Grand Scénic : Renault prend une nouvelle longueur d’avance

Le Renault Grand Scenic devant le Château de Behoust

 

Renault est l’un des rares constructeurs à offrir une gamme complète de monospaces. Gamme qu’il avait inaugurée avec précisément l’Espace. Ce dernier devait donner naissance à une large famille. A la suite de l‘Espace était donc lancé le Scénic, le premier monospace compact à apparaître sur le marché, bientôt suivi par des concurrents qui avaient pour nom Zafira, Touran… et plus récemment C4 Picasso.

Face à une telle concurrence, Renault se devait donc de réagir en vue de reconquérir une "légitime" première place. Et avec la sortie du nouveau Grand Scénic 7 places (que doit suivre un Scénic 5 places) la course à la tête semble bien repartie et ce, avec de solides arguments pour la marque au losange.

Depuis 1996, il s’est vendu… 3,3 millions de Scénic et cette nouvelle version saura sûrement remporter les suffrages d’une clientèle en majorité familiale.

Avec une longueur de 4,49 m, le Grand Scénic mesure 23 cm de plus que son prédécesseur, le Scénic II. Mais son équilibre esthétique n’est pas entamé grâce à une augmentation simultanée de l’empattement de 5 cm et du porte-à-faux arrière de 18 cm.

D’aspect extérieur sage, loin des audaces qu’avaient pu connaître certains modèles de la marque, il se distingue par un profil similaire à la précédente version mais avec une vitre de custode agrandie. Sept places se traduit par une troisième rangée de deux sièges indépendants escamotables individuellement sous le plancher. Leur assise est légèrement surélevée afin de permettre une meilleure vision aux passagers arrière. La manipulation de ces sièges s’effectue très aisément d’une seule main et en un seul mouvement. Le Grand Scénic conserve la même modularité à l’exception du recentrage des sièges de deuxième rang.

Comment s’effectue l’accès au troisième rang?

Tout simplement par le basculement de l’un des sièges latéraux de deuxième rang. Lorsque les sièges du milieu sont en position avancée, les deux sièges de la dernière rangée peuvent alors accueillir sans problème deux adultes. Bien que ce soient des fauteuils d’appoint (éviter les trop longs voyages) la place aux jambes a été améliorée en creusant un espace dans le plancher: finis les genoux qui remontent au menton!

En configuration sept places, le Grand Scénic offre le plus grand volume de coffre de sa catégorie puisqu’il peut passer de 752 litres à quelque 2 000 litres (2 063 exactement!) en modifiant la configuration des sièges. Les sièges de deuxième rang sont alors extraits. Et avec le dossier du siège passager avant rabattu, la longueur de chargement atteint 2,75 m. Donc aucun problème pour embarquer une armoire en kit de chez Ikea.

Autre point fort du Grand Scénic, les rangements! Ils sont pléthoriques puisqu’on n’en compte pas moins de 40 répartis dans tout l’habitacle, ce qui représente 92 litres: le record du marché!

Afin que chaque passager puisse recharger son appareil nomade, trois prises 12 V sont disponibles (console avant centrale, deuxième rangée et dans le coffre). Apprécié, le boîtier multimédia "Plug & Music" qui permet de raccorder un iPod ou tout autre lecteur MP3 ou une clé USB au système audio du véhicule.

Le nouveau Grand Scénic peut également recevoir une aide au stationnement sonore et visuelle couplée à une caméra de recul.

Côté navigation, le traditionnel système "maison" Carminat est proposé. Mais, innovation de taille, il est désormais possible d’opter pour le système TomTom (le plus vendu en France) pour moins de 500 euros. Toujours prêt à l’emploi, il est à poste fixe et ne peut donc pas être volé.

Côté conducteur on appréciera le volant réglable en hauteur et en profondeur ainsi que le tableau de bord à écran couleur très lisible et personnalisable.

Sous le capot, le Grand Scénic propose un choix de trois moteurs essence, un 1.6 l de 115 ch., un 2 l de 136 ch. et un 2 l turbo de 165 ch., et de deux moteurs Diesel, un 1.5 l de 100 ch. particulièrement économique avec une consommation de 5,3 litres aux 100 km et un 1.9 l de 120 ch. Ils sont couplés à des boîtes à 5 ou 6 vitesses et automatique à commandes à impulsions.

Les tarifs du Grand Scénic démarrent à 19.800 €, soit un supplément de 1.000 € seulement par rapport au Scénic II, et ce quelle que soit la version. Quatre niveaux d’équipements et quatre ambiances différentes sont au catalogue. Il est également bon de souligner que la qualité de fabrication est nette progression. De quoi donc combler les plus difficiles.

L’avis de Valérie

Jeune Maman de trois enfants, Valérie apprécie le nouveau Grand Scénic:

 il combine un comportement de berline et le plaisir de vie à bord d’un monospace. Les nombreux rangements permettent à chacun des enfants de se ménager son espace personnel. Il est très pratique pour faire les courses au supermarché (un seuil de chargement bas et un coffre astucieusement aménagé). Le Grand Scénic permet également, grâce à ses deux places de troisième rang de faire du ramassage d’enfants (pour un goûter d’anniversaire ou autre). Ce qui permet d’éviter de prendre un second véhicule : une autre façon de rouler citoyen(ne)!

Texte et photos : Gilles Gaignault et Olivier Thibaud

Sport

About Author

admin

Leave a Reply