WTCC : Au GP de Pau le safety car n’avait pas l’autorisation d’entrer en piste !

 

Selon   les reporters de la TV  Hollandaise ‘’Dutch TV channel RTL

‘’ le safety car qui est entré en collision avec la voiture du leader du Grand Prix de Pau, l’Allemand Franz Engstler  “ n’avait pas reçu l’autorisation de rejoindre la piste n’ayant pas le feu vert allumé à la sortie de la ligne des stands, n’y ayant pas été ni invité ni autoriser pas le directeur de course. Il devait simplement demeurer en stand-by prêt à intervenir  »

L’information est révélée ce lundi par nos confrères Hollandais et Allemands, choqués par l’extrême gravité des faits qui se sont déroulés dimanche à la fin du premier tour du GP de Pau, quatrième manche du Championnat du Monde des voitures de tourisme (WTCC)

Cette information a été révélée  » confidentiellement  »par un membre du club organisteur, l’ASA Basco Béarnais !

Un véritable scandale, le pilote – le responsable de la police paloise – selon nos informateurs au sein du club organisateur, ayant non seulement quitté les stands visiblement sans accord  et ayant d’autre part coupé la ligne blanche qui délimite la ligne des standslaquelle rejoint la piste quelques centaines de mètres plus loin- pour bifurquer en oblique vers la gauche et se retrouver en pleine piste, à la sortie de la grande courbe que la voiture de tête , la BMW du leader venait d’avaler à plus de … 230 km/h !

Inadmissible et proprement scandaleux !  Et carrément criminel…

Nous l’avons déjà écrit, nous n’osons penser ce qui se serait passé si un pilote avait effectué cette manœuvre prohibée et interdite !

Retrait de licence à vie ?

L’ancien triple Champion du Monde de la discipline le Britannique Andy Priaulx  n’est pas tendre lui non plus et il est très sévère et critique. Il le reconnaît ce lundi sur son website :

«  Je dois admettre que je n’ai jamais au cours de ma longue carrière assisté à un truc pareil aussi dément. Je suis d’ailleurs réellement chanceux de ne pas m’être trouvé devant à mener la course. C’est totalement insensé que le safety car ait franchi la ligne blanche séparant la piste de la ligne de raccordement, que le pilote ait commis une telle bévue. Il n’y avait aucune solution pour ce pauvre Franz de l’éviter et de le harponner. Quel drame pour lui qui menait ce GP de Pau, la première fois qu’il se trouvait au commandement et en tête d’une épreuve mondiale du WTCC »

Bref, ce GP de Pau aura été une succession de contrariété permanente, trois jours durant. Dommage car selon les observateurs bien informés, il se pourrait bien que ce soit le dernier en WTCC du moins. Lequel Championnat devrait voit la manche Française se disputer en 2010 sur le circuit … Bugatti au Mans !

Texte  : Gilles Gaignault

Photos : Gilles Gaignault et constructeur

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply