WTCC à Valencia : Tarquini offre la pole à SEAT

 

Surclassées et dominées lors de la dernière épreuve, le Grand Prix de Pau, les SEAT sur leur terre à Valencia ont enfin retrouvées leur superbe !

Gabriele Tarquini, le Vice champion du Monde en titre au volant de sa SEAT Léon a en effet décroché sur le fil la pole position ce samedi. Il arrache ainsi aussi sa première pole depuis 2007 !

Gabriele s’élancera donc en pole ce dimanche de la première course avec à ses cotes son équipier et ami le Champion du Monde, Yvan Muller, actuel leader du millésime 2009 qui partage ainsi la première ligne.

Le petit peloton jaune des SEAT était comme à l ‘habitude toujours très bien organisé. Calé dans l’aspiration, le Français Yvan Muller en a profité pour signer le meilleur temps dès le premier run de la Q2, en 1’44’’644. L’Alsacien a conservé ce meilleur chrono lors de la seconde sortie et le Champion du Monde imaginait que cet excellent temps suffirait. Mais au final c’est son pote Italien qui a raflé la mise, tournant un poil plus vite fixant son meilleur chrono à 1’44’’414.

Première pole position pour l’ancien pilote de F1 cette année et on l’a dit surtout première pole position depuis 2007  et  la sixième de sa carrière en WTCC.

Ravi, Gabriele lâchait :

« Ah, ça faisait longtemps ! Vous savez, nous les vieux, nous avons besoin de nous chauffer. J’étais très lent en Q1 et j’ai passé un autre train de pneu à la fin. La piste était glissante, il n’y avait pas beaucoup de grip et c’était facile de commettre une faute ».

Lui aussi fortement pénalisé au GP de Pau à la suite des agissements injustifiés de la FIA dont les commissaires techniques avaient brutalement à deux jours de l’épreuve paloise modifiés les ajustements règlementaires, lesquels avaient complètement asphyxié le moteur des SEAT Léon d’usine, Yvan Muller a également refait surface, à la faveur d’un correctif judicieux au règlement.

La pression de turbo relevée de 2.5 à 2.7 bar pour les SEAT officielles, le leader du Championnat du Monde a donc retrouvé les premiers rôles.

Et ce nouveau correctif a aussi servi ses équipier l’Espagnol Jordi Gené et le Portugais Tiago Monteiro.

Du coup SEAT place quatre de ses cinq hommes sur le deux premières lignes

Il faut  effectivement descendre au cinquième temps  pour trouver la seule BMW 320si qualifiée en Q2 et pilotée par le Brésilien Augusto Farfus, actuellement second au classement provisoire Mondial et qui concède seulement 0’’666 au poleman Gabriele Tarquini.

Suivent les Chevrolet et les autres SEAT, avec dans l’ordre le Suisse Alain Menu, le Hollandais Tom Coronel,  le Britannique Robert Huff, le Suédois Rickard Rydell et l’Italien Nicola Larini.

Sur leur terre devant leur public les SEAT n’ont pas tardes à laver l’affront de leur dernière sortie à Pau ou elles naviguaient dans le peloton des …pilotes privés, muselées par un règlement inadapté !!

Gilles Gaignault
Photos : Constucteurs

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply