F1 : La Scuderia envisage de s’engager dans d’autres disciplines…

 

Ce mercredi les dirigeants de Ferrari, persistent et signent !

En effet, vingt quatre heures après l’annonce d’un possible retrait des Grands Prix de F1, la saison prochaine, la Scuderia dans un nouveau communiqué, à tenu à apporter quelques précisions utiles et qui en disent un peu plus, sur ses véritables intentions, démontrant ainsi que l’annonce faite ce mardi n’est pas un simple coup de … bluff, pour tenter d’infléchir le pouvoir sportif et son Président Max Mosley, l’auteur des troubles qui secouent violemment le petit monde de la Formule1

Effectivement si la prestigieuse écurie Ferrari, venait à se retirer temporairement ou définitivement des GP de Formule 1, à l’issue de l’actuelle saison, l’équipe italienne ne resterait pas pour autant absente des circuits et inactive.

Loin de là… 

Comme on peut aisément l’imaginer car Luca Cordero di Montezemolo n’est pas homme à baisser les bras, bien au contraire.

C’est la raison pour laquelle, on peut légitimement penser qu’eu égard aux affaires permanentes qui secouent sans cesse les paddocks de F1, ces dernières années, il y a très certainement déjà un petit moment que le Président de la Scuderia, scrute d’autres types de compétitions, au cas où !!!

Les monoplaces finiront t’elles définitivement au Musée Ferrari ?

Et c’est donc sans surprise, sans aucune surprise que nous avons découvert la teneur du communiqué publié ce mercredi par Ferrari :

« Si jamais nous devions quitter le Championnat du Monde de Formule 1 dont nous faisons partie depuis les 60 dernières années de notre histoire et où nous avons réalisé tous les records en termes de victoires, c’est parce qu’ils veulent changer la nature de ses valeurs fondatrices  Si cela devait se produire, je tiens à dire que nos voitures resteront dans d’autres compétitions, où, et j’en suis convaincu, elles trouveront l’enthousiasme et la passion de millions de fans, qui nous suivraient dans tous les coins du monde. La course fait partie de l’ADN de Ferrari et c’est une chose qui ne changera jamais. »

Ces paroles sont celles du Président, Luca Cordero  di Montezemolo.

Celui qui visiblement est prêt à aller jusqu’au bout et à claquer la porte des GP, n’en souffle pas plus.  Pour l’instant…Mais l’avertissement est précis.!

Les deux pilotes actuellement sous contrat avec la Scuderia, le Brésilien Felipe Massa et le Finlandais Kimi Räikkönen soutiennent les choix de leur patron, Luca Cordero di Montezemolo

Ainsi le Vice-champion du Monde de F1 2008 :

 « Je comprends la motivation, la raison qui pousse l’entreprise à en arriver là. L’idée d’avoir un championnat avec deux catégories, avec des voitures qui auraient par exemple le droit d’utiliser des ailerons flexibles ou sans limite dans le régime du moteur, est  totalement absurde. Nous avons déjà vu cette année que l’incertitude dans les règles n’apporte que de la confusion pour ceux qui sont impliqués et surtout pour les supporters. Imaginez ce qui pourrait arriver en 2010. Pour un pilote, rouler pour Ferrari est un rêve et le mien est devenu réalité. Depuis ma plus tendre enfance, Ferrari est synonyme de course pour moi. C’est pour cela que je suis convaincu que même si la Scuderia est contrainte de quitter la Formule 1, il y aura d’autres compétitions où il sera possible d’admirer les voitures rouges en piste. »

Quant à l’ancien Champion du Monde, Kimi Räikkönen, lui il estime pour sa part :

 « Sincèrement difficile d’imaginer des GP de Formule 1 sans Ferrari »

Mais il ajoute :

  « Je comprend tout à fait que Ferrari envisage de courir ailleurs ».

C’est clair et net !

 

                     Inoubliable Ferrari GTO

Car,  il n’est pas interdit d’imaginer que Ferrari pourrait à nouveau se tourner vers les épreuves d’endurance, celles-là même qui ont fait sa gloire et sa réputation interplanétaire avec notamment neuf victoires remportées aux réputées 24 Heures du Mans.

Ferrari 512

Rappelons que le samedi 13 juin prochain à 15 Heures, c’est précisément… Luca Cordero di Montezemolo, qui donnera le départ de cette épreuve mythique ou un bolide Ferrari glana la première de ses plus illustres victoires le 26 juin 1949, lorsque le tandem    Luigi Chinetti – Peter Mitchell-Thomson  gagna le premier des neuf succès Ferrari  obtenu sur le circuit sarthois…

Clin d’œil certes à l’histoire peut-être mais très certainement  pas seulement et pas complètement !

Gilles Gaignault

Photos : Bernard Bakalian – Olivier Thibaud – Patrick Martinoli – Infoscourse

Dix Ferrari F430 inscrites cette année aux 24 Heures

 

Qui aura la possibilité de tourner sur la piste privée de Fiorano en 2010 ?

F1

About Author

admin

Leave a Reply