WTCC : A Pau la farce se poursuit : Neuf pilotes pénalisés !

 Andy Priaulx tout sourire aprés sa pole mais ce dimanche….

Ce dimanche matin, on a appris officiellement par un communiqué publié par la FIA, que :

«  Neuf pilotes parmi lesquels le poleman Andy Priaulx mais aussi le Champion du Monde en titre Yvan Muller et les trois pilotes du Team Chevrolet étaient pénalisés ! »

La farce continue donc et se poursuit dans la bonne ville du Roi Henri à quelques heures du Grand Prix de Pau !!!

 
La FIA a souhaité contrôler le régime des moteurs des voitures après la séance d’ essais qualificatifs ce qui explique donc que les voitures, TOUTES les voitures soient restées en parc fermé jusque très tard ce samedi soir, plusieurs heures après la fin de cette séance chronométrée

Neuf voitures ont été jugées non conformes et leurs chronos ont été annulés.

Yvan Muller, le Champion du Monde et leader actuel du Championnat en cours (SEAT)Andy Priaulx, l’ancien triple Champion du Monde et poleman (BMW)Sergio Hernandez (BMW) – Alain Menu, Rob Huff et Nicola Larini, les trois pilotes officiels de l’écurie ChevroletTom Coronel, auteur lui d’un très bon troisième temps au volant de sa SEAT ‘’ essence ‘’Félix Porteiro et Stefano d’Aste (BMW) sont donc tous pénalisés

Ce qui est grave c’est qu’en changeant les règles en permanence, c’est bien les commissaires techniques de la FIA qui créent le doute et perturbent le bon déroulement de ce Championnat du Monde des voitures de tourisme (WTCC)

Du coup, c’est le jeune Brésilien Augusto Farfus qui se retrouve en pole devant Jörg Müller et Franz Engstler. Ce sont les trois seuls pilotes du ‘’ Top 10 ‘’ qui n’ont pas été pénalisés !

Rob Huff s’élancera quatrième devant Andy Priaulx, Tom Coronel, Nicola Larini, Alain Menu, Félix Porteiro et Sergio Hernandez. Yvan Muller n’est plus que 21ème.

A noter que les pilotes peuvent faire appel de la décision et donc récupérer leur position initiale, mais alors ils risquent de perdre leurs résultats en course, si la pénalité venait à étre confirmée plus tard par l tribunal d’appel

Ce n’est pas la première polémique du week-end : Seat s’oppose à la FIA, qui a décidé  sans préalable ni surtout aucune concertation avec les Teams managerde de supprimer la tolérance accordée aux moteurs turbo. Leur pression a donc été diminuée et les quatre SEAT Leon officielles se sont qualifiées très loin.

Ce GP de Pau du coup est  peu sabordé et saboté !

Gilles Gaignault
Photos : WTCC et constructeurs

WTCC

About Author

admin

Leave a Reply