WRC : Les Ford caracolent en tête au Rallye de Sardaigne

 

Troisièmes du classement général à l’issue de la première journée du Rallye de Sardaigne, Sébastien Loeb et Daniel Elena se retrouvent ainsi dans une position avantageuse !

Laquelle les dispensera de balayer la route pour leurs adversaires ce samedi. La journée a été hélas cependant plus difficile pour le second équipage du Team Citroën sport, Dani Sordo et Marc Marti, qui ne pointent qu’au 8e rang.

Pour cette première journée du  ‘’Rally Italia Sardinia’’, les concurrents mettaient le cap au sud. Constituée de trois spéciales, la boucle tracée autour de Budduso offrait un condensé de toutes les difficultés des chemins de terre sardes, avec des portions tantôt cassantes, tantôt rapides. Le temps chaud et sec augurait une journée difficile pour l’équipage ouvrant la route, qui devait balayer la couche de sable recouvrant le revêtement dur.

Sans autre alternative, Sébastien Loeb et Daniel Elena se livraient à fond, sans arrière-pensée. De retour au parc d’assistance d’Olbia après l’ES3, le bilan était  toutefois positif pour Sébastien :

« C’était très glissant et il fallait être très attentif lors des freinages. Nous ne comptons que 15 secondes de retard sur Latvala, c’est moins que ce que je redoutais. »

Malgré un meilleur temps dans Loelle 1 (ES2), Dani Sordo comptait plus d’une minute de retard sur le leader :

« Nous avons pris 30 secondes de pénalité avant même le départ de l’ES1 à cause d’un problème de capteur de turbo. Les deux premières spéciales se sont bien passées, mais nous avons perdu du temps dans l’ES3. Un choc avec une pierre placée sur la trajectoire a arraché le tuyau de la bombonne de l’amortisseur avant-droit, qui s’est vidé de son huile. »

Lors de l’assistance de trente minutes, les mécaniciens devaient également remplacer le berceau moteur et le triangle de suspension.  Dani reprenait malheureusement pour lui, la route avec trente secondes supplémentaires de pénalité.

Poursuivant sa course sur un rythme élevé, Sébastien Loeb signait le meilleur temps de l’ES5. Pourtant, le quintuple Champion du Monde décidait de lever le pied dans l’ultime spéciale de cette première étape :

« J’ai constaté que je ne parviendrais pas à me défaire de Hirvonen en étant premier sur la route. Même en attaquant, je ne parvenais pas à creuser l’écart. Après mûre réflexion, nous avons décidé de laisser quarante secondes d’avance à Latvala pour qu’il choisisse de rester en tête. Dans le même temps, Mikko s’est trompé dans ses calculs et il partira lui aussi devant moi demain. C’est un pari que d’être à 43’’ de Latvala ce soir, mais nous verrons dimanche si nous avons eu tort ou raison ! »

De son côté, Dani connaissait un après-midi plus serein :

 « Grâce au travail des mécaniciens à l’assistance j’ai retrouvé une C4 au top de sa forme. J’ai pu attaquer et signer de bons temps. Ma huitième place provisoire m’assure une bonne position sur la route pour la deuxième journée. Je vais continuer à pousser, car je pense que la 4e place est à notre portée. »

De son côté, le jeune Sébastien Ogier qui pilote l’une des trois Citroën du  » Junior Team  » et qui occupait une inespérée cinquième place a du renoncer dans l’épreuve spéciale 5, suspension cassée..

Gilles Gaignault
Photos : Constructeurs

Le classement provisoire après la première étape

1. Latvala-Anttila (Ford Focus) en 1.24’14”5
2. Hirvonen-Lehtinen (Ford Focus) à 39”8
3. Loeb-Elena (Citroën C4) à 42”8
4. P. Solberg-Mills (Citroën Xsara) à 46”4
5. Novikov-Moscatt (Citroën C4) à 1’04”7
6. H.Solberg-Menkerud (Ford Focus) à 1’08”2
7. Ostberg-Engan (Subaru Impreza) à 1’16”6
8. Sordo-Marti (Citroën C4) à 1’37”3
9. Wilson-Martin (Ford Focus) à 2’33”8s
10. Al Qassimi-Orr (Ford Focus) à 2’59”9

WRC

About Author

admin

Leave a Reply