F1 : La création du circuit de Flins : La polémique se poursuit

 

 

Ce jeudi Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat à l’Ecologie, s’est à son tour, tout comme – il y a quelques semaines, Jean Louis Borloo, Ministre lui de l’Ecologie et du développement durable –   présentée comme absolument contre le projet de la création d’un circuit Automobile sur le site de Flins-Les Mureaux !

Et ce samedi 16 Mai à 14 Heures une très grande manifestation est d’ailleurs prévue et organisée devant le Château de Versailles par les innombrable associations qui n’ont cessés ces derniers mois, de voir le jour

Dans un entretien accordé à nos confrères du Parisien- Aujourd’hui en France, Chantal Jouanno, explique les raisons qui l’amènent à être résolument contre et opposée à ce projet du circuit de Flins – Les Mureaux.

Qu’il nous soir permis de préciser que tout ce que déclare, Madame Jouanno, correspond rigoureusement à ce qu’ autonewsinfo.com, n’a cessé, depuis de longs mois d’évoquer !

Le Premier Ministre entouré notamment de Jean Louis Borloo et Chantal Jouanno

Mais laissons la parole à Madame Jouanno:

« Cela pose un énorme problème en termes d’environnement. Le terrain retenu pour accueillir ce projet est situé juste au dessus d’une nappe phréatique alimentant quotidiennement en eau potable, 600.000 personnes en région parisienne. C’est un champ stratégique en Ile de France. La construction d’un circuit de F1 à cet endroit supposerait donc de déplacer des points de captage ou d’imperméabiliser le circuit pour empêcher la pollution de l’eau en sous-sol. C’est très compliqué et cela posera inévitablement d’immenses difficultés »

Sans compter le cout !

Et la Secrétaire d’Etat à l’Ecologie, de poursuivre :

«  Je souligne simplement qu’à l’heure du Grenelle de l’environnement, il parait délicat de bâtir une telle infrastructure sur un terrain censé au départ accueillir de l’agriculture biologique. D’autant que le circuit verrait le jour à proximité d’une zone urbaine et cela poserait des problémes d’insonorisation aux riverains.»

Et, Chantal Jouanno de conclure :

«  N’ayant à ce jour aucune garantie en termes d’impact écologique et sanitaire, je ne veux pas sacrifier l’environnement ni l’intérêt des populations riveraines pour un circuit de F1. Rien n’est arbitré pour  l’instant. Donc, rien n’est lancé. Mais un projet aussi important ne pourra en aucun cas se faire sans autorisation gouvernementale  »

Voila qui nous ramène à notre analyse ou nous évoquions encore tout récemment  que ce projet était

 ‘’ dorénavant exclusivement un dossier politique ‘’

Nous ne reviendrons pas sur les autres motifs qui desservent Flins. Mais tout de même en cette période de très grave crise économique, comment le gouvernement – de droite – pourra t’il tolérer que le Conseil Général des Yvelines et son Président Pierre Bédierégalement de droite –  puisse investir autant d’argent public – plusieurs centaines de millions d’€  – et ce pour accueillir une fois l’an, le GP de France de F1 sport le plus friqué au monde – et qui ne laisse que des miettes à ses promoteurs. D’où les déficits successifs accumulés ces dernières années par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) à Magny cours… Laquelle a fini par jeter l’éponge !

Et, d’autre part, n’ayons pas peur de le rappeler :

Des années durant la droite a hurlé aux loups en reprochant au gouvernement de l’époque – de gauche –  ‘’ d’investir et d’engloutir des sommes astronomiques et vertigineuses ‘’ pour la création du circuit nivernais de Magny cours, fief des défunts Président et Premier Ministre, François Mitterrand et Pierre Bérégovoy !

Restons logiques. Le Président de la République et le Premier Ministre actuels, étant sensés être des hommes de ‘’ Bon sens ‘’, il parait surprenant qu’ils puissent supporter et défendre ce dossier

IN DE FEN DA BLE…

 

Mais la polémique ne fait que commencer…

Car, mercredi prochain 20 mai 2009, Tous les regards seront dorénavant également tournés vers la décision de la Cour de Cassation et concernant, Pierre Bédier, Président du Conseil Général des Yvelines et initiateur de ce projet.

Sous le coup d’une condamnation en appel, on saura ce jour-là, quel est l‘avenir politique de l’ancien Maire de Mantes la Jolie !

Si d’aventure comme le laisse supposer les rumeurs et autres indiscrétions, il venait à perdre son mandat et à voir sa carrière politique  » entre parenthèse  » pour plusieurs années, se retrouvant inéligible, pas sur que son successeur porte à bout de bras, cet épineux dossier…. du circuit automobile de Flins

En conclusion, nous vous livrons les paroles de Jean Louis Borloo, résolument contre le projet de Flins et qui ne s’en cache pas, ce mercredi  ou le Ministre du Développement durable, a reçu les collectifs de riverains opposés au projet de Flins :

«  L’Ile de France il faut la protéger, la verdir. Or ces terres ou se trouvent de nombreux captages d’eau se trouvent en zone inondable et étaient initialement destinées aux agriculteurs bios. Elles n’ont donc pas vocation à accueillir un circuit de GP »

Exactement tout ce qu’ autonewsinfo.com, ne cesse de clamer au fil des mois et des semaines !

 Alexandre Faro, l’avocat des associations a lâché :

« Jean Louis Borloo nous a dit clairement que tant qu’il sera là, le projet ne se fera pas"

D’ailleurs, tout récemment sur les ondes de RMC, dans l’émission ‘’ Les Grandes Gueules ‘’ nous avions expliqué toutes ces bonnes raisons qui font que nous sommes totalement contre ce projet stupide et ruineux pour parvenir déjà à le mettre en configuration, avant de penser aux travaux du circuit. Ce jour-la sur RMC, face à nos accusations, Pierre Bédier, n’avait pas été très à l’aise …

C’est le moins que l’on puisse dire !

Enfin, nous terminerons en rappelant que c’est l’ancienne Ministre de l’Environnement, la brillante avocate, Corinne Lepage, qui est chargée de représenter deux communes environnantes…. et qui contestent !

Sans compter les centaines et centaines de recours…

Bref, croire ou faire croire qu’il y aura un Grand Prix de France de Formule 1,  à partir de 2011, à … Flins, relève soit… de l’incompétence, soit … du mensonge !

Gilles Gaignault
Photos : Flavien Delaine-Philippe Janot

Les contrats du Grand Prix de France de F1 – en cours de validité !

http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2195&Itemid=226

Sport

About Author

admin

Leave a Reply