Racecar à Dijon : Une sauce cocktail savoureuse pour Philippe Gache et Antoine

 La nouveauté 2009 sur les circuits Français : Les sublimes et impressionnantes Racecars

.
Prenez la plus connue des sauces américaines et mélangez-la à la piquante Moutarde de
Dijon…

Vous obtenez une sauce cocktail tonitruante qui ne passera pas inaperçue…

Prenez la plus exotique des disciplines Françaises et incorporez-la au circuit de Dijon-Prenois
lors de la Super Série FFSA 2009, vous obtenez le meilleur du sport auto US mixé avec le meilleur du sport auto français…

De quoi ravir les papilles des connaisseurs passionnés que nous sommes !

C’est cette savante recette qui a motivé Philippe Gache et Antoine Vandromme à s’engager en Racecar Séries sur ce week-end dijonnais.

Philippe Gache ?

Ce nom évoque pour tous une certaine idée du sport auto Français !

 

Car du Karting à la  F3 en passant par la F3000, l’Indycar et ses prestigieuses 500 Miles d’Indianapolis , le Supertourisme,  la Carrera Cup, le DTM, le BPR, le Trophée Andros, l’IRSI, les Rallyes sur Terre, les Rallyes Historique et enfin les Rallyes Raid depuis 2003, Philippe Gache à tout connu !

Le ‘’ pote ‘’ le plus proche de Jeannot Alesi  est un véritable touche à tout. Un passionné de plus doublé d’une âme de pilote – concepteur – préparateur, dorénavant aux commandes de l’écurie SMG basée à Fréjus.

Mais avant de se reconvertir, Philippe a gagné dans toutes les catégories qu’il a approchées.

Sa présence dans l’habit de pilote à Dijon est réellement un événement pour chacun… et en particulier pour lui !

« Je suis ici suite à l’invitation des Vandromme que je connais bien puisque nous arpentons les pistes de rallye-raid et de rallyes historiques ensemble depuis quelques années.
A vrai dire, j’ai un peu le trac puisque je n’ai pas roulé sur circuit depuis 2002. C’était en Supertourisme, au volant d’une Ford Mondéo que nous préparions, et ma dernière victoire avait été précisément été acquise ici, à Dijon. Je connais bien les sports mécaniques américains, j’ai roulé en Indycar et nos buggys de rallye-raid sont fortement inspirés par leurs autos de Baja… Je suis donc certain de prendre beaucoup de plaisir au volant de cette Racecar. Je n’ai fait aucun essais : je n’ai donc eu ce jour que quinze petites minutes pendant les libres pour prendre l’auto en main. C’est la raison pour laquelle, je suis heureux d’avoir vu mon nom en haut de la feuille de temps
»


Un autre grand nom, François Delecour est également inscrit !

Ce qui inspire l’ami Gache :

«  Nous nous connaissons bien puisqu’il a couru la Transorientale 2008 – un rallye-raid allant de Saint Petersbourg à Pékin, juin 2008 chez SMG et ce sera un régal de nous retrouver au coude à coude ! »

Philippe Gache fera équipe pour ce rendez-vous dijonnais avec Antoine Vandromme, le jeune boss de l’agence événementielle Nyoma à Paris. Ils courront chacun une course durant le week-end

Antoine, tout jeune papa d’une petite Lou-Anne, amateur passionné, sera en catégorie Open et défendra ses chances ce samedi après-midi, alors que Philippe, inscrit évidemment en catégorie Elite, fera lui le spectacle ce dimanche parmi les ténors de la catégorie.

Antoine Vandromme raconte :

« C’est un vrai plaisir de venir courir ici avec Philippe Gache. Cela fait des années que nous nous connaissons. Mon agence de communication Nyoma a souvent travaillé pour SMG en termes de relations presse et de réceptifs VIP mais nous n’avions jamais roulé ensemble en course. Philippe Gache conçoit et prépare les autos que mon père Philippe pilote en rallyeraid ( Transafricaine- Transorientale-) et en rallye historique (comme le Tour Auto).
Nous n’avons fait que très peu d’essais et l’expérience de Philippe sera prépondérante pour tenter de bien régler l’auto.
Et puis cela nous fait plaisir de créer l’événement en partageant notre baquet avec ce pilote et ami que nous respectons et admirons énormément  Son retour ne peut pas passer inaperçu : c’est un monument du sport auto français !
Je n’ai pas d’objectif de performance : je n’avais fait que quinze P’tits tours avec l’auto avant les libres et je n’ai pas vraiment roulé depuis une bonne année… Il y a seulement un objectif de plaisir, et, avec ces autos, je suis quasiment certain d’y arriver  »

Et le père Antoine de conclure :

« Nous avons un petit programme prévu cette année en Racecar : Super Série FFSA avec
Dijon, Magny-Cours, Lédenon et Le Castellet ; et quelques courses d’endurance en V de V, et en particulier les 8 Heures de Lausitz, en juin. C’est une discipline idéale pour des amateurs : fun et facile à piloter, originale et remarquable, dans une ambiance super décontractée… J’adore ! On verra en course, car il va falloir jouer des coudes pour se frayer un passage ! Une
discipline d’homme ! »

Sixième temps absolu des libres, Antoine Vandromme tentera de décrocher une victoire en catégorie Open… pour son baptême de pilotage « grosse bagnole US »

Quant à Philippe Gache,  second temps des libres avec seulement six tours de roulage, il roulera ici pour tenter de gagner, même s’il ne vous parlera que de plaisir…

Et si son plaisir, c’était tout compte fait tout simplement de gagner ?

Christian Colinet
Photos: Racecar – Olivier Thibaud

Nascar Whelen

About Author

admin

Leave a Reply