volant de la seconde BMW de KS Motorsport et de Jérôme Thiry à nouveau très en vue sur la première Jaguar X-Type.

En classe S2, Grégory Servais a longtemps tenu le bon bout grâce à l’excellent chrono signé dans la séance matinale mais il a été in extremis dépassé par Maxime Soulet. La même mésaventure est arrivée à Jordi Gene, auteur d’un percutant 2’34 »940 sur la SEAT qu’il partage avec Jacques Villeneuve et Pierre-Yves Corthals.

mais là aussi Frédérique Jonckheere a inversé la tendance dans un ultime coup de rein pour installer la BMW M3 au premier rang de la classe T3.

Enfin, la Honda Civic R3 du Team Objectif 2.30 n’a pas raté ses débuts puisqu’aux mains de Benoît Galand, elle a devancé l’Alfa Romeo 156 de Michel Plennevaux considérée comme la référence cette saison en T2 tandis que la Mitsubishi de l’Australien Ross Zampatti s’est montré la plus véloce en T1.

A noter encore, sur la voiture placée en pole, que Jeffrey Vanhooydonk remplacera Kris Wauters aux côtés de Koen Wauters et Raf Vanthoor. L’explication est étonnante : les frères Wauters, piliers du groupe musical Clouseau, doivent donner un concert samedi soir aux Pays-Bas et la concordance de dates n’était pas apparue avant ce vendredi en raison d’un imbroglio au niveau des agendas.

Une solution a été rapidement trouvée : Kris quittera Francorchamps dès la fin de son épreuve en GT pour aller préparer ce show, Koen effectuera un double relais au volant de la KIA avant de mettre à son tour le cap sur la Hollande et le duo Raf Vanthoor-Jeffrey Vanhooydonk poursuivra la ronde… jusqu’au retour de Koen durant la nuit !!!

La grille de départ

1. Wauters-Vanthoor-Vanhooydonk (KIA Pro_Cee’d Silhouette)
2.27.001 ; 2. Vanbellingen-Maes-Vandermaesen (BMW M3 Silhouette) 2.27.051 ;
3. De Crem-Schroyen-Goossens (Audi A4 Silhouette) 2.27.168 ;
4. Stéveny-Dockerill-Kane (KIA Pro_Cee’d Silhouette) 2.27.410 ;
5. Moonens-Redant-Muytjens (BMW M3 Silhouette) 2.27.641 ;
6. Thiry-Cleynhens-Smits-Verbist (Jaguar X-Type Silhouette) 2.28.822 ;
7. Fumal-Soulet-Pulinx (Touring Cup) 2.34.222, 1ers en S2 ;
8. Servais-Fontaine-Reymond (Touring Cup) 2.34.665 ;
9. Qvick-Jonckheere-Merendino (BMW M3) 2.34.778, 1ers en T3 ;
10. Corthals-Gene-Villeneuve (SEAT Leon) 2.34.940 ;
11. Schmetz-Gomez-Gomez (Touring Cup) 2.35.066 ;
12. Latinne-Radermecker-Dussoliet (Touring Cup) 2.35.356 ;
13. Franchi-Warroquiers-Vannerum-Turco (Jaguar X-Type Silhouette) 2.35.575 ;
14. Rose-Leemhuis-Alford (Holden Commodore) 2.36.232, 1ers en T4 ;
15. Rosoux-Geoffroy-Chouvell (SEAT Leon) 2.36.449

22. André-De Vits-Galand (Honda Civic R3) 2.44.789, 1ers en T2

24. Bouvy-Kelders-Ickx (Renault Mégane Trophy) 2.27.417 (+ 20 places, passage sous le temps-pivot)

27. Lémeret-Dermont-Lambotte (Mazda RX8 Silhouette) 2.28.228 (+ 20 places, passage sous le temps-pivot)

43. Zampatti-Telling-Burton (Mitsubishi Colt RS) 3.03.740, 1ers en T1

Endurance

About Author

gilles

Leave a Reply