La passion de l'automobile
Flash Infos

Racecar à Dijon : Le succès est confirmé ! Noel et Derlot victorieux

Race-Car Dijon podium 1

 

Les  »Cow-Boys » du Racecar sur le premie podium de Dijon: Noël-Thiévin-Vandromme

Pour leurs grands débuts sur les circuits Français à Nogaro lors de la manche d’ouverture du Championnat de France FFSA,  les superbes Racecar,  la nouvelle discipline représentée en France et qui ressemble à s’y méprendre coté look, étrangement aux surpuissantes  Nascar  ‘’ made in US ’’ , avait connu un énorme succès populaire lors des Coupes de Pâques, en terre gersoise !

Succès renouvelé le week-end dernier pour leur seconde apparition en piste à l’occasion du second meeting FFSA, sur le tracé bourguignon de Dijon Prenois

Auteur de la pole devant Romain Thiévin et l’ancien brillant rallyman, François Delecour pour la première des deux manches qui s’est courue le samedi après midi, Sylvain Noel s’est finalement assez  facilement imposé, au terme des dix huit tours que comportait cette course. En effet, il devance sur la ligne son dauphin, Romain Thiévin de 9’’552 et le jeune ‘’ Gentlemen ‘’ Antoine Vandromme, dynamique patron de la réputée agence événementielle parisienne, Nyoma.

Lequel débute pourtant ‘ car ’’ Rookie ‘’  à 30 ans en sport automobile et qui complète ce premier  podium  en terre bourguignonne, devançant  finalement la féminine ex kartwoman,  la Stéphanoise, Carole Perrin.

Impliqué dés le départ – lancé - en pleine ligne droite, dans un accrochage avec l’albigeois  Bruno Cosin, qui s’était très légèrement déporté,  François Delecour,  tassé vers le rail droit, voyait ainsi après quelques centaines de mètres seulement, sa course déja hélas brutalement stopper !

A l’arrivée, Antoine Vandromme, ravi de ce premier podium en carrière nous racontait ‘’ Sa ‘’ première course :

« J’étais déjà bien content de ma sixième place obtenue lors des essais chronos. Mon but en course c’était de terminer meilleur des pilotes de la classe ‘’ open’’ Il me fallait donc surveiller la rapide Carole Perrin. J’ai pris u excellent départ bien calé dans la voiture qui me précédait, véritablement scotché. Miraculeusement je suis parvenu à éviter le schmilblick entre Cosin et Delecour qui s’est déroulé sous mes yeux devant mon capot. Je suis passé à 20 cm grace à un bon reflexe. En course, me trouvant devant Carole j’ai évité de commettre des erreurs tout au long des 18 tours. Mais je suis resté bien concentré ne commettant pas l’ombre d’une ‘’tite ‘’ faute. Finir premier indépendant ‘’open’’ et de plus sur le podium de la course c’est trop génial. Franchement cela fait plaisir. »

Une fois redescendu de ce tout premier podium, Antoine reprenait l’histoire de sa participation à ce Championnat :

«  Lorsque Hervé Guilpin a fait la pub pour ces bagnoles de rêve, j’ai de suite été attiré. Après un rapide test en février avec mon père et Philippe Gache qui prépare ses voitures (Rallyes-raid –Tour Auto –Tour de Corse historique) on a décidé de se lancer. J’apprécie énormément le look d’enfer des racecar. Il y a en plus des chevaux en pagaille, un bruit assourdissant. Conduire un tel engin, c’est phénoménal et fabuleux. Et piloter une telle bagnole, la boite en H, c’est franchement que du bonheur pour un amateur qui rêve de compétition. La racecar, c’est une voiture d’homme. Une auto gavée de chevaux qu’il faut brutaliser. Mais quel pied à son volant !! »

Comme dans plusieurs disciplines telles le GT FIA ou le GT FFSA, les  deux courses  se disputent à deux pilotes.  Les pilotes de notoriété classés dans la catégorie ‘’ élite ‘’   et les indépendants regroupés eux en ‘’ open ‘’

Dimanche, pour la seconde épreuve, c’est donc Renaud Derlot remplaçant Bernard Simmenauer – au volant de la Racecar du Graff, auteur lui aussi de la pole devant Lucas Lasserre de cette deuxième course et équipier de  Francis Canal, treizième la veille, qui s’élançait en tête de la meute lancée à ses trousses. Le très expérimenté Renaud Derlot l’emportait devant deux autres pilotes chevronnés : Philippe Gache l’équipier de Vandromme, second samedi et aussi et surtout un excellent François Delecour bien malchanceux la veille et qui ce dimanche rejoignait le podium grâce à sa belle course.

Gilles Gaignault
Photos : Racecar – Nyoma

François Delecour

Leave a Reply